Cléry, basilique des guerres royales
lundi 17 août 2020

par Ismée de Voulton


Pour revenir au début de cette publication sur "Cléry-Saint-André"
Pour revenir à la page précédente : "Entre rose et lys, la Vierge, l’épée et l’étoile"

Le film de l’Office de Tourisme présente de belles vues de la basilique et il serait dommage de se priver de ces 50 secondes d’hommage aux constructeurs du passé et à la pureté des lignes qu’ils ont créées ici avant d’aller plus loin.

Et c’est Notre Dame qui accroche notre regard
lorsque nous pénétrons dans sa belle demeure de Cléry.

Découverte par un laboureur du village en 1280, en pleine époque du développement du culte de Notre Dame en Occident, la statue qui trône dans le choeur est simple et presque fragile. Elle suscite au visiteur de notre siècle une tranquille émotion.

Et pourtant, que de regards désespérés et de pensées ultimes
se sont tournées vers elle au cours des siècles !

En cette fin du XIIIe siècle, on ne tarde pas à construire une chapelle pour l’abriter et bientôt, c’est un collège de chanoines qui veille sur elle. Et le roi de France bien vite a connaissance de son existence.

JPEG - 39 ko
Notre Dame de Cléry

La tradition veut que Philippe IV le Bel se soit, le premier, dirigé vers Notre Dame de Cléry en pleine guerre. C’était une ardente prière pour obtenir la victoire à la bataille de Mons-en-Puelle en 1304. Elle fut exaucée. Il doubla en retour le nombre des chanoines de Cléry et offrit une grosse cloche à l’église. [1]

La guerre de Cent ans fait suite à ces épisodes et l’on sait combien les Anglais se montrent puissants et le "gentil Dauphin", fils de Charles VI, bien en difficulté d’asseoir son royal pouvoir.

Son royaume est si réduit que l’on chante le nom des quelques villes qui le composent. Et ce qui est sans doute l’une des plus anciennes comptines de France résonne encore en nos mémoires.

Alors que Charles VII est enfin sacré roi de France à Reims grâce à l’intervention de Jeanne d’Arc, il envoie son fils, le futur Louis XI, guerroyer dans le Nord de la France en 1443. C’est à Dieppe, alors que l’armée de France est en grande difficulté - le 15 août, que le Dauphin demande à son compagnon d’armes, Jehan Dunois, le vaillant bâtard d’Orléans, dans quelle direction se trouve Notre-Dame de Cléry et, s’agenouillant, fait le voeu de reconstruire son église si la victoire lui revient et de la combler de grands honneurs. [2]

Louis XI fera beaucoup pour Cléry dès qu’il sera roi. Avant lui, son père Charles VII et son cousin Dunois se montrèrent très généreux envers le sanctuaire.

JPEG - 172.5 ko
"Le voeu de Dieppe"
Verrière de Léon Auguste Ottin (fin XIXe)

Ainsi, c’est à la guerre - aux guerres royales - que cette paisible image de Vierge à l’enfant doit la belle demeure et la renommée qui est la sienne.

Mais... faut-il vraiment des guerres pour construire pareils lieux ?

Pour découvrir la suite, voir ci-dessous...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Ismée de Voulton

 

Toutes les photos ont été prises à Cléry par les Baladins de la Tradition.


[1] "Histoire de Cléry et de l’église collégiale et chapelle royale de Notre-Dame de Cléry" par Louis Jarry (1899) p. 46 et 47

[2] "Histoire de Cléry..." de Jarry (1899) p.89 à 91

Cette page a déjà été visitée 80 fois.


Page précédente...

Page suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

15 août
Le triple visage de Rocamadour
Le Supramental : une autre planète (2)

Charles VII (roi de France)
Les verrières de Léon Ottin à Cléry
Thérèse et Jeanne d’Arc
Ottin, le peintre-vitrailliste oublié de Cléry
Cléry, où l’on découvre bien des énigmes...

Cléry-Saint-André (45)
Notre Dame de Cléry, la mort et l’enfant
Entre rose et lys, la Vierge, l’épée et l’étoile

Dieppe

Dunois (Jehan, bâtard d’Orléans)

Guerrier, soldat
Le manteau de Martin
Martin, jeune légionnaire
Morihei Ueshiba
Sogyal Rinpoché
Morihei Ueshiba

Louis XI (roi de France)
L’escalier de Louis XI à Cléry

Paix
"La puissance vibratoire de la pensée"
"Recevoir force et lumière"
"La vie est une exploration quotidienne"
24h de méditation pour la Terre (18h-19h)
Paix
Maïtreyi Amma reçoit le prix Shanti Mandir pour la Paix
Concert pour la Paix

Vierge (Statue de la)
La Vierge de la Sauvetat
La vierge noire Notre-Dame de Belloc
La Vierge du Temple de Pléboulle
Notre Dame de Meymac
La Vierge couchée, Notre Dame du Yaudet


Les articles de ce parcours ne se veulent ni complets ni exhaustifs. C'est pourquoi nous invitons les visiteurs de ce site à utiliser largement le forum lié à chaque article en cliquant sur le lien Pour répondre à cet article afin de noter les réflexions, remarques et commentaires qu'ils souhaiteraient partager ici.

Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2020 - Les Baladins de la Tradition