INDIA-LOG
E-mails expédiés au cours de 5 mois de voyage en Inde

 

Date :
Objet :
De :
A :

 

 

16 février 2009 - 05:39
St Valentin en Inde
jp guillot
un ami

 



Pour revenir au message précédent…

Une amie me communique un article paru dans Ouest-France :

Des groupes extrémistes hindous et musulmans se préparent à lancer des opérations pour perturber la St Valentin en Inde : « Nous sommes contre une telle invasion occidentale de notre société qui met en péril les liens familiaux et sous-estime notre culture » estime Mujtaba Faroq de l’organisation islamique des étudiants. Elle va organiser une « contre St Valentin » pacifique sur des campus universitaires...

À Jaipur les membres du groupe extrémistes hindou Sri Ram Sena vont parcourir les rues pour marier de force les couples qui se retrouvent le 14 Février ; ces mêmes activistes ont agressé des femmes le 24 Janvier dans un pub de Mangalore au motif « qu’elles devaient plutôt apprendre à cuire des chappattis ».

D’autre part un groupe de 3000 membres constitué sur Face-book a appelé les Indiens à envoyer des culottes roses à Sri Ram Sena le jour de le la fête de l’amour. La talibanisation du Karnataka est en marche.

Coïncidence : je m’apprêtais justement ce matin à écrire sur ce groupuscule d’extrême droite, Ram Sena que l’on surnomme ici les talibans hindous.

Tout ce qu’écrit Ouest France, je l’ai lu ici, et est juste à qq. détails près.

- Pour autant que je sache, les Musulmans ne sont pas de la partie au Karnataka et pour cause : c’est parce que des filles hindoues sont sorties avec des Musulmans qu’elles ont été agressées par les fondamentalistes hindous. L’une d’entre elles, seulement soupçonnée d’avoir dérogé à sa caste, s’est suicidée la semaine dernière.

- Le Karnataka est un état dirigé par le grand parti de droite, le BJP, et comme l’Inde est à deux mois d’élections générales, ce parti soutient officieusement les extrémistes dont les actions d’éclat, répercutées d’abondance par la presse, trouvent un accueil favorable dans son électorat conservateur. On pouvait donc se demander : Mais que fait la police ? Cependant le leader du groupuscule et qq’uns de ses séides ont été mis sous les verrous « préventivement » la veille du 14, et aujourd’hui la presse n’a pas un mot sur eux.

- Cela dit, au Karnataka, ce phénomène facho se limite aux deux grandes villes Mangalore et Bangalore, mais dans la presse nationale, les réactions nombreuses et indignées évoquent déjà le spectre d’une saffranisation de la société, safran étant la couleur du vêtement des religieux.

L’hindouisme, religion tout englobante et qui fait de la tolérance une de ses vertus ne serait-il plus qu’un programme politique ? Le pendant de ce qui se fait au Pakistan - et ailleurs - avec l’Islam ? Constitutionnellement l’Inde est un pays séculier, laïque, qui met au-dessus des valeurs religieuses celles de la démocratie, mais les forces de la raison et du droit sont-elles assez puissantes pour lutter contre l’appétit de pouvoir et les haines viscérales ?

- Et puis enfin, la St Valentin ne concerne pas grand monde en Inde. Il est plus que probable que seule une frange minime de jeunes urbains anglophones et occidentalisés peut trouver amusant de s’envoyer des SMS et des cartes avec des cœurs rouges, mais certainement pas de se livrer à des démonstrations publiques d’affection. Cela n’est pas dans la culture : on ne voit jamais d’amoureux main dans la main dans les rues, a fortiori d’étreintes ni de baisers. Ce n’est que dans les jardins publics, à la tombée de la nuit, que l’on peut trouver des couples blottis dans les coins sombres, ou perchés au dernier rang des cinémas.

L’Inde est pudibonde. Et dans les provinces conservatrices comme le Kerala, la séparation des sexes est très marquée. La journée, les femmes ne sortent qu’en groupes ou en famille et ne mettent plus le nez dehors dès la nuit tombée. À Bangalore, les grandes entreprises de télécommunication qui font les trois-huit ont mis à la disposition de leurs employées des norias de taxis pour leur éviter tout problème de harcèlement dans les transports publics.

J’ajoute que si l’amour fait battre les cœurs en Inde comme partout ailleurs, ce n’est toujours pas, à mon avis, ce qui scelle la plupart des unions. Et puis qui c’est ce Valentin ? Un avatar de Krishna, le grand Indian Lover de la tradition ?

Pour découvrir ci-dessous le lien vers l'e-mail suivant...

Pour laisser un commentaire à la suite de cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

jp guillot




Les photos de cette page ne sont pas libres de droits. Elles appartiennent à l'auteur. Elles peuvent cependant être utilisées à des fins non-commerciales avec son autorisation. Pour le contacter, cliquer ici...

Cette page a déjà été visitée 422 fois.


E-mail précédent...

Pour revenir à la page principale...

E-mail suivant...
Nous voilà partis pour 5 mois de voyage en Inde durant lesquels nous allons recevoir de temps à autre un mail de jp guillot.
Pour ne rien manquer et être informé par une rapide annonce dans votre boîte aux lettres de la mise en ligne du prochain message,
inscrivez-vous à : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Amour
Thérèse de Lisieux : 1895
L’instrument et la mélodie
Fidélité à Notre Dame
De la musique avant toutes choses
Thérèse et Jeanne Guyon...

Fondamentalisme religieux (extrémisme)

Hindouisme
Le rituel de l’Abishekam
Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
24h de méditation pour la Terre (15h)
Le Mantra Yoga
La Bhagavad-Gita

Islam
La Société Angélique
Le pardon des Sept Dormants à Vieux-Marché
Pourquoi une étude ayant pour sujet le prophète Elie ?
Des bateaux par milliers !
Elie dans la tradition musulmane
L’édition 2008 du Festival des Musiques Sacrées de Fès se déroule du 6 au 16 juin.
Le mois de Ramadan 2016 commence le 7 juin
« L’Europe et L’Islam, la liberté ou la peur ? »
Le mois de Ramadan 2016 s’achève bientôt !

Krishna
A propos de la Bhagavad Gita
Amma
Le mythe de Rama (2)
Papiers

Orient - Occident
Retour
"Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle..."
Le docteur Jouissance
Portrait de Maïtreyi Amma
Souvenirs imaginaires d’Alexander Cozens
Les Orientales, festival de musiques et traditions d’Orient

Safran
Les plantes sur les sentiers 24 à 28 de l’Arbre de vie
Harmonie dans la fusion des contraires ou les paradoxes de la Lumière Safran.

Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2016 - Les Baladins de la Tradition