De la Naissance de l'Homme au salut des Mages


Troisième jour

Poumons, bras : une mystérieuse complicité...
vendredi 28 décembre 2007

par Maya


"La plus belle chose que nous puissions éprouver est le mystère des choses." (A. Einstein)

Dans l’ombre propice du sein de la mère s’accomplit la mémoire de nos gènes… Et le mouvement commencé se poursuit… main_tenant, l’une après l’autre, les épaules se dégagent guidées par le geste précis d’une main qui assiste. Ensuite tout est rapide… L’enfant rencontre la pesanteur en même temps que la force des bras qui soutiennent…

Sensations immédiates : il agite ses bras et le cri jaillit !

Réceptivité de la force mais aussi rencontre de l’amour car déjà la mère em_bras_se son enfant et les bras protecteurs le serrent contre sa poitrine, source de l’être où se marient le feu et l’air, lieu de la grande soufflerie à l’origine d’un processus de transformation.

La première entrée de l’air dans les poumons se manifeste par un cri et les bras de l’enfant s’agitent comme si l’inspir irradiant l’onde de vie, voulait marquer de son « Sceau » les parties les plus éloignées de son centre.

Le mouvement et le son mettent en scène la vie. Dès la naissance, les bras semblent en empathie avec les poumons et cette faculté intuitive, en les mettant à l’écoute de la respiration - elle-même en relation avec la Grande Respiration - permet à l’outil merveilleux qui le termine, la main, d’appréhender le rythme de l’Uni_vers.

Les poumons permettent l’échange entre notre organisme et le milieu extérieur et les bras prolongent cet échange avec les mains comme pour prouver que l’intérieur et l’extérieur ne sont qu’une seule et même chose… La main est langage, l’arbre pulmonaire est le lieu de la parole, l’un et l’autre sont gages d’échange et de partage, ils se complètent et il règne entre eux une grande intimité que seul l’homme « endormi » ne peut entendre.

C’est pourquoi, la main ou le bras qui souvent la désigne peuvent tout aussi bien frapper ou caresser, être tour à tour haine ou amour… car le geste met en scène la pensée qui oscille sans cesse de l’abstrait au concret dans le va et vient de notre Respiration.

Il existe bien entre les poumons et les bras le lien subtil des polarités complémentaires qui se cherchent et qui se trouvent lorsque les deux mains s’unissent pour exprimer une réalité supérieure.

Ouvrir les bras pour mieux respirer, pour mieux embrasser et partager le souffle de l’autre, alors le corps, en prenant toute sa dimension verticale transforme le cri en mélodie et les bras, plus aériens laissent deviner des ailes…

http://www.bldt.net/Om/spip.php?action=acceder_document&arg=1441&cle=468ffdc28f725a810bc6a8e5a8686ac7f807026b&file=mp3%2F08_Swan.mp3

Pour ajouter un commentaire à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Maya

- Le logo de l’article provient du site : http://home.scarlet.be
- L’extrait musical du Cygne de Camille Saint-Saëns est interprété par "The Horn orchestra of Russia".


Cet article s’inscrit dans le cadre des "Enigmes du Sphinx" présentées du 26 décembre 2007 au 6 janvier 2008.
Pour revenir à la page de L’énigme du Troisième Jour...

Cette page a déjà été visitée 1617 fois.


Jour précédent...

Voir tous les articles

Jour suivant...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

28 décembre
Sous le signe des Gémeaux : troisième jour

Bras
Massage & Méditation

Cage thoracique (Poitrine)
La Prière de Jésus ou Prière du coeur
Crise de foie
La nuit la plus longue
Etape 22 : De Tardajo par Hontanas à Castrojeriz
Le Mantra Yoga

Einstein (Albert)
Préparer Compostelle : les deux pieds sur terre et la tête dans les étoiles !
Albert Einstein

Epaule(s)
Le Chiffre Quatre
Le Rire
Le signe de Guingamp
L’Amoureux

Gémeaux (Signe des)
La surprise des Gémeaux
Le manteau de Martin

Main(s) - Toucher
La bénédiction de Cerfroid
Libres méditations sur les quarante-quatre lumières de Hannoukah
Du carbone au diamant
Une main à Saint Michel
Les tables de l’Alliance
"Gestes et Symboles du Bouddhisme"

Naissance
La pierre percée de Villers-Saint-Sépulcre
De la Naissance de l’Homme...
L’enfance de William Beckford
La naissance de Mithra
Sainte Marie, mère de Dieu

Poumons (Respiration)
Thérèse de Lisieux : 1895 et 1896
"Le Coeur est Tout"
Itsuo Studa
Pratiques de méditation
Souvenirs imaginaires de Lady Margaret Gordon

Souffle
"La puissance vibratoire de la pensée"
Djalâl al-Dîn Rûmî
"La création est un respir de Dieu."
Quand les pierres rencontrent le yoga...
De la musique avant toutes choses
"Une Chapelle pour le roi"

Unité
Raymond Bernard : "avec une ouverture d’esprit absolue"
Profane, sacré et connaissance
Réaliser un Sri Yantra
"La prière, la vie, la mort"
Raymond Bernard : "pourquoi j’ai fondé le CIRCES..."
"Le Voyage alchimique" : sept DVD à découvrir !


Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition