Les deux Thérèse...
vendredi 27 septembre 2002

par Dazur


Ce texte est extrait d’une étude sur "Thérèse de Lisieux"
Pour revenir à la page précédente : "Thérèse et Jeanne d’Arc"

1515 - Tandis qu’à Marignan, François 1er remporte la bataille, de l’autre côté de la Méditerranée, naît une petite Thérèse. A vingt et un ans, elle reçoit l’habit religieux au monastère de l’Incarnation des Carmélites d’Avila. La clôture, à cette époque n’est pas très stricte et Thérèse est tiraillée par de grandes questions. A quarante ans, elle connaît l’extase qui la saisira même en public. C’est à la fois un ravissement extrême et une terrible épreuve car certains crient au scandale, à l’illuminisme. Elle a aussi des visions. Elle est ainsi appelée à réformer le Carmel.

Quand elle se retire avec quatre postulantes, la ville d’Avila se soulève et parle de mettre le feu à la nouvelle fondation. Cinq ans plus tard, le Révérend Père Général de l’Ordre approuve le sens de la réforme de Thérèse et lui demande d’oeuvrer à de nouvelles fondations dans toute l’Espagne. Thérèse parcourt plus de 7000 km. Elle rencontre et se lie spirituellement à Jean de la Croix. Ils sont deux, à oeuvrer en parallèle et en union tout à la fois, deux à connaître au cours de leur vie, de grandes épreuves intérieures et la très profonde nuit de l’âme. L’un et l’autre nous laisserons quelques-uns des plus beaux écrits de la littérature mystique.

Permettez-moi de citer Thérèse d’Avila : "Il faut imiter la bravoure de ces preux chevaliers qui, sans solde, veulent servir leur roi, sûrs qu’ils sont du salaire de leurs services. Entrés dans la lice spirituelle, tenons toujours nos regards élevés vers ce véritable et éternel royaume que nous voulons conquérir." ou encore : "L’âme se prend à rire parfois, en voyant jusque dans la vie religieuse, des personnes graves, des personnes d’oraison, faire tant de cas de certains points d’honneur pour lesquels elle n’a plus qu’un profond mépris. Il est, disent-elles, de la prudence et de la dignité de leur rang d’en user de la sorte, pour être plus utile aux autres. Mais l’âme sait très bien qu’en méprisant cette dignité de leur rang pour l’amour de Dieu, ces personnes feraient plus de bien en un seul jour, qu’elles n’en feront en dix ans, en s’efforçant de la maintenir."

Thérèse d’Avila meurt à 67 ans épuisée par les combats et le coeur embrasé de l’amour de Dieu.

Jean de la Croix la suivra neuf années plus tard, lui aussi tout empli de l’amour divin :

"O vive flamme d’amour
Comme vous me blessez avec tendresse
Dans le centre le plus profond de mon âme !
Puisque vous ne me causez plus de chagrin,
Achevez votre oeuvre, si vous le voulez bien,
Déchirez la toile qui s’oppose à notre douce rencontre."

Jean de la Croix qui avait également écrit : "Le plus petit mouvement de pur amour est plus utile à l’Eglise que toutes les autres oeuvres réunies ; celui qui aime vraiment Dieu regarde comme un gain et une récompense de perdre toute chose et de se perdre encore lui-même pour Dieu."

Pour lire la suite : "Thérèse et Jeanne Guyon..."

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Dazur

 

Les illustrations proviennent des sites :
- http://www.carmel.asso.fr/Au-16e-si...
- http://assum.over-blog.org/article-...

Cette page a déjà été visitée 1799 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Les deux Thérèse...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Carmel (Ordre du)
Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face
Elie dans les écrits chrétiens en dehors de la Bible
L’enfance de Thérèse

Chevalerie
Le Chevalier aux cerfs de Suscinio
Géburah ou la Détermination du Chevalier
Le Martinisme dans la Tradition
Vers l’Extase !
La doctrine de Martinez de Pasqually

Espagne
Où l’Appel s’orne d’une majuscule !
Echec et Mat ! (1)
La grenouille du cloître de la cathédrale de Barcelone
William Beckford de 1787 à 1822

Extase
La loi des polarités sexuelles et de la folie
Renoncement
"Laissez l’initiative à Dieu"
A la découverte du Puy-en-Velay !
Limites de l’intellect - recherche unitaire
Oum Kalsoum est toujours vivante !

Jean de la Croix (Saint)
Nuits (suite)
Nuits

Saint(e)
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay
Saint André
Saint Eloi
Les belles vertus de Sainte-Avoye
Sur les pas de Martin de Tours
Calendrier de la Tradition : Mars !
Calendrier de la Tradition : Décembre !

Thérèse d’Avila (Sainte)

Vie spirituelle
La vie de Jacob Boehme
"La puissance vibratoire de la pensée"
La Bhagavad-Gita
De Shivanataraj au Shivalingam
Ma Ananda Moyi


Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition