"Or, nul autre que le Saint-Esprit ne peut donner accès aux SEPT clôtures et nul n’y entre s’il n’aime Dieu." (Ruysbroeck)


La Présentation de la Vierge
dimanche 21 novembre 2004

par Marciel et Maryam


Nous n’avons pas beaucoup de détails sur la petite enfance et la vie de Marie, figure spirituelle essentielle dans la vie religieuse de tout chrétien. Si Saint Luc et Saint Matthieu ont donné les bases essentielles de la réalité de Marie, c’est dans les Evangiles Apocryphes ("Apocryphos" , en grec, veut dire "secret" ou "caché") que l’on trouve des informations "plus humaines" dirons-nous, et spécialement dans le protoévangile de Jacques et dans le Pseudo-Matthieu.

Dans le tour du choeur de la cathédrale de Chartres, la Présentation de Marie au Temple est représentée après l’apparition de l’ange à Saint Joachim(bas-relief n°1), puis l’annonce à Sainte Anne (Bas-relief n°2) et leur rencontre à la porte dorée à Jérusalem (Bas-relief n°3) suivie de la nativité de Marie (Bas-relief n°4), ce cinquième tableau représente en arrière plan Marie, agée de 3 ans, gravissant les marches la conduisant au temple où elle sera reçue.

Il apparaît très important de mettre en évidence la symbolique des trois premiers tableaux qui sont du domaine du "Verbe", apparition de l’ange et annonce suivie de la réjouissance des deux époux à la porte de Jérusalem puis naissance, "manifestation" de celle qui va porter le "Vivant".

Marie gravit les degrés du Temple.
Par son "abandon" à Dieu en laissant derrière elle les échanges humains et les biens de ce monde, elle se consacre à la vie que symbolise aussi le nombre 5, la vraie vie qui est promise aux hommes de bonne volonté par Celui qu’elle portera en elle et qui est attendu dans ce temps de l’Avent.

Marie est en arrière-plan comme dans un autre monde. Elle représente le lien direct en tant que mère entre le plan divin et l’état humain, plan divin auquel elle se consacre entièrement sans autre désir que celui d’accomplir son union avec Dieu.

Elle représente alors la déesse mère "Maat" qui, sans autre action que celle d’être dans l’harmonie, permet l’incarnation de Dieu en l’homme.

Dans le protoévangile de Jacques, il est dit que le Prêtre accueillit l’enfant et la prit dans ses bras, la bénit, puis il fit asseoir l’enfant sur le troisième degré de l’autel. Le Seigneur Dieu fit descendre sa grace sur elle. Et, debout sur ses pieds, elle se mit à danser... Et elle fut chère à Israël...

Que la danse de cette petite fille de 3 ans sur cette troisième marche de l’Autel nous accompagne ! Elle est toute Joie exultante car Dieu a pris toute la place dans son coeur et ne le quittera plus. Que la Joie de la petite fille remplisse nos coeurs en cette journée de la Présentation de Marie au Temple !

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Marciel

Maryam

Photo prise dans la cathédrale de Chartres par "Les Baladins de la Tradition".


Les articles de ce parcours ne se veulent ni complets ni exhaustifs. C'est pourquoi nous invitons les visiteurs de ce site à utiliser largement le forum lié à chaque article en cliquant sur le lien Pour répondre à cet article afin de noter les réflexions, remarques et commentaires qu'ils souhaiteraient partager ici.

Cette page a déjà été visitée 3753 fois.


"Porte" précédente...

Revenir au carré magique

"Porte" suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

3 - Trois
La pierre d’angle
Jonas sort des ténèbres
Les Rois Mages
"Silence..."
Le Chiffre Quatre

5 - Cinq
Sous le signe du Lion : cinquième jour
La clientèle des Illuminés
Les points de Ranrouët ?
Libres méditations sur les quarante-quatre lumières de Hannoukah
"Maitreya, le Bouddha futur"

21 novembre
Sous le signe du Sagittaire : neuvième jour

Anne (mère de Marie)
Le livre d’Anne à Notre-Dame la Riche
Sainte Marie, mère de Dieu

Autel
La cire, l’huile, les abeilles
Les petits cailloux
Hanoukkah
Le tétragramme de la chapelle du château de Versailles
Eclats de pierre

Chartres
Melchisédech à Chartres
Pierres, Pouvoir et Tradition
A propos du labyrinthe...
Janvier et le Janus à deux visages
Le labyrinthe de Chartres : miroir du Sentier
"Le Voyage alchimique" : sept DVD à découvrir !

Danse
Cheruthuruthy
Theyyam
L’élégance du Compas
De Shivanataraj au Shivalingam
La Spiritualité dans les chansons des "Derniers Trouvères"
Les Orientales, festival de musiques et traditions d’Orient
L’édition 2008 du Festival des Musiques Sacrées de Fès se déroule du 6 au 16 juin.

Echelle, escalier
L’escalier de Louis XI
William Beckford à Fonthill
La naissance de Mithra
Le Soleil
Djalâl al-Dîn Rûmî

Evangiles apocryphes

Jacques (Saint)
Etape 1 : De Tortosa à Xerta
Empreintes dans la pierre
Tours et détours en prélude au Chemin...
La Saint Jean d’hiver
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay

Jérusalem
Les Mines de la Moria
Les douze jours de Noël à l’Epiphanie...
Emmanuel Swedenborg
Les évêques croisés bâtisseurs de la cathédrale de Cahors
Les Justes (Tsaddikim)
Le premier tome d’une traduction française des manuscrits de la Mer Morte vient d’être publié.

Joachim (père de Marie)

Maât
Maât, la déesse de vérité
Sous le signe de la Balance : septième jour
Sous le signe du Taureau : deuxième jour

Marie (Vierge)
La Vierge couchée, Notre Dame du Yaudet
Le symbolisme du puits
La Vierge du Temple de Pléboulle
Saint Blaise et le celtisme
L’Immaculée Conception
Les 7 Dormants
Calendrier de la Tradition : Novembre !


Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition