Accueil du site Sur les routes Inde India-Log Pratiques - suite (Kannur )
INDIA-LOG
E-mails expédiés au cours de 5 mois de voyage en Inde

 

Date :
Objet :
De :
A :

 

 

31 janvier 2009 - 09:00
Pratiques - suite (Kannur )
jp guillot
un ami

 



Pour revenir au message précédent…

Tu écris :
La vraie vie ? Primo, qu’est-ce qui est VRAI ? Secondo, comment un monastère peut-il être moins vrai que vrai ? il est dirigé par des gens, comme le reste.

Qu’est ce que la réalité en effet ?
Sans pousser le paradoxe on pourrait soutenir que dans la vie monastique, la retraite, ou plutôt le retrait du monde (en francais retraite, en anglais retreat & retirement, - intéressant) on est plus dans la réalité que dans le monde extérieur.

Je me souviens de ce moine américain me montrant la porte du monastère et me disant : Tu vois, là-bas, il y a tout un monde qui s’ouvre à toi et tu es libre de choisir.

Et il me semblait alors que devant moi, j’avais la Réalité tandis que dans la Sangha, j’étais à l’abri dans un autre monde, protégé, une sorte de réserve, à l’écart de l’agressivité et de la laideur et de la bêtise et de l’agitation inutile - donc un monde non-réel.

Mais je reconnais maintenant que cette projection mentale était tout à fait illusoire.

Quoi, personne ne bave dans ton ashram ?

Quand Goenka décida de réintroduire la méditation vipassana en Inde, on lui conseilla de faire payer un droit d’entrée dans les centres sinon, pensait-on, les Indiens s’y précipiteraient pour profiter des deux repas gratuits par jour.

Le gourou répondit que les gens auraient bien leur deux repas gratuits mais qu’il avait l’intention de les faire travailler dur pour les mériter.

Pour moi, la méditation, c’est ça : du travail, un travail dur, difficile à intégrer dans son quotidien, satisfaisant mais pas toujours et pénible même parfois. Que je ne peux concevoir affalé dans un canapé en bavant.

C’est pourquoi, à Rabat, je pensais que TM était de la foutaise, et rien ne m’a fait changer d’avis depuis.

Pour découvrir ci-dessous le lien vers l'e-mail suivant...

Pour laisser un commentaire à la suite de cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

jp guillot




Les photos de cette page ne sont pas libres de droits. Elles appartiennent à l'auteur. Elles peuvent cependant être utilisées à des fins non-commerciales avec son autorisation. Pour le contacter, cliquer ici...

Cette page a déjà été visitée 600 fois.


E-mail précédent...

Pour revenir à la page principale...

E-mail suivant...
Nous voilà partis pour 5 mois de voyage en Inde durant lesquels nous allons recevoir de temps à autre un mail de jp guillot.
Pour ne rien manquer et être informé par une rapide annonce dans votre boîte aux lettres de la mise en ligne du prochain message,
inscrivez-vous à : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Ascétisme
Les Bâuls et la musique
Colère et Vipassana
Méditation marathon (suite et fin)

Méditation
Oeuvrons pour le Printemps de la Planète !
"Méditation"
Bye-bye Varanasi
Arc-en-ciel des couleurs de l’Inde !
Personnel et Privé
24 h de méditation pour la Terre du 1er au 2 novembre 2015
"Pour méditer comme une grenouille"
"We Are Ocean"

Réalité
"Le monde est fait d’apparences."
Etre vrai !
Les versets de la Lumière
Swami Premananda : choisir sa vie
Inde incroyable et inépuisable

Retraite spirituelle
Retraite sur le Livre Tibétain des Morts
Au monastère Root
Initiation au bouddhisme tibétain
Meditation vipassana
Retour sur Vipassana. Méditation marathon

Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.


Pratiques - suite (Kannur )
4 février 2010, par Gandiva

Non seulement la méditation peut être un travail dur mais elle doit donner la force de travailler dur dans le monde.
Swami Vivekananda dont les idées sur l’Education sont toujours d’actualité déclara dans sa première Conférence en Asie du 15 Janvier 1897 :
" L’Education n’est pas encore de ce monde, et la civilisation... n’existe encore nulle part ."
C’est toujours aussi vrai !
En ce qui concerne cette enseignante peu pédago je pense à une autre phrase du swami :
" Le seul véritable enseignant, est celui qui peut descendre immédiatement au niveau des élèves,
mettre son âme au niveau de la leur, voir avec leurs yeux, entendre avec leurs oreilles, comprendre avec leur
esprit. Lui seul peut vraiment enseigner, et personne d’autre
(CW, vol. IV, p. 183).



Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition