Et le Saint-Esprit descendit sur Cléry
Verrière 100 de la basilique
lundi 7 septembre 2020

par Ismée de Voulton


Pour revenir au début de cette publication sur "Cléry-Saint-André"
Pour revenir à la page précédente : "Ottin, le peintre-vitrailliste oublié de Cléry"

Les vitraux d’origine de la collégiale de Cléry ne résistèrent ni aux attaques anglaises ni aux guerres de religion.

Le roi Henri III au XVIe siècle projeta à son tour de restaurer et d’embellir l’église de Cléry.

"Il trouva le moyen, par une mesure habile autant que généreuse, de lui concilier du premier coup un grand nombre de riches et puissants protecteurs.

Ayant remarqué que son élection au trône de Pologne et son élévation sur celui de France coïncidèrent avec la fête du Saint-Esprit, il avait créé, sous ce nom, un ordre de chevalerie, dont les membres, choisis parmi les princes, prélats et seigneurs les plus illustres du royaume, deviendraient autant d’auxiliaires de sa politique.

L’ordre du Saint-Esprit tint sa première session dans l’église des Augustins, à Paris, le 31 décembre 1578, et, le 1er janvier 1579, le roi, fondateur et gran-maître, imposa aux commandeurs et chevaliers de la création une contribution pour le rétablissement de l’église de Cléry (...)" [1]

JPEG - 83 ko
Verrière 100

Les armes des 63 membres fondateurs de l’ordre seront ainsi figurés sur les vitraux du déambulatoire. [2]

Le roi, quant à lui, se fait représenter sur la fenêtre du rond point (verrière 100) au milieu des 4 évangélistes, "instituant cet ordre fameux. Il est debout, sous un dais vert, vêtu en chevalier de l’ordre, la main gauche sur l’Evangile et l’épée au poing droit." [3]

JPEG - 146.5 ko
Henri III créant l’ordre du Saint Esprit.
Verrière 100

La position du roi de France entourée des 4 évangélistes est tout à fait surprenante. Cette place est en effet réservée au Christ dans l’iconographie traditionnelle. Isabelle Haquet, dans sa thèse "L’énigme Henri III : ce que nous révèlent les images", étudie "le rôle messianique qu’Henri III a cru tenir" en présentant une intéressante étude de ce vitrail de Cléry. [4]

Au-dessus, la scène représente la Pentecôte et comprend 19 personnages : "la Vierge dans le cénacle, entourée des apôtres sur lesquels descend le Saint Esprit sous l’apparence de langues de feu." [5]

L’auteur de cette verrière se nomme Maître François Porcher, maître vitrier du roi et demeurant à Paris. Il la réalise en 1586. Il semble que ce soit le seul de ses vitraux encore visible.

JPEG - 129.1 ko
La Pentecôte
Verrière 100

Cette verrière aurait été restaurée au XIXe par Léon Ottin lorsqu’il oeuvra à son tour sur les grandes verrières de Cléry. [6]

On remarque parmi les personnages de la scène de la Pentecôte des visages montrant que des fragments anciens ont été repris dans une scène restaurée.

JPEG - 174.2 ko
La Pentecôte (partie haute de la scène)
Verrière 100

La partie haute est également intéressante de par ces grandes colonnes rouges qui établissent une distance entre les deux mondes en présence.

La curiosité me fit zoomer à nouveau afin de regarder les bâtiments figurés "dehors", derrière les colonnes rouges du cénacle.

JPEG - 123.7 ko
Détail
Verrière 100

Il me semblait que quelque chose pouvait être inscrit au-dessus des portes du bâtiment bleu. Mais je ne pus faire mieux que cette photo.

***

Un roi, une épée, la Vierge, telles allaient être les sources d’inspiration de Léon Ottin pour raconter l’histoire de Cléry dans les autres verrières du choeur.

Pour découvrir la suite, voir ci-dessous...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Ismée de Voulton

 

- La photo de la verrière complète provient du site http://ndoduc.free.fr/
- Les autres photos sont de l’auteur.


[1] "Histoire de Cléry et de l’église collégiale et chapelle royale de Notre-Dame de Cléry par Louis Jarry - 1899 - p. 251 et 252

[2] Ces vitraux n’existent plus et sont à ce jour remplacés par d’autres, datant du XXe siècle et reprenant les blasons des grands personnages importants dans l’histoire de la basilique et fortement inspirés des blasons que l’on découvre dans la chapelle Villequier sur les deux belles armoires de sacristie offertes au XIXe par la famille Poterat.

[3] "Notre-Dame de Cléry" par Lucien Millet - 1926 - p. 155

[4] Voir la thèse d’Isabelle Haquet : "L’énigme Henri III : ce que nous révèlent les images" - Presses universitaires de Paris Ouest - 2012 - https://books.google.fr/

[5] "Histoire de Cléry et de l’église collégiale et chapelle royale de Notre-Dame de Cléry par Louis Jarry - 1899 - p. 253

[6] "Cléry-Saint-André, la collégiale Notre-Dame" - Editions "Parcours du Patrimoine" - 2014 - p.49 - L’auteur de cet ouvrage attribue les vitraux de la basilique à Louis Ottin. Nous pensons avoir clairement montré à la page précédente que le peintre-vitrailliste de la famille Ottin est son fils Léon-Auguste.

Cette page a déjà été visitée 86 fois.


Page précédente...

Page suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

01er janvier
2010 : Trois voeux pour notre Monde !
2011 : Trois voeux pour notre Monde !
Sous le signe de la Balance : septième jour
Sainte Marie, mère de Dieu
Janvier et le Janus à deux visages
Un calendrier interculturel pour 2008 !

31 décembre
Ombre et Lumière dans Harry Potter
Chyle & Chyme
2009 : Trois voeux pour notre Monde !
Sous le signe de la Vierge : sixième jour
@BLDT14 ! Bonjour Twitter !

Evangiles, évangélistes
Dialogue à Saint-Benoît-sur-Loire
Balzac et le Martinisme : Conclusion
La Passion à Ménilmontant : 80e anniversaire !

Henri III (roi de France)
Les verrières de Léon Ottin à Cléry
Ottin, le peintre-vitrailliste oublié de Cléry

Mère divine (Notre Dame)
24h de méditation pour la Terre (15h)
Vierges noires, Mère divine
Le rituel de l’Abishekam
Entre rose et lys, la Vierge, l’épée et l’étoile
La localisation particulière des Crops Circles
Mère Meera en France à l’automne 2007

Pentecôte

Renaissance
Pierres, Pouvoir et Tradition
La Boussole d’Or
Les cartes et les planisphères

Saint-Esprit
"Ce sera l’Ere nouvelle fondée sur l’Esprit"
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay
Voldemort et la Licorne

Saint-Esprit (Ordre du)


Les articles de ce parcours ne se veulent ni complets ni exhaustifs. C'est pourquoi nous invitons les visiteurs de ce site à utiliser largement le forum lié à chaque article en cliquant sur le lien Pour répondre à cet article afin de noter les réflexions, remarques et commentaires qu'ils souhaiteraient partager ici.

Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2020 - Les Baladins de la Tradition