Accueil du site Alphabétiquement vôtre Swami Premananda Swami Premananda : être ou ne pas être...

Swami Premananda : être ou ne pas être...
dimanche 22 juin 2008

par Vignesh


Pour revenir à la page précédente de cet entretien...

Quatrième question : Est-il indispensable de devenir un Hindou pour être l’un de vos disciples et pouvoir bénéficier de votre direction spirituelle et de vos conseils ?

Swami Premananda : Absolument pas ! Hindou et Hindouisme sont les noms donnés par les Perses et les Occidentaux aux gens qui vivent au sud de l’Indus et à leurs croyances. L’Hindouisme n’a pas de fondateur, pas de textes strictement dogmatiques, ni de fondamentaux doctrinaux. Il n’a pas de structure religieuse univoque en tant que telle. Un Hindou est libre de croire en tout chemin spirituel qu’il trouve bon pour le conduire à la vérité.

Prenons le centre d’un cercle pour désigner la Vérité. Tout un chacun, quelles que soient les croyances auxquelles il adhère, se positionne sur la circonférence de ce cercle. La distance avec le point central dépend du rayon du cercle. Tous les êtres humains de quelque pays que ce soit, quelle que soit leur nature et quelles que soient leurs croyances sont en train d’évoluer en se déplaçant vers le centre. De nombreuses vies sont nécessaires à ce processus d’évolution. Le rayon peut être court dans une existence ou long dans une autre. Cependant, en définitive, le rayon va se raccourcir et la circonférence et le rayon ne feront qu’un avec le centre. Toutefois, il n’est pas nécessaire de se convertir à l’Hindouisme. La compréhension est suffisante.

Des milliers de saints et de sages ont témoigné de la valeur des lois éternelles de la vie, le Sanathana Dharma et ce, depuis des milliers d’années. Si vous comprenez ce qui a été dit par un saint ou un sage et si vous voulez conformer votre vie à ses enseignements, vous êtes tout à fait le bienvenu. Vous n’avez pas besoin de devenir Hindou pour cela.

Cinquième question : En quoi consiste l’Hindouisme ? Les Occidentaux pensent que dans cette religion il y a de nombreux dieux et non pas un seul Dieu. Les Hindous affirment que c’est une religion monothéiste et que Dieu est un. Comment expliquez-vous cela ?

Swami Premananda : Je vous ai donné une certaine idée de ce qu’est l’Hindouisme dans ma réponse précédente. Allons plus loin dans les explications. L’Hindouisme existe depuis des milliers d’années. L’espèce humaine est aussi sur cette terre depuis des milliers d’années.

Par exemple il y eut un continent nommé Lémurie qui s’étendait de l’Ouest de l’Australie actuelle jusqu’au sud de l’Afrique en occupant l’Océan Indien. Toute cette civilisation est maintenant sous la mer. Si vous voyagez au cœur du continent Indien vous verrez des amas de pierres qui ont été sous les eaux à une époque préhistorique. L’Histoire à laquelle nous nous référons date tout au plus de cinq mille ans. Il y a eu de nombreuses civilisations qui ont précédé ce que nous nommons l’âge de Pierre. Les Pûranas hindous (textes anciens) font référence à ces nombreux âges et civilisations. L’Hindouisme fait aussi référence à beaucoup de sages et de saints. Un fil d’or relie toutes les paroles et tous les écrits qui développent les philosophies de tous ces sages et saints. C’est la vérité fondamentale disant qu’il y a un Dieu omniscient, omniprésent et omnipotent. Les anciens textes sacrés de l’Inde, les Vedas, le nomment Parabrahman. Il existe de tous temps. Il réside dans toutes choses animées ou inanimées.

Vous allez alors demander pourquoi il y a tant de dieux et de déesses. Dieu est Un mais ses activités peuvent être nombreuses et variées. Si vous considérez cette Divinité Unique dont je viens de parler du point de vue de sa fonction, cette entité dans sa fonction possède un nom, une forme et des attributs.

Par exemple l’inspecteur général de la police a différents seconds, surintendants, inspecteurs et policiers ordinaires sous ses ordres et ils assument tous différentes fonctions. C’est ainsi que les Hindous donnent un nom, une forme et des attributs aux différentes charges assumées par ce Dieu unique.

C’est là encore un principe de base de l’Hindouisme selon lequel chaque entité fondamentale représente ce Dieu unique.

Les Vedas s’y réfèrent en tant que Parabrahman, les Shivaïtes (ceux qui vénèrent Shiva) le nomment Shivam, les Visnouites le nomment Vishnu, les Adorateurs de la déesse le nomment Adi Parashakti et ainsi de suite. Dieu est un mais les saints et sages ont de nombreux noms pour le Divin. Les différentes charges que le Divin assume ont aussi de nombreux noms.

Sixième question : Est-ce qu’un régime végétarien est utile au développement spirituel ?

Swami Premananda : Notre environnement conditionne notre mental ainsi que notre corps. Un environnement paisible adoucit notre mental et relaxe notre corps. Par conséquent, une trop grande variété de nourriture produit certains effets sur votre corps et votre mental. Lorsque vous récoltez un haricot vert sur sa plante, le haricot autorise un tel acte. En fait cela donnera encore plus de haricots afin que d’autres que vous puissent aussi en récolter. Vous ne blessez pas la plante. Mais lorsque vous prenez une vie que ce soit celle d’un animal, d’un oiseau ou d’un reptile vous blessez véritablement ces êtres. Cette souffrance porte atteinte à l’environnement. Lorsque vous mangez une telle nourriture non végétarienne vous absorbez les caractéristiques de ces animaux. Vous les consommez et lorsque vous voyez ces animaux sacrifiés pour votre consommation, votre être intérieur commence à ressentir de la culpabilité et par conséquent à souffrir.

Tout ceci constitue des faits négatifs lorsque vous voulez vous développer spirituellement. De plus, l’une des étapes importantes dans le développement spirituel consiste à retirer l’être intérieur en supprimant toute identification avec le corps, le mental et l’intellect. Si vous mangez tout le temps ce que vous avez envie de manger, vous aurez des difficultés à arrêter cette identification constante et il vous sera difficile de lâcher cette emprise.

Pour lire la suite de cet entretien...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Vignesh

 

Les illustrations proviennent des sites : http://www.sripremananda.org et http://www.chez.com/historel2/.

Cette page a déjà été visitée 3749 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Swami Premananda : choisir sa vie Swami Premananda : être ou ne pas être... Swami Premananda : la libération Swami Premananda : passé, présent, futur ... La Belle de Sri Premananda

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Cercle
Sous le signe des Gémeaux : troisième jour
Swami Premananda : la libération
Où nous conduisent les Crops Circles ?
La pierre percée de Villers-Saint-Sépulcre
Le menhir dans la forêt
Sur ce site, (re)découvrez les lumières de l’Avent jusqu’à l’Epiphanie !

Corps
De la Naissance de l’Homme...
"Le corps universel est le corps de Dieu lui-même"
A la Rencontre de l’Incroyable !
Réflexions "naïves" sur l’économie de ce monde
"Pour un plus beau temple encore..."
"Les guérisseurs, la foi, la science !" : un DVD à découvrir sans tarder !

Corps - Esprit
"Rien de ce qui est humain ne vous sera jamais étranger."
Pratiques de méditation
...au salut des Mages !
De la physiologie du mot à l’essence du verbe
Massage & Méditation

Dieu
Correspondances entre les centres d’énergie cosmique et les sphères d’activité sur notre planète
Raymond Bernard : "avec une ouverture d’esprit absolue"
Pierre Teilhard de Chardin
Ô Toi !
Maître Eckhart
"Une Chapelle pour le roi"
Comprendre l’humain, en regardant les témoignages de "6 milliards d’autres"

Hindouisme
La Société Angélique
St Valentin en Inde
A propos de l’Abishekam
Forum sur le symbolisme de l’Oeuf
"L’Inde, pays de la lumière, de la connaissance"

Lémurie
Le mythe de Rama (3)
Le mythe de Rama (5)

Nourriture
Etape 35 : De Hospital De La Cruz par Palas de Rei à Melide
La bûche de Noël
Etape 14 : De Calahorra par Carca et Lodosa à Alcanadre
Chyle & Chyme
Crise de foie

Parabrahman
De Shivanataraj au Shivalingam

Perse
Hafez de Chiraz
Les Rois Mages
Oum Kalsoum est toujours vivante !

Perse (Civilisation)
Le Diable
Hérodote et l’Histoire

Premananda (Swami)
Ondoiement et premier pas
Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
Swami Premananda : choisir sa vie
Le rituel de l’Abishekam
Swami Premananda : passé, présent, futur ...

Pûranas
Graine d’Agni

Quête spirituelle
"L’oeuvre divine, dans sa réalité permanente, est le sacerdoce éternel..."
"Quand sommes-nous : nous ?"
Le labyrinthe
La Spiritualité dans les chansons des "Derniers Trouvères"
La pierre d’angle
El Peregrino est parti

Rayon
La Lune
L’Amoureux
Les versets de la Lumière
La Théologie apophatique
Thérèse de Lisieux : 1890 à 1895

Régime végétarien

Roue
L’expédition de 1421
Le lion de Chamalières-sur-Loire
Noël... ou le renversement des valeurs

Sanathana Dharma

Sentier mystique
Etape 17 : De Navarrete par Najea à Azofra
"Œuvrez et ne perdez jamais courage !"
L’Ermite
Limites de l’intellect - recherche unitaire
Meditation vipassana
Retrouvez-nous sur Facebook !

Shiva
Le Sri Yantra : une philosophie
Il y a des lieux qui t’appellent à eux...
Forum sur Shiva
La Saint Jean d’hiver
Sadhinata et le Sri Yantra

Védas
Le Supramental : une autre planète (3)
Le Mantra Yoga
La naissance de Mithra

Vishnou
Le mythe de Rama (2)
"Ce sera l’Ere nouvelle fondée sur l’Esprit"
Le mythe de Rama (6)
La vie des Bâuls


Il y a actuellement 2 contribution(s) au forum.


Swami Premananda : être ou ne pas être...
2 juillet 2008, par Samuel Kadosh

Alain Daniélou dans son étude sur les Mythes et Dieux de l’Inde, Jean-Claude Carrière dans son dictionnaire amoureux de l’Inde battent en brèche cette idée reçue selon laquelle le Monothéisme serait mieux que le Polythéisme. D’après l’archéologie, il n’y a pas de preuve matérielle d’un culte unifié avant la fin du VIII e siècle avant JC à l’époque du roi de Juda Ezéchias et ce n’est pas encore un vrai monothéisme, Yavhé est un Dieu national et donc politique. Même au siècle suivant les habitants de Jérusalem vénèrent encore plusieurs dieux. De fait l’Hindouisme parle de l’Unité, de l’Un, de l’Unicité de Dieu, les dieux sont des fonctions du Dieu unique.
L’enseignement du Maître Premananda donne un éclairage remarquable sur cette question.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition