L’énigme de la cathédrale de Cahors
Une histoire sculptée encore non déchiffrée...
mercredi 6 mai 2009

par Bayazid


Pour revenir au début de ce dossier...

C’est sur l’archivolte surmontant le portail Nord de la cathédrale Saint-Etienne de Cahors que figure l’étrange scène décrivant un homme et une femme se disputant un bâton proposée en énigme sur notre site.

Cette représentation fut vite « reconnue » par nos chercheurs d’énigmes comme partie intégrante des chef-d’œuvres sculptés de la cathédrale de Cahors. En revanche, la nature de la scène représentée laissa chacun perplexe… Qui sont ces personnages ? Que se passe-t-il exactement entre eux, quel événement est illustré par ce bâton que chacun tient d’une main ?

Voyons déjà ce que l’image nous dit.
L’homme et la femme semblent se passer, ou se disputer un bâton (de pouvoir ?). Ils sont vêtus de tuniques et voiles légers. La femme a le torse nu et tente de remonter son vêtement, comme pour cacher des seins qu’elle donne à voir. Elle paraît plus âgée que son « partenaire ». Ses traits évoquent l’Afrique : lèvres charnues, cheveux crépus torsadés. L’homme, dont on voit mal le visage, cache son oreille de la main gauche, peut-être pour ne pas entendre ce qui pourrait lui être dit, peut-être simplement dans une position « nonchalante ».

Si les partenaires se disputaient bien le bâton, cela semblerait être à l’avantage de l’homme. La femme, dont le vêtement glisse, semble gênée par le souci qu’elle a de maintenir sa vêture sur elle. À cause de cet handicap, elle tient le bâton de la main gauche, alors que l’homme le tient de la main droite. On peut penser que l’homme finirait par s’emparer du bâton.

Mais nous ne pouvons lire cette scène sans la replacer dans son contexte : l’ensemble de l’étonnante frise ornant l’archivolte surmontant le portail Nord de la cathédrale Saint-Etienne, portail que certains voient - à juste titre - comme « l’un des ensembles les plus rares de la sculpture romane méridionale » [1].

Comme partie intégrante de ce portail, la frise en elle-même est une énigme bien plus grande que celle que représente pour nous la scène de l’homme et la femme au bâton.
La compréhension de l’ensemble de la frise, sorte de bande dessinée dont la structure semble organisée et cohérente, mais dont nous ne maîtrisons pas encore la lecture, mérite notre attention.

Au début de l’histoire, nous trouvons des images de chasse en pays lointains.

Puis, toute une séquence de « scènes de genre », comme le ferrage d’un cheval.

Puis toute une séquence de plusieurs scènes d’une cruauté inouïe, représentées avec luxe de détails, comme ce supplice du pal qu’infligent à un homme ses deux tortionnaires.

Nous n’avons nulle part lu de commentaires sur ce qui nous est « raconté » là. La frise est décrite, mais n’a pas fait l’objet d’analyse iconographique. Cette lacune étonne. Dans les documents accessibles au grand public, la frise semble comme « esquivée ». Peut-être quelques chercheurs ont-ils publié des travaux restés confidentiels ? Dans ce cas, nous espérons avoir l’honneur de leurs interventions sur notre forum.

Mais plongeons dans l’histoire de la cathédrale Saint-Etienne de Cahors.

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Bayazid

 

La photo aérienne de la cathédrale provient du site : http://fr.wikipedia.org/wiki/Cath%C.... Les photos du portail sont de l’auteur.


[1] M. Durliat, Bulletin Monumental, T. 137, p. 330

Cette page a déjà été visitée 1880 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Bientôt la suite ! L’énigme de la cathédrale de Cahors Les évêques croisés bâtisseurs de la cathédrale de Cahors L’histoire du portail Nord de la cathédrale de Cahors Une histoire cruelle

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

A visiter : Cathédrales
Le vieil homme de Notre-Dame
Le livre de Saint Pierre à Aix-en-Provence
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay
Un quatrefeuille à Amiens

A visiter en Midi-Pyrénées
Sous les "couverts" de Mirepoix...
Le Mont du Soleil
Le triple visage de Rocamadour
La Couvertoirade

Bâton, baguette
A propos du Bâton...
Les bergers de Noël
Le Bateleur
Une histoire cruelle
Ombre et Lumière dans Harry Potter

Cahors
Les évêques croisés bâtisseurs de la cathédrale de Cahors
L’histoire du portail Nord de la cathédrale de Cahors

Cathédrale
Abraham à Laon
Le petit cerf de Chartres
A propos du labyrinthe...
Le maître architecte d’Amiens
Le graal de Yamoussoukro
Amiens : superbe !

Cheval
Souvenirs imaginaires d’anonymes (1)
L’Ange
Tours et détours en prélude au Chemin...
La localisation particulière des Crops Circles
Le manteau de Martin

Cruauté
Amma
Thrissur, le retour


Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition