En forêt de Brocéliande
vendredi 6 décembre 2002

par Cerf d’Or


Les Celtes ne construisaient pas de lieu sacré, le seul sanctuaire qu’ils reconnaissaient était la nature. Faisons de même et entrons dans cette forêt.

Lorsque l’on parle de la forêt de Paimpont, nul ne pense à une légende. Mais si l’on mentionne le nom de "Forêt de Brocéliande", l’oreille se tend. J’ai longtemps cru que cette forêt était légendaire, mais elle existe bel et bien. Venez avec moi, je vous invite à visiter quelques-uns de ces lieux peuplés de fées et de preux chevaliers.

Lorsque nous pénétrons au petit matin dans ce paysage d’enchantement, le réel se noie dans des brumes irréelles, le regard se perd dans les vapeurs qui montent de la terre, les oiseaux volent dans l’eau des étangs, véritables miroirs du ciel, l’illusion est entière. Nous entrons dans le rêve, dans la magie, dans la légende. Nous y participons, nous en devenons les acteurs, nous côtoyons les personnages de la Légende, les Chevaliers de la Table Ronde, les esprits de la forêt. Nous sommes la Légende. Nous habitons les massifs boisés, les rochers, les vallons, les clairières, les landes, les étangs. Chaque recoin du paysage est légende.

En quittant la route goudronnée, notre être tout entier se modifie. Il vibre maintenant en harmonie avec les lieux. Notre cœur est ouvert, notre esprit est en repos, notre âme reconnaissante ? La légende se superpose aux paysages et les imprègne ; les êtres merveilleux du rêve des hommes ont investi les lieux. Ils les habitent jusqu’au plus profond du cœur de la forêt. Redevenons des enfants pour pénétrer l’invisible et l’irréel dans la magie des lieux.

Brodé de rochers rouges, le Val sans Retour est le domaine de la fée Morgane, demi-sœur du Roi Arthur. C’est le Val périlleux, le Val des faux amants.

Morgane est une disciple de Merlin, une magicienne redoutable qui utilise ses dons pour emprisonner sans chaîne ni mur. Abandonnée par l’un de ses nombreux amants, furieuse, Morgane a décidé de se venger des hommes et a installé une "prison" dans ce vallon qui pris alors le nom de "Val sans Retour". En effet, les hommes infidèles passant par là ne pouvaient en sortir, tandis que les hommes fidèles traversaient les lieux sans encombre.

JPEG - 103.1 ko
Fontaine de Barenton

Les prisonniers de Morgane étaient véritablement en son pouvoir ; ils perdaient la notion du temps, pensant résider dans les lieux pour leur simple plaisir. Ils croyaient voir à l’extérieur du vallon des choses si effrayantes qu’ils ne songeaient à quitter ce monde de délices, créé pour eux par leur geôlière. Lancelot, à la recherche des chevaliers du Roi Arthur, toujours fidèle à sa Dame, la reine Guenièvre, épouse du roi Arthur, brisa l’enchantement et les fit libérer. Depuis, le sortilège a pris fin.

Au fond du Val, un tout petit étang. Celui-ci, une fois encore, incite à croire à la magie des lieux. On cherche vainement derrière les arbres, dans les buissons, à la surface de l’eau, sous les herbes, la présence, si minime soit-elle, d’un elfe, d’une fée, d’un chevalier … Peut-être la prochaine fois…

Entourée d’arbres immenses, la Fontaine de Barenton est aussi appelée le Perron de Merlin. Barenton, Béléton, Bélénus. La fontaine de Barenton est située sur un sanctuaire druidique dédié au feu solaire et singulièrement elle ne fut jamais christianisée alors qu’en général ce genre de lieu l’était presque toujours par une croix, afin que les cultes, dits païens, ne s’y perpétuent plus.

La Fontaine de Barenton est connue pour être la fontaine de l’eau qui bout, bien que froide, car des bulles se forment naturellement à sa surface. La dalle qui se trouve à côté est réputée pour faire venir l’orage si l’on observe le rite. On venait aussi ici pour y guérir de la folie. C’est un lieu authentique où légendes populaires et anciennes croyances se superposent à la légende arthurienne. Yvain, neveu d’Arthur, sait qu’il va rencontrer l’aventure près de la Fontaine de Barenton. Il verse de l’eau de la fontaine sur le perron. Un gros orage éclate. Le chevalier noir arrive. Yvain le blesse mortellement. Au terme de nombreuses aventures, il devient le gardien de la fontaine avec son épouse, la dame de la Fontaine, veuve du Chevalier Noir.

Merlin est le lien entre tous ces lieux et tous ces personnages. Fils d’une nonne et d’un diable, il est doué de pouvoirs magiques qu’il n’utilise qu’au service du bien. Il a pouvoir sur les éléments car il est parvenu au sommet de sa quête initiatique.

Conseiller au Royaume de Grande Bretagne du roi Uther de Pendragon, puis de son fils, le roi Arthur, il est, dit-on, l’organisateur de la Chevalerie de la Table Ronde que le roi reprend à son compte. De retour en Bretagne armoricaine, il rencontre Viviane dont il tombe amoureux et à qui il transmet ses connaissances ; elle s’en servira finalement pour l’ensorceler et le faire prisonnier d’une muraille d’air. Merlin connaît son avenir, mais ne fait rien pour échapper au sort qui l’attend.

Merlin est l’image du druide primordial. Il est l’intermédiaire entre le visible et l’invisible, Le lien entre tous les mondes : on l’appelle l’Enchanteur.

La légende a besoin de faits pour vivre. Le merveilleux utilise le réel. Le réel est transcendé par l’irréel. L’homme, cartésien, pour pénétrer dans la légende, a besoin d’objets tangibles pour focaliser sa pensée.

JPEG - 169.5 ko
Tombeau de Merlin

Pour exemple, le tombeau de Merlin dans ce dolmen en ruines, ou bien un cairn mégalithique à demi ruiné devient la maison, l’Otié, de Viviane dont le château de cristal est invisible au fond de l’étang, mais ces pierres, au sommet de la lande, sont plus explicites et sont plus réellement "sa" maison.

Le temporel et l’intemporel se suivent, se croisent, s’interpénètrent jusqu’à ne faire plus qu’un, tandis que le naturel et le surnaturel cohabitent avec bonheur, magiquement. Passons de l’autre côté du miroir. Laissons nos cœurs nous porter, eux savent nous entraîner dans la magie des lieux. Ouvrons nos yeux aveugles devant le merveilleux et traversons ce rideau de brume et de vapeur, sans crainte…

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Cerf d’Or

 

Les illustrations proviennent des sites :
- http://www.arbre-celtique.com/etude...
- https://broceliande.guide Les photos de la fontaine de Barenton et du tombeau de Merlin ont été prises par les Baladins de la Tradition.

Cette page a déjà été visitée 5524 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Brocéliande : quelques liens... En forêt de Brocéliande La fontaine de Barenton

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

A visiter : Sites naturels

A visiter : Sources, fontaines
La fontaine de Barenton
La fontaine de Guingamp
Le pardon des Sept Dormants à Vieux-Marché

A visiter en Bretagne
L’annonceur de Dinan
Le dromadaire de Runan
Le Chevalier aux cerfs de Suscinio
L’abbaye de Coat-Malouen
La Vierge couchée, Notre Dame du Yaudet

Arthur (Roi)
Mots Croisés N°4
Brocéliande : quelques liens...

Brocéliande
Empreintes dans la pierre
Sur les traces du sanglier
A propos du sanglier...
Merlin
Le petit cerf de Chartres

Eau
Les fonts baptismaux de Laon
La légende de saint Mexme à Rivière
De Vishakhapatnam alias Vizag
Les plantes sur les sentiers 19 à 23 de l’Arbre de vie
Etape 36 : De Melide par Arzua à Arca

Fées
Le voile d’Isis retombe sur le mystère brumeux
Le Bâton
Le règne végétal revêt pour l’être humain une importance vitale.
La pierre percée de Villers-Saint-Sépulcre

Forêt
William Beckford à Fonthill
La cueillette de champignons
Dans la Forêt
Le menhir dans la forêt
1 - Jehan perdu... Jehan trouvé !

Merlin
Saint Ambroise
La Spiritualité dans les chansons des "Derniers Trouvères"
A propos de Kyot...
Kyot, le maître sage
Saint Blaise et Saint Loup

Romans de la Table Ronde
Saint Colomban : la légende
Blaise, le compagnon de Merlin
Saint Colomban et le monachisme du 7e siècle
Forum sur Merlin
"Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle..."


Il y a actuellement 13 contribution(s) au forum.


> Echanges sur Brocéliande
23 décembre 2004

bonjour
je recherche une information sur la rose de brocéliande y a t il un dessin ou une photo de la rose merci pour votre réponse.


> Echanges sur Brocéliande
8 août 2004, par René Bernard (originaire de Saint Jean d’Hérans (Isère)

Je sais, sans y être allé, qu’il existe une église en forêt de Brocéliande.
J’ai simplement à dire que les peintures qui y sont exposées ont été faites par un prisonnier de guerre allemand juste après la guerre (de 39-45 !)

Celà m’a été rapporté par des amis "Auberges de Jeunesse" en ces années glorieuses.

L’information n’est pas très épaisse, n’est-ce-pas ? Mais on ne sait jamais...


> Echanges sur Brocéliande
21 janvier 2004, par akatasuna

je crois en la magie des fées, en la magie de merlin, des elfes, des korrigans et du reste...tout ce qui peut etre imaginaire est pour moi clair et sensé dans mon esprit.Je vis en plein coeur de la foret.Ne venez plus me deranger.s’il vous plait...


> Echanges sur Brocéliande
15 novembre 2003

on ne peut pas imprimer c’est vraiment bête !!!


> Echanges sur Brocéliande
1er mars 2003, par scrouffy49153

Je suis en train de faire un travail de fin de rhetos sur brocéliande. Si vous disposez de renseignements interessants, je suis preneur.

Merci d’avance.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2020 - Les Baladins de la Tradition