INDIA-LOG
E-mails expédiés au cours de 5 mois de voyage en Inde

 

Date :
Objet :
De :
A :

 

 

26 janvier 2009 - 08:15
Thrissur, le retour
jp guillot
un ami

 



Pour revenir au message précédent…

Thrissur en pays de connaissances cette année : la réceptionniste de l’hôtel me remet et m’annonce avec un grand sourire que ma chambre est disponible comme si j’étais parti de la semaine dernière. L’employé de l’office de tourisme me reconnaît aussi et me tuyaute sur quelques bons plans car il se passe toujours qqchose dans la capitale culturelle du Kerala : aujourd’hui commence le long week-end de la Fête de la République et il ne faut pas que je manque le Festival Gastronomique qui se tient à côté du Show Horticole. Donc, après avoir contemplé 17 variétés de bananes et 11 de mangues et m’être extasié sur toutes les variantes des oeillets d’Inde dont on fait les malas - guirlandes d’offrandes de temple - dans les jardins de l’Hôtel de Ville, je suis allé déguster un curry - no chillies (piments) please ! – avant d’assister à un spectacle de kathakali.

Sur le Round - car le centre de cette ville est un immense rond-point que domine un temple circulaire - toujours qqchose à voir : ce matin, c’était une manif monstre du Parti Communiste tendance marxiste, drapeaux rouges en tête. Tout le prolétariat en dhotî retroussé, bien rangé en file indienne, par trois, criait des slogans et bloqua la circulation pendant deux heures. En fin d’après-midi, 6 escadrons de police menés par une fanfare de jeunes filles en churidars vert d’eau (chemise longue, pantalon serré, écharpe au vent) répétaient leur parade pour le Republic Day et se faisaient passer en revue par un colonel qui n’a pas daigné descendre de sa jeep (marcher au soleil, voyons c’est impensable, pour une autorité !) Et puis la nuit tombée, à l’ombre des albizzias géants du Round, c’est encore un autre genre de parade, pas du tout militaire celle-là, qui a lieu et à laquelle je participe avec une minorité non négligeable de la population masculine d’ici.

Vu Slumdog Crorepatti (Millionaire) qui fait beaucoup parler de lui ici, après ses nominations aux Oscars. C’est le seul film que j’ai vu sans ennui jusqu’ici. Scénario habile qui utilise les conventions de Bollywood - garçon pauvre devient riche et sa nana lui tombe dans les bras après péripéties dramatiques - mais dénonce aussi les aspects les moins reluisants de la société indienne actuelle : cruauté, violence, corruption, exploitation, et bien sûr pauvreté, mais sans sombrer un seul instant dans le Syndrome Mère Teresa. Insistance au contraire sur l’obstination, l’énergie, l’adaptabilité, l’endurance de la jeunesse. La salle était loin d’être pleine, ce qui est inhabituel, mais le jeune public indien - qui en général ne veut pas aller au ciné pour se faire montrer les réalités sordides - vibre et applaudit.

Pour découvrir ci-dessous le lien vers l'e-mail suivant...

Pour laisser un commentaire à la suite de cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

jp guillot

Mes photos du jour
(Cliquer sur les vignettes.)

Parade militaire Hôtel de Ville de Thrissur



Les photos de cette page ne sont pas libres de droits. Elles appartiennent à l'auteur. Elles peuvent cependant être utilisées à des fins non-commerciales avec son autorisation. Pour le contacter, cliquer ici...

Cette page a déjà été visitée 505 fois.


E-mail précédent...

Pour revenir à la page principale...

E-mail suivant...
Nous voilà partis pour 5 mois de voyage en Inde durant lesquels nous allons recevoir de temps à autre un mail de jp guillot.
Pour ne rien manquer et être informé par une rapide annonce dans votre boîte aux lettres de la mise en ligne du prochain message,
inscrivez-vous à : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Courage
Lettre à un jeune chevalier
"Œuvrez et ne perdez jamais courage !"
Les plantes sur les sentiers 19 à 23 de l’Arbre de vie
Emmanuel Kant
Vladimir Jankélévitch

Cruauté
L’énigme de la cathédrale de Cahors
Une histoire cruelle
Amma

Danse
De Shivanataraj au Shivalingam
Echec et Mat ! (1)
Hérodote et l’Histoire
De Kannur à Ernakulam
La vie des Bâuls
L’édition 2008 du Festival des Musiques Sacrées de Fès se déroule du 6 au 16 juin.
Les Orientales, festival de musiques et traditions d’Orient

Kérala (Inde)
Namaste
Farniente à Kannur
Massages (4)
Cheruthuruthy
Samedi 6 avril à 17h à Paris - Récital de chants sacrés indiens au profit du Kérala

Piment
Le docteur Jouissance

Tiers-Monde
De Goa au Père-Lachaise
Papiers
Slumdogs 3
À propos de SlumDog Millionnaire et des Castes (Kannur)

Violence

Volonté
La doctrine de Saint Martin
Rationalisation du mystère
"La puissance vibratoire de la pensée"
AESAHAETTR, le poignard subtil
Qu’est-ce que la littérature ?

Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition