Accueil du site Sur les routes Inde India-Log À propos de SlumDog Millionnaire et des Castes (Kannur)
INDIA-LOG
E-mails expédiés au cours de 5 mois de voyage en Inde

 

Date :
Objet :
De :
A :

 

 

16 janvier 2009 - 07:28
À propos de SlumDog Millionnaire et des Castes (Kannur)
jp guillot
un ami

 



Pour revenir au message précédent…

Pauvreté, misère sont souvent les premiers mots qui viennent à la bouche de ceux qui parlent de l’Inde sans y être jamais allés. Ils n’en savent, n’en veulent voir que cela, mais sont souvent aveugles à ces réalités chez eux. Les Indiens que je rencontre, qui lisent le journal, parlent anglais et appartiennent donc aux classes moyenne et supérieure, ne font pas autre chose.

L’accueil mitigé que ce public indien a réservé au film SlumDog Millionaire le démontre : il n’a pas apprécié qu’un étranger (le réalisateur anglais Danny Boyle) lui donne une mauvaise image du pays et lui mette le nez dans son caca. Après tout les bidonvilles n’existeraient pas si les ruraux restaient chez eux et s’ils sont si pauvres, si arriérés, qu’y pouvons-nous ? À chacun son karma…

Mais là où je vois une question de « classes » sociales, je pense que Monsieur-tout-le-monde indien penserait plutôt « castes ». Certes, en théorie, le système des castes, depuis Nehru, est aboli et toute discrimination interdite. Et il est rare qu’un Indien de rencontre mentionne sa caste lorsqu’il se présente. Mais si je pose la question, un brâhmane admettra volontiers cette appartenance, par contre je n’ai jamais entendu personne me dire qu’il était intouchable.

Cependant je tombe hier sur un article dans une page intérieure du The Hindu. Titre : Un député soutient la cause des tribus nomades.

En parcourant l’article, je me rends compte qu’il concerne 15 crores (1 crore = 10 millions) de personnes réparties dans tout le pays et classées par l’Administration sous des appellations officielles qui me laissent perplexe.

Deux catégories principales : les Scheduled Castes et les Scheduled Tribes. Comment comprendre scheduled ? classifiées, planifiées ? Non. Un petit coup de Google suggère « répertoriées » et apprend que Scheduled Castes recouvre les Intouchables et Scheduled Tribes les tribus hors-caste.

L’article parle ensuite des OBC, Other Backward Classes (autres classes arriérées, peu avancées ?), puis des MBC, Most Backward Classes (classes très arriérées) et enfin des Denotified Tribes. Denotified ? non-signalées, non-répertoriées ?

Je frémis : n’y a-t-il pas du mépris, un non-respect flagrant de la dignité humaine dans ces appellations qui mêlent castes et classes, dans cette classification hiérarchisée de millions de personnes qui sont au bas de l’échelle sociale ?

Il apparaît au fil de l’article que les Nomadic Tribes, tribus nomades, rentrent dans la dernière catégorie et qu’ayant de plus en plus de mal à vivre des produits de la forêt et des animaux, ayant aussi perdu leur mode de vie traditionnel, leur existence est menacée de disparition.

Le député s’inquiète donc et réclame que ces tribus soient classifiées comme Third Schedule (3e liste ?) par un amendement de la Constitution et souligne :" Si nous ne sommes pas en mesure de leur accorder ce droit constitutionnel maintenant, ils resteront arriérés indéfiniment".

En réponse à cet appel, conclut l’article, le Premier Ministre a souhaité la création d’une commission pour assurer logement, éducation et représentation au Parlement à ces populations. Un souhait de plus ! Le Courrier des Lecteurs des journaux est plein des souhaits, des vœux pieux, des bonnes intentions d’inspiration gandhienne de Belles et Grandes Âmes Magnanimes (Mahatma). Mais l’écart entre les discours officiels et la réalité du pays est immense.

Suite à la lecture de cet article, j’ai cliqué sur Politique des Castes dans Wikipédia et voilà un résumé de ce que j’ai trouvé :

Jusque dans le milieu des années 70, la politique de l’Inde indépendante était largement dominée par les problèmes économiques et les questions de corruption, mais depuis les années 80, la question des castes est devenue un problème majeur de la politique intérieure indienne.

1979 : La Commission Mandal est établie pour "identifier les populations socialement et culturellement arriérées (dans notre politiquement correct, nous dirions défavorisées)" et considérer la question des réserves de places et quotas pour contrebalancer les discriminations de castes.

1980 : Cette commission prône une Discrimination Positive (Affirmative Action) qui accorderait aux membres des castes inférieures un accès exclusif à certains postes dans le gouvernement et les universités publiques selon un système de "réservation", d’une portée limitée, reposant entièrement sur des quotas.

Le Gouvernement Indien établit par recensement des listes des castes et sous-castes pour déterminer celles qui pourraient bénéficier de la Discrimination Positive et ces listes officielles distinguent les Scheduled Castes, Scheduled Tribes and Other Backward Classes.
- Les Scheduled Castes (SC) comprennent les anciens "Intouchables" (le terme Dalit est préféré aujourd’hui). Cette population représente 16% du total de la population de l’Inde soit environ 160 millions.
- Les Scheduled Tribes (ST) consistent en groupes tribaux qui forment 7% de la population soit 70 millions environ.
- Quant aux Other Backward Classes, plus de 3000 castes sont enregistrées sous cette dénomination et formeraient environ 52% de la population. Cependant, une étude plus approfondie réduit ce chiffre à 32%. Ce qui provoque un débat national car nombreux sont ceux qui croient que les chiffres réels sont inférieurs à ceux des commissions nationales.

1989 : Quand le gouvernement actuel du Premier Ministre V.P. Singh tente de mettre en oeuvre ces recommandations, des protestations massives s’élèvent dans tout le pays. Certains soutiennent que les politiciens essaient de bénéficier personnellement des réservations basées sur les castes pour des raisons purement électoralistes et de fait de nombreux partis politiques se basent ouvertement sur des programmes de castes.

2008 : La Cour Suprême passe une loi attribuant 27% de quota aux candidats appartenant aux OBC dans les établissements d’éducation supérieure.

Mais cette loi est-elle appliquée ? et dans quelle mesure ?

Conclusion : les populations des classes défavorisées sont toujours à la traîne du développement. Les jeunes qui veulent s’en sortir ne doivent faire confiance qu’à eux-mêmes, déployer toutes leurs ressources d’énergie et d’ambition pour se faire une place dans cette société inégalitaire depuis ses origines.

Voilà bien le côté sombre de l’Inde actuelle : la tête de Gandhi s’affiche partout, des billets de banque aux gigantesques panneaux électoraux, mais arrivisme, corruption, intolérance, communautarisme remplissent la une des journaux. Aravind Adiga dans son livre The White Tiger, qui vient de recevoir le Booker Prize, dénonce cet état de fait dans une satire violente dont le leitmotiv est : What a fucking joke ! Quelle farce !

Pour découvrir ci-dessous le lien vers l'e-mail suivant...

Pour laisser un commentaire à la suite de cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

jp guillot

Mes photos du jour
(Cliquer sur les vignettes.)

Bibliothèque publique à Mangalore



Les photos de cette page ne sont pas libres de droits. Elles appartiennent à l'auteur. Elles peuvent cependant être utilisées à des fins non-commerciales avec son autorisation. Pour le contacter, cliquer ici...

Cette page a déjà été visitée 1734 fois.


E-mail précédent...

Pour revenir à la page principale...

E-mail suivant...
Nous voilà partis pour 5 mois de voyage en Inde durant lesquels nous allons recevoir de temps à autre un mail de jp guillot.
Pour ne rien manquer et être informé par une rapide annonce dans votre boîte aux lettres de la mise en ligne du prochain message,
inscrivez-vous à : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Cinéma (Vidéo...)
Documentaires à découvrir !
A Lille, le vidéaste Bill Viola nous immerge dans sa vision mystique du "Passage du Temps".

Droits de l’Homme
Jean-Pierre Bayard parle de Raymond Bernard
Les statuts de l’association "Les Baladins de la Tradition"
Un calendrier interculturel pour 2008 !

Gandhi (Mahatma)
Mahatma Gandhi
Mahatma Gandhi
Feliz Año Nuevo de Goa
Arrivée à Bhubaneshwar
Calendrier de la Tradition : Septembre !

Kannur (Inde)
Farniente à Kannur
De Thrissur
Arrivée à Kannur
De Kannur à Ernakulam
De Mohanam Homestay à Kannur

Karma
"Maitreya, le Bouddha futur"
"Pour un plus beau temple encore..."
Correspondances entre les centres d’énergie cosmique et les sphères d’activité sur notre planète
Retraite sur le Livre Tibétain des Morts
Aide-toi et le ciel t’aidera !

Tiers-Monde
Namaste
Papiers
Thrissur, le retour
De Goa au Père-Lachaise
Slumdogs 3

Il y a actuellement 2 contribution(s) au forum.



Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition