A propos du labyrinthe...
dimanche 23 juin 2002

par Dazur


Le labyrinthe est un symbole millénaire puisqu’on en voit sur des pierres gravées datant de la plus haute antiquité.

Et si la célèbre légende de Thésée et du Minotaure est dans tous les esprits, on rencontre, en suivant le fil d’Ariane, d’autres figurations - plus récentes, celles-ci - dans les cathédrales du Moyen-Age. Chartres, Reims et Amiens présentent les plus célèbres d’entre eux. Que venaient faire, dans des églises, ces représentations "païennes" ? Quelles significations donner à leur présence ? Sur quels sentiers théologiques, géométriques, scientifiques, intérieurs peuvent-ils nous conduire si nous les parcourons ?

Une lecture de ce symbole - parmi beaucoup d’autres - est en ligne ici sous le titre "Le labyrinthe de Chartres : miroir du Sentier" mais il en existe, et c’est heureux, mille autres !

Si vous en connaissez qui soient déjà en ligne sur d’autres sites ou publiés dans des ouvrages intéressants, si vous avez peu à peu développé votre propre interprétation de ce symbole, nous vous invitons au partage par le biais de ce forum ;-)

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Dazur

 

Merci à vous qui citez cet article : http://big.chez.com/t3m/, http://cathedrale.chartres.free.fr/, http://www.aikido-riedisheim.com/, http://perso.wanadoo.fr/francois.brec/, http://www.sagesse.ca/, http://www.almanart.com/, http://www.regarde.org/, http://lecrapaudrose.canalblog.com/...

Cette page a déjà été visitée 13819 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE A propos du labyrinthe... A propos de la navigation mystique A propos des Vierges noires... A propos du Bâton... Echanges sur "Conscience" A propos de la vinaigrette... Echanges sur "Le Silence" Echanges sur "La Souffrance" A propos du sanglier...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Amiens (80)
Enigme N°5
Le maître architecte d’Amiens
Saint Martin à Amiens
Martin, jeune légionnaire
Amiens et le symbolisme ?
Amiens : superbe !

Cathédrale
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay
Etape 18 : De Azofra par Santo Domingo de la Calzada à Redecilla del Camino
Enigmes : du nouveau !
Le vieil homme de Notre-Dame
Joseph et la femme de Putiphar

Cercle
Pour découvrir la suite...
Pierres des extrêmes
Swami Premananda : être ou ne pas être...
Swami Premananda : la libération
Sous le signe des Gémeaux : troisième jour
Sur ce site, (re)découvrez les lumières de l’Avent jusqu’à l’Epiphanie !

Chartres
La femme de Putiphar
Pierres, Pouvoir et Tradition
Le petit cerf de Chartres
Lumen de Lumine !
Empreintes dans la pierre
"Le Voyage alchimique" : sept DVD à découvrir !

Géométrie
"Silence..."
Un carré magique pour fêter la Lumière
Réaliser un Sri Yantra
Où nous conduisent les Crops Circles ?
Sadhinata et le Sri Yantra

Labyrinthe
Les caractéristiques des Crops Circles
C’est par où, Moi ?
D’autres idées de visites en Ile-de-France
Le labyrinthe
Le labyrinthe de Chartres : miroir du Sentier
Pour les amoureux des labyrinthes...
"Le rocher de la Naine"

Minotaure

Moyen-Age
La légende de saint Mexme à Rivière
Brocéliande : quelques liens...
Une histoire cruelle
Saint Colomban et le monachisme du 7e siècle
L’église d’Irlande : son substrat celte
Templum Aeternum
Décès d’Azalaïs

Reims
Le musicien de Saint Remi
Marie-Madeleine à Reims
Thérèse et Jeanne d’Arc
Un banquet à Saint Remi
Maître Bruno

Rose
Le calendrier de l’Avent
Les plantes sur les sentiers 24 à 28 de l’Arbre de vie
La volonté
Echanges sur "Conscience"
Antoine de Saint-Exupery

Thésée


Il y a actuellement 28 contribution(s) au forum.


A propos du labyrinthe...
28 mai 2014, par Hawawini Robert

Deux commentaires.

1. Le fil d’Ariane est indispensable pour sortir du labyrinthe car il faut rejoindre la communauté des vivants pour témoigner de l’expérience vécue afin de solidariser la chaîne humaine et d’élever ceux qui le demandent. Une telle expérience que l’on garde pour soi est comme un arbre mort. Or, même les arbres communiquent ! Le Christ a dit qu’une lumière n’est pas faite pour être cachée mais mise sur un lampadaire pour que tout le monde la voit (Luc 8, 16-18.).

2. Admirable commentaire sur le labyrinthe de Chartres. Je souhaite qu’il témoigne de l’expérience ultime de l’auteur : seul celui qui a traversé ses ténèbres intérieures, dans la solitude et le silence, peut voir sans ses yeux la lumière incréée, sans ombre ni endroit, où le temps est aboli.


A propos du labyrinthe...
15 juillet 2012, par G.rare

Je voudrais reprendre ce que j’ai déjà écrit par ailleurs : ce que nous appelons labyrinthe dans les églises et cathédrales...n’en pas véritablement un !
En effet, un seul et unique trajet y est possible, le parcours s’y fait certes avec longueurs des entrelacs, mais sans aucune fausse piste, ni passages à choisir, il faut suivre sa voie mais sans possibilité d’autres directions. Et nous n’y avons pas besoin du fil d’Ariane pour nous y retrouver comme Thésée.


A propos du labyrinthe...
13 juillet 2012

Bonjour,

Connaissez-vous l’énigme de Rennes-le-Château ? Un ouvrage clé dans ce mystère est le livre de l’Abbé Henri Boudet, écrit en 1886, intitulé "La Vraie Langue Celtique et le Cromleck de Rennes-les-Bains". Selon mon interprétation, Boudet raconte son voyage vers le centre d’un cromleck imaginaire, à la recherche de la vérité. Ce voyage est une malédiction imposée par Dieu, puisque il s’agit d’un voyage terrestre, et le cromleck est une sorte de labyrinthe ou piège dont on essaie de sortir en errant, s’avançant, poussés par ceux qui nous suivent, tout en s’approchant de plus en plus au centre de gravité. Ce voyage est à comparer avec la via dolorasa de Jésus Christ. Le centre du cromleck se trouve au point le plus bas, l’"ombreuse profondeur des bois", là où on ne peut plus avancer par voie terrestre. C’est donc le lieu de la mort, mais aussi de la résurrection, puisque c’est là où Dieu lui-même (le soleil) qui répond en envoyant son premier rayon, "un coup d’oeil", qui sépare notre âme (symbolisée par l’eau pure) de notre corps mort, et en nous élevant par évaporation vers le ciel (l’uterus dvin) et le salut... avant de tout recommncer à nouveau. Il s’agit du cycle éternel de la vie et de la mort, dont on ne saura jamais échapper.
Je ne sais pas si ce que je vous raconte est utile, mais je vois bien de similtudes entre l’histoire de Boudet et vos commentaires sur la signifciations des labyrinthes.
Cordialement,


A propos du labyrinthe...
8 juin 2010, par Labyrinthe

Bonjour, Si je dis la Cathédrale je dis Notre-Dame de l’Assomption, de Chartres ! Elle, de par sa perfection, s’échappe à tout ce que je suis capable de comprendre, d’exprimer. Devant elle je m’incline, puis je lèverai interdit mes yeux pour l’admirer, mais toujours anéanti devant sa puissance immense vers le haut et toutes les autres dimensions. Mais cette fois je voudrais rendre hommage à une autre Cathédrale : Saint Gatien, de Tours. Quand j’y suis entré je suis resté bouleversé, étourdi, tout d’abord en observant que sa nef principale ne garde pas la ligne droite à partir de la croisée du transept.(Je crois que je m’y situais bien dans son centre ou était-ce une illusion ?). Pour moi, qui ne’n sais pas la raison, et devant un si admirable édifice je n’ai pa su que verser des larmes !...Il faisait trop froid, c’était une Nuit de Noël... D’autres émotions m’attendaient toujours en considérant la beauté de ce saint écrin et tous les sacrés "bijoux" qui y sont. Bien à tous.


A propos du labyrinthe...
14 mai 2010, par DAVID michel

Membre d’une association éminemment discrète j’avais exposé dans les années 1984/85 une conférence sur le labyrinthe de Chartres y exposant rigoureusement le même développement en le fouillant un peu plus côté mythologie Celte et parapsychologique ; Mais j’ai été très surpris de trouver un exposé avec les mêmes schémas , alors que je n’avais rien publié ; Je suis philosophe et spiritualiste , heureux de voir des frères en communion sur le même chemin !
Je dirai que le centre du Labyrinthe mérite une station particulière sur la rose à 6 pétales correspondant aux 6 strophes du Pater Noster cf ouvrage de K . MacGowan titré ci dessous



Site : Le livre de L’élue,suivi du : Livre de l’Amour edit:XO

A propos du labyrinthe...
15 décembre 2009, par geoffrey

Bonjour

J’aurais voulu savoir ou vous avez puisé cette version du labyrinthe de Chartres ?
J’avoue que cette version me résonne au plus haut point.
Merci
Cordialement
Geoffrey g.lebrech netcourrier.com


A propos du labyrinthe...
22 mai 2009

le labyrinthe peut être vu sous l’aspect d’un chiffre ; le 5 ( 4 parties + le coeur )
le 5 de l’étoile à 5 branches ( l’étoile de david) la fleur de vie ( 5 pétales) = la source de toutes vies au delà de la forme ; de la matière ; du visible.Mais de la non-forme ; du non visible et au de là de cela ; de toutes illusions ( le vide absolu)


A propos du labyrinthe...
8 mars 2009, par dada 39

J’ai suivi le commentaire du chemin dans le labyrinthe, et me suis laissé prendre au jeu ou je : l’objectif était bien sûr "arriver" au centre.......
L’auteur nous renvoie à l’extérieur, mais maintenant je suis différent : j’ai en moi l’idée que c’est lorsque nous ne cherchons plus alors que nous avons tant cherché que le but est proche.
(méditation zen ou le méditant est appelé à ne penser à rien)
Je l’associe à la notion de "vide". exemple simpliste mais concret ; c’est lorsque je ne pense pas à...mon bras gauche qu’il"va bien". Bonsoir...


A propos du labyrinthe...
4 août 2008, par TOLLET

je dois apprendre la signification symbolique du labyrinthe pour presenter une planche.
Merci pour votre site


A propos du labyrinthe...
5 août 2007, par luc

Je rejiont ce cite car je suis en train le lire LABYRINTHE de Kate mosse (je ne l’ai pas fini,donc je ne parlerai pas de l’histoire)mais sur la couverture de cette édition apparait un labyrinthe se situant en la Basilique de St Quentin.Bien qu’hexagonal il présente le même parcours,or vous n’en parler pas est-il en fait différent ????


A propos du labyrinthe...
12 août 2006, par Georges

nous nous faisons un plaisir de signaler votre analyse dans notre site d’art contemporain



Site : almanart

> A propos du labyrinthe...
23 janvier 2005, par Monique P.

Après avoir touché le centre du labyrinthe, je suis ressortie par l’ouest. Ce retour par le même chemin m’a enseigné sur ma vie. Je pense que l’on peut revenir par la même voie, si l’on considère que le labyrinthe est notre cerveau et que physiquement nous habitons dans cet intérieur physique. Mais je pense qu’en sortir sans mur est une tâche spirituelle et mentale, meme si physiquement cela ne l’est pas.
J’ai une question : j’ai entendu dire que les cathédrales avaient été construites deux par deux, géographiquement proches, une dont l’énergie purifie, l’autre dont l’énergie élève. Que Chartres serait complémentaire à Amiens. Est-ce juste ? Avez-vous la réponse ? Merci. Cordialement
Monique P.


> A propos du labyrinthe...
7 octobre 2004, par Michel FOURNIER

Bonjour,

Me rendant en Crète chaque année depuis 30 ans, ayant découvert en 1993 l’existence du Labyrinthe de Gortyne, j’ai mené diverses recherches sur le Labyrinthe de la mythologie crétoise.

Par le lien ci-dessous, vous pourrez en avoir un aperçu...

Sous peu, un site plus détaillé et actualisé sera accessible... et je ne manquerai pas de vous le signaler alors.

Bonne lecture :

http://www.sfmag.net/rubrique.php3?...

Michel FOURNIER



Site : A la recherche du labyrinthe de gortyne

> A propos du labyrinthe...
25 mai 2003, par Iorek

Le labyrinthe est une représentation que chaque entité est amené a faire : Un Choix, choisir ou aller, pourquois ? soit par ce qu’on l’aient obligé, soit par ce que il n’est nul autre solution pour avancer. Mais Le choix nous l’avons fait il reste à comprendre qu’elle sont les raisons qui nous poussent à la faire...
car le choix nous amène choix à une réussite soit à l’echec qui peut être parfois plus enrichissant

Le Passeur


> Le labyrinthe
24 septembre 2002, par Dhorre

Je signale un dossier
"Cathédrales livres de pierres"conçu par Aline Kiner et Bernadette Arnaud et Patrick Jean-Baptiste pour le numéro de Juillet de"Sciences et Avenir".
Chartres y tiens la première place dans une lecture à plusieurs degrés à l’image,subtile, de la pensée médiévale.


Parcourir le labyrinthe physiquement
9 août 2002, par Consania

Je n’ai jamais réussi à me trouver à Chartres un jour où le labyrinthe ne soit pas recouvert de chaises et où l’on puisse le parcourir réellement pas à pas. J’aimerais beaucoup connaître les impressions de quelqu’un qui aurait accompli ce parcours physiquement... D’avance merci.


Sur les labyrinthes...
9 août 2002

Un dossier intéressant sur ce thème est en ligne à l’adresse ci-dessous. Il présente une interprétation de chacun des trois célèbres labyrinthes (Amiens, Chartres, Reims) ainsi qu’une page sur Thésée. Bonne lecture



Site : La Divine Proportion

Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition