La rencontre avec Mâdhyle
lundi 1er mai 2006

par Igor


Oh là, là ! Oh ! Là, là ! Que j’ai mal aux pieds !

Je n’en peux plus ! Et pas un quidam dans ce village ! Pas la plus petite boulangerie d’ouverte ! Ah ! Les dimanches à la campagne ! De toutes façons, plus un sou en poche.

Ah ! Mille excuses. Je me présente : Igor ! Baladeur impénitent. J’ai marché tout le jour, chanté avec les oiseaux, bruissé avec les feuilles des arbres, avec le vent, le nez en l’air, pointé vers le ciel. Pas un instant je n’ai songé à la fin du jour, à chercher un gîte, à la nourriture. Maintenant me voilà, assis par terre, dans l’herbe. Aïe ! Il ne manquait plus que ça, la main dans les orties ! Je me sens à deux doigts de haïr la campagne.

Tiens, chouette, voilà quelqu’un. Une femme. Quelle étrange façon de se déplacer ! Plus souvent accroupie que debout.

Mais qu’est-ce qu’elle ramasse donc ? Je ne suis pas connaisseur mais il me semble, tout de même, que ce n’est pas la saison des champignons. Elle est folle ! La voilà qui cueille à mains nues des orties, celles-là même qui me brûlent !

Tant pis, je lui parle quand même :
- Bonjour Madame. Connaîtriez-vous un endroit par ici où je pourrais passer la nuit ?
- Oh ! désolée ! Vous ne trouvez rien dans le coin (elle effeuille encore quelques orties comme si c’était des pâquerettes). Vous venez de loin ?
- De Sarcelles
- A pied ?
- Toujours à pied. J’aime marcher. Mais, là, j’en ai vraiment plein les bottes.
- Si vous voulez, venez à la maison, il y a de la place et je vous ferais un bon bain de pieds. Moi, c’est Mâdhyle.

Alors là, une maison, un bain de pieds....

Tant pis pour mes inquiétudes sur l’état de sa raison.

C’est OUI, je la suis.

Sa démarche est sûre et chacun ses pas prend bien appui sur le sol. Ses yeux aiguisés, continuent de scruter les moindres touffes herbacées.

Ah ! que j’ai hâte d’arriver ! Me poser, me restaurer même, peut-être ? Elle ne va tout de même s’arrêter sur toutes les mauvaises herbes ? Mais si ! « Ah, tiens, je vais prendre quelques-unes de ces feuilles pour notre dîner. » Comment ça, pour le dîner !

Nous voilà enfin ! Tiens, la maison est quasi normale. Uhmmmm ! Le bon fauteuil. Bon, les attaches rideaux sont en lierre séché. Original et en fait, vraiment sympa...

Pour découvrir la suite des aventures d’Igor...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Igor

 

Photos prises par "Les Baladins de la Tradition".

Cette page a déjà été visitée 1408 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Pour découvrir la suite... La rencontre avec Mâdhyle Le bain de pieds au lierre ! Scandale chez les abeilles La cueillette de champignons

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Jardin
Conscience
Un carré magique pour fêter la Lumière
Arrivée à Goa
Souvenirs imaginaires d’anonymes (1)
"Dieu" et la civilisation UIGOUR...

Marche
Dans la Forêt
Tours et détours en prélude au Chemin...
Où l’Appel s’orne d’une majuscule !
Arrivée à Bhubaneshwar
Etape 4 : De Fabara à Caspe
El Peregrino est parti

Ortie
Les plantes sur les sentiers 19 à 23 de l’Arbre de vie


Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition