Lévitation
mercredi 9 juillet 2003

par Le Faucon Nomade


Henry Kjellson, un pionnier de l’Industrie aéronautique suédoise a laissé une description très précise sur la façon dont les moines tibétains bâtissaient les murs des temples ou ermitages au sommet de falaises rocheuses de quelques centaines de mètres de haut.

Les pierres de 1,5 mètres carrés de surface étaient amenées sur un plateau quelques centaines de mètres plus bas par des yacks et placées sur un trou creusé à cet effet en forme de bol de 1 m de diamètre et 15 cm de profondeur. Le trou se trouvait à 100 m du pied de la falaise, et à 63 m de ce trou (et de la pierre), espacés par des intervalles de 5 degrés jusqu’à former 1/4 de cercle, se trouvaient 19 musiciens en petits groupes. Derrière ces musiciens se trouvaient 200 prêtres ou lamas alignés par files de dix derrière chaque musicien. Les instruments utilisés par les musiciens consistaient en 13 tambours et 6 trompettes de tailles différentes.

Au commandement du chef lama, la "Musique" commencait avec un tambour géant latéral de 150 kg suspendu à une charpente qui le maintenait en l’air, qui donnait la "mesure". Chaque trompette avait deux moines qui se relayaient pour souffler deux fois par minute chacun. Les 6 trompettes étaient toutes pointées vers la pierre. Après environ quatre minutes de cette "Musique", la pierre commençait à quitter le sol. Le son des instruments accompagné par le "chant" des lamas s’amplifiait et la pierre lévitait dans une direction parabolique de 400 m jusqu’au sommet de la falaise. Le rythme de lévitation de ces pierres était de 5 à 6 par heure.

Le livre dont ce passage est extrait est intitulé "The cycles of Heaven". Les auteurs sont : Guy Lyon Playfair et Scott Hill. Il est publié par Souvenir Press à Londres.

Cette narration de Henry Kjellson m’a amené à reconsidérer d’autres "narrations" telles que celles de la Bible : la tombée de la ville de Jéricho après que les prêtres israélites aient marché pendant 7 jours et 7 nuits autour de la ville en soufflant dans des trompettes... ?! et la construction des pyramides... ? Qu’en pensez vous ?

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Le Faucon Nomade

 

L’image illustrant cet article est tirée du très beau site du musée du peintre Nicolas Roerich

Cette page a déjà été visitée 7585 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Lévitation

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Egypte
L’épreuve qui va exalter le destin de Joseph.
"La partie de dés" (3)
Sous le signe du Bélier : premier jour
Pierres reconstituées et rêves d’Empire
Maât, la déesse de vérité
Oum Kalsoum est toujours vivante !

Lévitation

Tibet
Des inédits de William Beckford enfin publiés !
Alexandra David-Neel : un nouvel ouvrage remarquable


Il y a actuellement 12 contribution(s) au forum.


Lévitation
15 février 2013, par Isis

ça me fait penser à ce que nous a dit Blanche de Richemont le 27 janvier dernioer rue Beaunier au sujet de Vijayananda ; On lui aurait demandé s’il lévitait et il aurrait répondu tout naturellement : Bien sûr puisque c’est mon job !


Lévitation
10 février 2013, par Beatrice

Il y a aussi la "lévitation magnétique" obtenue par les scientifiques à partir de "supraconducteurs" (voir sur Google et Wikipédia plusieurs sites, dont l’un d’une université canadienne).

Des trains très modernes à "sustentation magnétique", se déplaçant au-dessus des rails, seraient à l’étude, et certains auraient déjà roulé (en Allemagne, en Chine, au Japon, en Suisse).

Ceci n’ôte cependant rien à la valeur de l’hypothèse de la lévitation par le Son : ce dernier a certainement des effets que la science n’a pas encore mis au jour.
On connaît déjà certaines possibilités des ultra-sons et on sait que des notes très aiguës et très pures émises par des Sopranos brisent le cristal.


Lévitation
8 décembre 2007

Je viens de regarder Kjellson sur google. On tombe sur le site
http://www.dailymotion.com/video/x2...

Il semble, il ne semble pas, c’est certain, que des scientifiques aient réussi à faire léviter de petits objets et de petits animaux avec des ultrasons.

Je poursuis mes recherches.

Yéyé


Lévitation
8 décembre 2007

Cette histoire est assez étrange. A part Henry Kjellson, existe-t-il d’autres personnes étrangères au Tibet qui ont rapporté ces faits ? Les Tibétains eux-mêmes ont-ils laissé des témoignages écrits sur leur méthode ?

Si des individus sont capables de réaliser de pareils exploits, cela change la donne pour beaucoup de constructions anciennes pour lesquelles on s’interoge actuellement sur les techniques de construction, comme vous le signalez.

Avez-vous d’autres précisions ?

Bien à vous.

Yéyé


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition