INDIA-LOG
E-mails expédiés au cours de 5 mois de voyage en Inde

 

Date :
Objet :
De :
A :

 

 

19 janvier 2009 - 07:16
De Kannur à Ernakulam
jp guillot
un ami

 



Pour revenir au message précédent…

Et oui il y a des moments comme ça dans la vie où ça flotte, ça vasouille, où l’on ne sait pas trop quelle orientation prendre. C’est flippant mais pas forcément dramatique car cela oblige à aller dans des directions nouvelles, de chercher, poser des questions, s’exposer à des inconnus et c’est bien rare qu’on ne finisse pas par trouver du répondant, « un sauveteur dans la détresse », voire « le chevalier à la blanche armure »… Ou tout simplement qq’un qui aura juste besoin de toi.

Être ailleurs, oui, je comprends. Mais le temps n’est pas encore venu. Tu as un tas de trucs à régler et ce n’est pas en prenant le large que cela se fera. Au contraire cela te pèserait, alourdirait ton bagage et tu ne serais pas en mesure de jouir vraiment du présent de ton voyage.

Alors pour le moment tiens bon. Fais face. Et comme tu dis, surtout pas de regrets. Si tu tiens le cap le temps viendra à ton aide. Et de nouvelles perspectives s’ouvriront.

Donc je tiens les doigts croisés pour toi et j’espère que ton prochain mail m’apportera une bonne nouvelle.

Je t’écris aujourd’hui de Cochin (prononcer co-tchine, et c’est sans rapport avec la Cochinchine qui désignait le sud du Vietnam de notre époque coloniale) qui n’est pas un hôpital mais un grand port sur la côte de Malabar (et ce n’est pas là qu’on fabrique le chewing-gum du même nom) jumelé à une ville plus ancienne qui s’appelle Ernakulam (qui n’est pas loin d’être l’anagramme d’Herculanum).

Un peu de vie trépidante et culturelle (assisté à un rare kathakali hier, qui a duré 4h) me fait du bien après une dizaine de jours de farniente au bord de la mer.

Il me reste deux mois de validité de visa et je suis en train de voir quelle serait la meilleure façon de les occuper. Les hôtels, les bus, les trains, les villes à 30° et 90% d’humidité, à la longue, ça use et ça n’est pas vraiment propice à des pratiques régulières. Pendant qq jours, j’ai eu comme un passage à vide et je me suis demandé si je n’allais pas avancer mon retour. Et puis des signaux apparaissent pour me relancer dans la direction de Kannur où mon vélo m’attend, ainsi que Daddy & Mummy, mes hôtes aux petits soins, et la mer qu’on voit danser de l’autre côté de la route. Mais surtout un hôpital ayurvédique qui dispense des cours mensuels de soins et de massage + yoga dont j’entends parler de sources différentes avec le plus grand bien.

Sinon, je m’enfonce jusqu’à la pointe extrême sud de l’Inde, à Kanyakumari, là où la mer d’Arabie, la Baie du Bengale et l’Océan Indien convergent.

Pour découvrir ci-dessous le lien vers l'e-mail suivant...

Pour laisser un commentaire à la suite de cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

jp guillot

Mes photos du jour
(Cliquer sur les vignettes.)

Scène de kathakali Fort Cochin. Filets chinois



Les photos de cette page ne sont pas libres de droits. Elles appartiennent à l'auteur. Elles peuvent cependant être utilisées à des fins non-commerciales avec son autorisation. Pour le contacter, cliquer ici...

Cette page a déjà été visitée 545 fois.


E-mail précédent...

Pour revenir à la page principale...

E-mail suivant...
Nous voilà partis pour 5 mois de voyage en Inde durant lesquels nous allons recevoir de temps à autre un mail de jp guillot.
Pour ne rien manquer et être informé par une rapide annonce dans votre boîte aux lettres de la mise en ligne du prochain message,
inscrivez-vous à : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Courage
"Œuvrez et ne perdez jamais courage !"
La découverte des Amériques
Lettre à un jeune chevalier
Les plantes sur les sentiers 19 à 23 de l’Arbre de vie
Récolte du riz

Danse
Cheruthuruthy
Theyyam
La Présentation de la Vierge
L’élégance du Compas
De Shivanataraj au Shivalingam
L’édition 2008 du Festival des Musiques Sacrées de Fès se déroule du 6 au 16 juin.
Les Orientales, festival de musiques et traditions d’Orient

Force
L’Etoile
Etape 32 : De Pereje par Trabatelo et La Faba à Ô Cebreiro
Le dragon, cracheur de feu
Souvenirs imaginaires de Maria Hamilton
Bouddha

Incertitude (désorientation)
Djalâl al-Dîn Rûmî
Frédéric Ozanam

Inspiration
Ma pierre
Itsuo Studa
Thérèse de Lisieux : 1895
Les auteurs du "Voyage au coeur de la Pierre"
Charles Ferdinand Ramuz

Kannur (Inde)
Farniente à Kannur
À propos de SlumDog Millionnaire et des Castes (Kannur)
De Mohanam Homestay à Kannur
De Thrissur
Arrivée à Kannur

Kérala (Inde)
Thrissur, le retour
Namaste
Massages (4)
Samedi 6 avril à 17h à Paris - Récital de chants sacrés indiens au profit du Kérala

Océan
La vibration de la roche
Thérèse de Lisieux : juin 1897
"L’océan tout entier aura pris conscience de lui-même"
"We Are Ocean"

Théâtre
Souvenirs imaginaires de Gregorio Franchi
Thérèse de Lisieux : 1890 à 1895
La loi des polarités sexuelles et de la folie
L’expédition de 1421
AESAHAETTR, le poignard subtil
La Passion à Ménilmontant : 80e anniversaire !

Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition