Accueil Horizons traditionnels Un site consacré à Raymond Bernard
Un site consacré à Raymond Bernard
dimanche 5 février 2006

Une page spéciale "Hommage à Raymond Bernard" a été ouverte sur ce site le 11 janvier 2006 pour tous ceux qui souhaite écrire quelques mots à la suite du départ vers la Lumière de ce grand homme.

Janvier 2008 :
est mise en ligne sur ce site.

Le site "Humanisme et Transcendance", consacré à Raymond Bernard, est en ligne depuis le 19 mai 2004.

Depuis 1956, Raymond Bernard a successivement pris la responsabilité de l’Ordre de la Rose-Croix AMORC, créé l’Ordre Rénové du Temple, réactivé en France l’Ordre Martiniste Traditionnel, fondé le CIRCES et l’Ordre Souverain du Temple Initiatique. Dans chaque fonction il a structuré, animé, développé pour ensuite confier à d’autres ses titres et fonctions, et ce, jusqu’en 1997, date à laquelle il se met en retrait de toute activité et responsabilité dans ces organisations. Homme de lettres, il est également l’auteur de près de 10 ouvrages, diffusés dans plusieurs langues, dans le domaine de la tradition, de l’expérience spirituelle et du mysticisme.

Le site Humanisme et Transcendance retrace le parcours et la contribution de Raymond Bernard aux traditions du 20ème siècle. On y trouve sa biographie, sa bibliographie, la plupart de ses ouvrages dans leurs versions originales et en texte intégral, des extraits des émissions qu’il a animées sur Radio 3, des interviews en vidéo, un album photo, des souvenirs personnels, etc.

Ce site a été créé à l’initiative d’Alice Ouzounian, qui a côtoyé Raymond Bernard depuis plus de 20 ans et qui, outre son témoignage personnel, a rassemblé, avec l’aide de proches, le plus grand nombre possible de documents sur sa vie et son oeuvre. Une version en anglais du site francophone est également en ligne, avec un contenu adapté et des traductions entièrement revues de ses ouvrages.

Tandis que l’histoire a une tendance naturelle à s’effacer, à laisser les interprétations l’envahir, ce site tente de réinscrire cette histoire dans sa vérité et sa simplicité. Il continuera à être enrichi d’archives, de souvenirs, de témoignages, de faits, pour donner à la Tradition animée par Raymond Bernard pendant plus de 40 ans, une image toujours plus juste, et porteuse de cette lumière qu’il a toujours cherchée.

Site en français : http://www.tradition-mystique.net
Site en anglais : http://www.mystical-tradition.net


Une page spéciale "Hommage à Raymond Bernard" a été ouverte sur ce site le 11 janvier 2006 pour tous ceux qui souhaite écrire quelques mots à la suite du départ vers la Lumière de ce grand homme.

Janvier 2008 :
est mise en ligne sur ce site.

D'autres pages du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Bernard (Raymond)
"Quand sommes-nous : nous ?"
"Le monde entier est TON maître."
"Maitreya, le Bouddha futur"
Emmanuel Swedenborg
"Pour la terre, un autre matin s’est levé..."
"Raymond Bernard, un homme exceptionnel"
Calendrier de la Tradition : Mai !

Martiniste (Ordre)
Influences diverses - Le rôle des femmes
A propos du Martinisme
Forum sur Louis-Claude de Saint Martin
Hommage à Raymond Bernard
La doctrine de Martinez de Pasqually
Biographie de Raymond Bernard : un web-puzzle de plus de 300 pièces !
Calendrier de la Tradition : Juillet !

Rose-Croix (Ordre de la)
Henri de Latouche
L’Ordre Martiniste Traditionnel et la Rose-Croix
Jean-Pierre Bayard parle de Raymond Bernard
L’Ordre Martiniste
Raymond Bernard : "avec une ouverture d’esprit absolue"
10 janvier 2008 : une interview inédite de Raymond Bernard !
Expo "Franc-Maçon" à Tours

Temple (Ordre du)
Souvenirs imaginaires d’anonymes (3)
Raymond Bernard : "le chercheur doit trouver l’Etre en lui"
"Ce sera l’Ere nouvelle fondée sur l’Esprit"
Raymond Bernard : "pourquoi j’ai fondé le CIRCES..."
Sous le regard de l’Ange de Tomar
Calendrier de la Tradition : Octobre !
Templum Aeternum


Il y a actuellement 13 contribution(s) au forum.


> Un site consacré à Raymond Bernard
4 février 2006, par Uncle Benz

Ah mais oui oui ! Quelqu’un a parlé de cette émission TV que je savais programmée malgré l’intention que j’en avais et bien que je l’avais signalée à d’autres…par lassitude je dois avouer. Mais c’est ma femme qui ne pouvait pas dormir cette nuit s’est relevée allumer la TV (tombée sur l’émission par hasard, ne sachant ce qu’il y avait au programme). Elle m’en a parlé ce matin.
Elle avait reçu la veille au soir une communication d’une personne de l’entourage de Raymond qui m’était destinée. Elle ne connaît notre famille spirituelle qu’indirectement et n’a pas connu Raymond." Quel contraste toute cette boue, tout ce purin avec la gentillesse, la douceur de cette personne, l’affection profonde qui te lie depuis des années à Raymond que tu aimes comme un père ! Je te fais confiance et je constate qu’ainsi va le monde partout la lumière attire les ténèbres, les sages sont toujours salis et leurs œuvres entravées. C’est aussi ce qui se passe pour mon maître Tibétain depuis plusieurs années."Je lui ai répondu :
"Je te remercie de me faire confiance. Il y a bien des idéaux dans la société. Mais parfois l’idéalisme devient nocif quand il n’est pas tempéré par une sagesse respectueuse du réel. Nous avons eu là avec Raymond l’exemple de la probité et de l’humanisme accomplis. Pour s’égarer sur ces traces il faut le vouloir. Inutile de te dire que les gens qui sont auteurs de cette tragédie sont aux antipodes de tout ce que nous avons appris sur les voies philosophiques qui nous ont été présentées. Regarde ma chérie ces témoignages qui défilent sur le rouleau funèbre de Raymond. Ils sont la réponse de cette cohorte de Lumière qu’il a su lever. Cette armée formelle ou non, rassemblée ici et là ou éparse est en marche. Elle va continuer d’avancer pour ouvrir aux hommes la route vers les cimes du Summum Bonum. Comment veux-tu que le monde dominé par la concupiscence, le vice, la corruption, le mensonge et l’iniquité ou tout simplement par la léthargie spirituelle puisse entendre parler de la mission du sage autrement qu’à travers sa contrefaçon tragique, les calomnies et les amalgames. La conduite du sage nous le disons à la suite du "chevalier Bayard" est sans peurs et sans reproches. A nous d’en faire autant. La vérité sur tout sera finalement reconnue alors que la Reine des fées a distingué ses Grands Enfants, Fils et Filles en leur faisant supporter le joug de l’opprobre. Mais de l’autre côté, du voile toi qui sens souvent les défuntes âmes ma chérie, tu as bien perçu comme moi quelle gloire est la sienne ! Nous ses amis nous avons tous témoigné pour lui devant le Tribunal d’Osiris. Je voudrais évoquer devant toi maintenant la parole d’un autre Inconnu magnifique, Jean Cocteau dans un extrait de son journal d’un Inconnu".
Et je lui ai lu cet extrait du livre que je tenais dans ma poche avant d’avaler ma tartine de confiture, vite, j’étais en retard...

"Rien de plus âpre que cette défense du pluriel contre le singulier. Les perroquets de toutes les cages répètent : "Il ment. Il dupe", lorsqu’on s’acharne à ne jamais mentir. Une jeune femme qui me disputait jadis s’écria : "Ta vérité n’est pas la mienne." Je l’espère bien.
Au reste, comment mentirais-je ? Par rapport à quoi ? A quelle fin ? A quel titre ? J’ai, d’une part trop de paresse et, de l’autre, trop de respect pour les ordres internes qui me dirigent, qui me forcent à vaincre ma paresse, et qui ne plaisantent pas avec la crainte du qu’en dira-t-on.
Il m’arrive même de ne plus percevoir les reproches, trop hypnotisé par ma morale (j’avais écrit dans le Coq et l’Arlequin : Nous abritons un ange. Nous devons être les gardiens de cet ange), morale que je perfectionne au point de m’entourer d’amis qui ne vous passent pas la moindre faute, et vous observent d’un œil dur. De ces amis chez lesquels la bonté, les qualités, les vertus, possèdent la violence qu’on ne constate que dans la méchanceté, les défauts et les vices." Jean Cocteau Journal d’un Inconnu.


> Un site consacré à Raymond Bernard
13 janvier 2006, par JPS

Si l’homme n’est que de corps, alors c’est le chao. Mais un grand esprit s’élevant vers l’Ame Suprême est et demeure immortel. Le grand vide nous endeuille, mais ressaisissons nous et revivons les moments de riches enseignements. A la Grande Famille Spirituelle et aux proches mes profondes condoléances.
Un arbre qui a solidement essemé ne saura mourir ! JPS


> Un site consacré à Raymond Bernard
11 janvier 2006, par JIBBS

Raymond Bernard ne peut nous quitter tant il a semé ici et là, tout au long d’une vie bien remplie. Nous sommes nombreux à le porter en nous à travers le monde. Il est et demeurera présent. Son oeuvre sera perpétuée. JIBBS - Yaoundé Cameroun


> Un site consacré à Raymond Bernard
10 janvier 2006

je viens d’apprendre que Raymond BERNARD vient de nous quitter ce matin 10 Janvier 2006.
Un initié du XX° siècle s’en va ...
JD Avignon


> Un site consacré à Raymond Bernard
7 janvier 2006

Raymond Bernard a été pour moi un excellent instituteur que je remercie


> Un site consacré à Raymond Bernard
15 novembre 2005, par Cognitor

En pensant à Raymond Bernard, il me vient cette phrase de Christophe Colomb car il est bien un précurseur lui aussi :
"Ceux qui aperçoivent la lumière avant les autres sont condamnés à la poursuivre en dépit des autres".
C’est mon témoignage.


> Un site consacré à Raymond Bernard
6 novembre 2005, par HenrydeMontsegur@aol.com

Bonjour,
J’ai rencontré Raymond BERNARD et je lui témoigne ici tous mes voeux de sympathie. Bruxelles,Dunkerque,Paris et l’extraordinaire Convention ...
Toutes mes Amitiés Fraternelles.
H de Montségur.

 

Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition