De la Naissance de l'Homme au salut des Mages




...au salut des Mages !
lundi 7 janvier 2008

par Dazur


"Et voilà que l’étoile que les Mages avaient vue à son lever les précédait ; elle vint s’arrêter au-dessus du lieu où se trouvait l’enfant." [1]

La Tradition aurait pu faire arriver les Mages le soir même de la naissance ou bien le lendemain...

Non ! Elle a ménagé douze jours...

Douze jours, pour qu’à partir de la naissance de l’enfant Jésus si émouvante entre le boeuf et l’âne, chacun puisse prendre le temps, chaque année, d’une autre "naissance".

Nos Douze Amis se sont exprimés et nous les avons suivis jour après jour...

C’est notre tête qui s’est engagée en premier dans la grande aventure le 26 décembre, puis les épaules, le torse, l’abdomen, les jambes et enfin les pieds...

C’est une naissance personnelle et symbolique qu’il nous est proposé de vivre chaque année durant ces Douze Jours. Une naissance progressive à une plus grande conscience...

L’opportunité nous est ainsi offerte de faire résonner en chaque partie de notre corps le vécu particulier qui est le nôtre en recueillant les messages offerts par la mémoire de nos cellules...

Si nous sommes à l’écoute, ou même, parfois, en nous laissant surprendre, tel ou tel membre ou organe "s’exprime" et appelle notre attention, notre méditation, permettant que s’accomplisse en cette parenthèse du Temps la puissante incarnation d’une énergie régénératrice.

Et le véhicule dont nous ne prenons pas toujours tout le soin nécessaire, ce corps que certaines civilisations ont si longtemps travaillé à mettre à l’index, nous apparaît peu à peu rayonnant et lumineux : corps de l’Homme accompli que nous ignorons être.

"Mais quelque chose de plus tendre que le rire et de plus fort que l’ardeur est arrivé jusqu’à moi. C’est l’illimité qui est en vous. L’homme vaste en qui vous n’êtes que cellules et que nerfs, et dans le chant duquel votre chanson n’est qu’une vibration sans voix. C’est dans l’homme vaste que vous êtes vastes, et c’est dans sa contemplation que je vous ai contemplés et aimés." [2]

Qui est celui qui s’exprime ici ? Faut-il le regard d’un prophète pour que nous soit révélé l’Homme que nous sommes ?

"Quand ils virent l’étoile, ils éprouvèrent une grande joie. En entrant dans la maison, ils virent Marie, sa mère, et, tombant à genoux, ils se prosternèrent devant lui." [3]

Et ces Mages ? Ne sont-ils pas le signe que nous devons nous faire "rois" afin que notre salutation au corps qui est au quotidien notre premier et très intime vêtement soit assez profonde ?

Du Bélier aux Poissons,
de la Tête aux Pieds,
le voyage est circulaire,
l’aventure est cyclique !
 
Et l’Etoile en souriant
regarde l’Acrobate qui pirouette joyeusement !
http://www.bldt.net/Om/spip.php?action=acceder_document&arg=1475&cle=f6c06ce97b32a100a2dfff7b76fddc4ac307ccb9&file=mp3%2F07_800-Bate-Coxa_1.mp3

Pour ajouter un commentaire à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Dazur

- L’étoile provient du site : http://www.cycladesgrece.com/.
- L’Homme zodiacal provient du site : http://hdelboy.club.fr/.
- L’extrait musical est de Marco Pereira & Hamilton de Holanda. Il s’intitule "Bate-Coxa" de l’album "Luz das Cordas".


[1] Evangile selon Matthieu 2, 9-11

[2] "Le Prophète" - Khalil Gibran - Oeuvres complètes - Robert Laffont - 2006

[3] Evangile selon Matthieu 2, 9-11


Cet article s’inscrit dans le cadre des "Enigmes du Sphinx" présentées du 26 décembre 2007 au 6 janvier 2008.
Pour revenir sur Les questions du Sphinx...

Cette page a déjà été visitée 1086 fois.


Jour précédent...

Voir tous les articles

Jour suivant...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

06 janvier
Les Rois Mages
Sous le signe des Poissons : douzième jour
La fête de l’Epiphanie
La galette des rois
Baptême à Saint-Julien-le-Pauvre

Conscience
La Lumière dans l’initiation
"Il n’y a pas de séparation entre les plans."
Ecrire au tableau ou... la conscience de la marmotte
Recherche du langage angélique dans le pouvoir des mots
Le Supramental : une autre planète
Les Assises Nationales du Développement Durable
"Planet Positive"

Corps
A la Rencontre de l’Incroyable !
"Le corps universel est le corps de Dieu lui-même"
Pratiques de méditation
Etape 36 : De Melide par Arzua à Arca
Réflexions "naïves" sur l’économie de ce monde
"Les guérisseurs, la foi, la science !" : un DVD à découvrir sans tarder !

Corps - Ame
Etape 5 : De Caspe à Escatron
Une vision de la société : la Théocratie
Le docteur Jouissance
Le Rire
Etape 3 : De Gandesa par Batea à Fabara

Corps - Esprit
"Le Coeur est Tout"
Maître Yoda
De la physiologie du mot à l’essence du verbe
Swami Premananda : être ou ne pas être...
"Rien de ce qui est humain ne vous sera jamais étranger."

Corps glorieux (Corps subtil)
Douze Jours pour atteindre l’Etoile !
Swami Premananda : choisir sa vie
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay
La cosmogonie de Jacob Boehme

Epiphanie
De la Naissance de l’Homme...
Lumière de la Saint-Jean d’hiver
L’Etoile des Mages
Calendrier de la Tradition : Janvier !
Sur ce site, (re)découvrez les lumières de l’Avent jusqu’à l’Epiphanie !

Etoile
Sirius Black et les étoiles...
Etape 10 : De Torres de Berrellen par Luceni à Gallur
Mystérieuses météorites
La Spiritualité dans les chansons des "Derniers Trouvères"
L’Etoile

Inconscient
Carl Gustav Jung
"Images et Symboles" au Centre Européen d’études Jungienne

Zodiaque
Les douze jours de Noël à l’Epiphanie...
Le calendrier de l’Avent
La Boussole d’Or
"J’éprouve en moi l’alchimie de la création"
La surprise du Verseau


Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition