Accueil du site Alphabétiquement vôtre Raymond Bernard Miscellanées "La qualité fondamentale du mystique est donc d’être lui-même."




"La qualité fondamentale du mystique est donc d’être lui-même."


"Le mystique moderne se souvient à chaque instant qu’il y a en tout être une double polarité - l’une positive, l’autre négative - et que lui-même en est marqué, puisque sans cette double polarité, aucune existence ne serait possible, le troisième point - la manifestation sur le plan matériel - ne pouvant être que si les deux autres sont. La polarité positive, ce sont les qualités, les talents, les possibilités constructives. La polarité négative, ce sont les défauts, les limites physiques ou intellectuelles, les tendances destructrices. Chacun, en fait, a les défauts correspondant à ses qualités et cela est inéluctable. Le mystique comprend ainsi qu’il ne doit pas juger. Si la polarité négative d’autrui le gêne ou le surprend, il sait que sa propre polarité négative peut autant gêner ou surprendre les autres. En outre, le cosmique étant tout et en tout, cette double polarité y est incluse aussi et ce qui est désigné comme défaut ou imperfection n’est, en dernière analyse, qu’une déduction d’un raisonnement limité car cette double polarité est au service de l’homme pour son évolution, pour son épanouissement intérieur et pour son ultime prise de conscience.

La qualité fondamentale du mystique est donc d’être lui-même. Il ne cherche pas à dissimuler hypocritement sa polarité négative pour ne déployer aux yeux du monde que sa polarité positive. Il sait que les plus grands maîtres possèdent eux-mêmes cette double polarité aussi longtemps qu’ils sont incarnés et que c’est en restant eux-mêmes qu’ils donnent aux autres la plus grande leçon et le plus bel exemple. En étant lui-même, le mystique est un être complet. Il s’épanouit en utilisant tous les moyens mis à sa disposition dans son incarnation. Il apprend cependant à utiliser sa polarité positive pour les autres et à garder pour lui-même sa polarité négative, et c’est en cela qu’il se différencie du profane. La polarité négative est une aide considérable pour lui. Elle l’incite à une humilité constante. Aussi loin qu’il ira sur le Sentier de l’évolution, il restera conscient des limites que lui impose sa polarité négative et il sera humble parce qu’il se sait homme."


Raymond Bernard

Extrait de l’ouvrage de Raymond Bernard : "La Cathédrale Cosmique" - Editions Dervy 1994 - pages 188 et 189.

Pour replacer ce texte dans son contexte : http://www.tradition-mystique.net


Les textes qui composent ces "Miscellanées" sont de Raymond Bernard (1923-2006). Les extraits des ouvrages sont publiés avec l’aimable autorisation de Madame Yvonne Bernard que nous remercions tout particulièrement.

Pour consulter le forum lié à ce texte

Pour ajouter un commentaire à ce texte



Texte précédent...

Voir tous les textes

Texte suivant...
Pour être informé de la mise en ligne du prochain article,
inscrivez-vous à la liste de diffusion : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

Pour découvrir d'autres articles du site sur les thèmes traités ici : Bernard (Raymond) , Bien - Mal , Cathédrale Cosmique (La) , Conscience , Humilité , Sentier mystique

Cette page a déjà été visitée 1043 fois.

Il y a actuellement 2 contribution(s) au forum.


"La qualité fondamentale du mystique est donc d’être lui-même."
4 juillet 2011, par Camille M.

Quel beau texte, et comme il est propre à nous apprendre l’acceptation de soi-même et d’autrui, et donc l’Amour ! Toutefois, pas trop d’angélisme : "Il apprend cependant à utiliser sa polarité positive pour les autres et à garder pour lui-même sa polarité négative, et c’est en cela qu’il se différencie du profane". Oui, bien sûr, l’expérience et la progression sur le Chemin nous apprennent à tenter d’y parvenir. Mais nous sommes des êtres de relation et nous interagissons en permanence avec notre environnement.

Nous agissons, nous pensons avec les autres, et nos sentiments, nos émotions, sont provoqués par eux. Sans cela, nous vivrions dans une tour d’ivoire de narcissisme ! Si fait que, malheureusement, nos aspects négatifs nuisent aux autres parfois. Mais le savoir nous aide à l’accepter, et à tenter de réparer le mal que nous avons pu causer au plus vite. Nous donnons ainsi à l’autre le bonheur de pouvoir pardonner, comme lui-même est amené à la faire. C’est cela, je crois,l’exercice même de l’amour.


"La qualité fondamentale du mystique est donc d’être lui-même."
1er juillet 2011, par Gontrand

Excellent texte,dans la polarité négative puis-je me permettre d’ajouter les faiblesses humaines, car je fais une différence entre défauts et faiblesses qu’il faut améliorer jusqu’à la Force qui si elle est trop forte ou mal controlée redevient faiblesse .Bonne chance .


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition