Jésus dit : " Que le vieillard chargé de jours ne tarde pas à interroger le petit enfant de SEPT jours sur le Lieu de la Vie, et il vivra ! Car il apparaîtra que beaucoup de premiers seront derniers, et ils deviendront un !" (Evangile de Thomas - Logia 4)


La naissance de Mithra
mercredi 24 novembre 2004

par Sylvebarbe


Mithra est un personnage fort ancien dont on trouve mention dans le texte des Védas, il y a bien des lunes... Son culte se répandit de l’Orient vers la Grèce pour trouver son apogée dans l’empire romain aux premiers siècles de notre ère. Les légions romaines parmi lesquelles il avait une forte audience contribuèrent largement à sa popularité dans tout l’empire.

Sa naissance est miraculeuse : le jeune dieu, mû par une puissance extraordinaire, jaillit d’un rocher, il est nu, seulement coiffé du bonnet phrygien, la coiffe des hommes libres, il tient un poignard et un flambeau. Il est Énergie, il est prêt pour la Vie.

Comme l’étincelle qui jaillit du frottement de deux roches, Mithra représente la Lumière. On le surnommera "Sol Invictus" - "Soleil Invaincu" - et sa naissance sera tout naturellement fixée, bien avant notre ère, à la date du solstice d’hiver, le 25 décembre dans le calendrier julien.

Mithra accomplira bien des prodiges dont le plus célèbre est la mise à mort rituelle du taureau. Force, calme et légèreté se dégagent toujours des représentations montrant cette scène [1]

Notons également que les adeptes de Mithra doivent franchir sept degrés dans l’initiation qui leur est peu à peu conférée. Ces sept degrés sont souvent représentés sous la forme d’une échelle que gravit l’initié mais il est aussi fait mention par Celse [2] de sept "portes"...

L’église chrétienne qui choisit d’abord le mois de mai pour célébrer la naissance du Christ, transféra cette fête au 25 décembre vers le IVe siècle, christianisant ainsi le symbolisme de la fête du solstice d’hiver largement célébrée à cette époque. [3]

A part la date qu’ils partagent maintenant, quels rapports y a-t-il entre ce fort guerrier, champion de précision au tir à l’arc, sacrificateur de taureau et le fragile enfant de la crèche ? Apparemment aucun... Et pourtant...

N’est-ce pas la même Puissance qui émane de l’un comme de l’autre, la même Détermination vers le but à atteindre et la même Paix intérieure dans l’accomplissement de leur mission ? Le même message adapté pour des époques et des hommes différents.

Le "hasard" qui a présidé à la réalisation de ces pages a associé à cet article le nombre 5. Le nombre de l’Homme. Et l’Homme, c’est chacun d’entre nous. Peut-être ce jour est-il propice à nous interroger à nouveau : Quel est notre but le plus profond en cette vie ? Quelle est la qualité de notre détermination à l’atteindre ?

Puisse l’imperturbabilité manifestée par Mithra en chaque circonstance être notre guide et notre flambeau sur le Sentier !

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Sylvebarbe

L’illustration en tête d’article provient du site http://perso.wanadoo.fr/spqr. Celle représentant la naissance de Mithra du site : http://www.oshihan.org/.


[1] Pour en savoir plus sur les stèles de Mithra, on consultera le site : http://www.osti.org/.

[2] Polémiste antichrétien qui vécut sous Marc-Aurèle (IIe siècle) dans une grande ville de l’empire, peut-être Rome ou Alexandrie. (Petit Robert des noms propres)

[3] D’après "Le Christ fêté par l’Eglise" de Dom Guy-Marie Oury, Solesmes, 1994


Les articles de ce parcours ne se veulent ni complets ni exhaustifs. C'est pourquoi nous invitons les visiteurs de ce site à utiliser largement le forum lié à chaque article en cliquant sur le lien Pour répondre à cet article afin de noter les réflexions, remarques et commentaires qu'ils souhaiteraient partager ici.

Cette page a déjà été visitée 5751 fois.


"Porte" précédente...

Revenir au carré magique

"Porte" suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

25 décembre
Les trois messes de Noël
Noël... ou le renversement des valeurs
De la Naissance de l’Homme...

Crèche
Les bergers de Noël
La Couronne de l’Avent : 4ème bougie
Les douze jours de Noël à l’Epiphanie...
Les santons de la crèche
La crèche de Noël
Sur ce site, (re)découvrez les lumières de l’Avent jusqu’à l’Epiphanie !

Echelle, escalier
L’escalier de Louis XI
Hampi New Year !
William Beckford à Fonthill
Djalâl al-Dîn Rûmî
La Présentation de la Vierge

Mithra
Eclats de pierre
Les Rois Mages
Martin, jeune légionnaire
La Lumière de Beltaine
Les Saturnales

Naissance
Poumons, bras : une mystérieuse complicité...
La pierre percée de Villers-Saint-Sépulcre
L’enfance de William Beckford
Sainte Marie, mère de Dieu
Les Cuisses ou la seconde Naissance

Noël (Nativité)
William Beckford de 1777 à 1783
Athanor !
La Vierge couchée, Notre Dame du Yaudet
Nuits
Christkindel
Calendrier de la Tradition : Décembre !

Solstice
Solstice d’hiver : méditation pour la Paix
La Saint Jean d’hiver
La nuit la plus longue
Le solstice d’hiver
Feux de la Saint Jean

Védas
Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
Le Supramental : une autre planète (3)
Swami Premananda : être ou ne pas être...
Le Mantra Yoga


Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition