E - Langage, art et musique vers une théorie de l’art

Pierre Christian, ami de Nodier, dans sa préface de "L’Homme rouge des Tuileries" relate une conversation avec Balzac qu’il présente comme un Grand Connaissant pour qui l’art divinatoire et le pouvoir magique des mots n’ont plus aucun secret.

Pour continuer la lecture de cette étude...




Tous les articles

mardi 6 novembre 2007
De la musique avant toutes choses
par Célestin Valois
La musique est une voie de sublimation pour l’amour. Le duo fait résonner l’accord des deux notes issues de la vibration primordiale unique dont parle le texte "Aurélia" de Nerval. (...) Lire la suite (Déjà 1622 visites)


vendredi 26 octobre 2007
De la physiologie du mot à l’essence du verbe
par Célestin Valois
Le langage fascine Balzac sous un double aspect. D’une part, chaque mot est chargé d’une lourde histoire qui renvoie au mystère des origines. D’autre part, chaque mot est forgé (...) Lire la suite (Déjà 2247 visites)


jeudi 25 octobre 2007
Ecriture et tradition
par Célestin Valois
C’est principalement dans les textes sacrés que l’écriture peut être considérée comme ésotérique. Si l’idée d’une écriture est en germe chez Balzac dans les allusions à (...) Lire la suite (Déjà 3005 visites)


lundi 22 octobre 2007
Jeux de mots laids
par Célestin Valois
Certains mots, chez Balzac, tel que nous l’avons vu "Wierzchownia", donnent lieu à des rapprochements pertinents et sont porteurs d’un sens caché. Si l’écrivain se livre à ces (...) Lire la suite (Déjà 2274 visites)


jeudi 8 novembre 2007
L’instrument et la mélodie
par Célestin Valois
Pour que l’art soit un langage céleste, il faut perfectionner l’instrument, puisque l’inspiration l’emporte sur la science, la mélodie sur l’harmonie. Dans Ursule (...) Lire la suite (Déjà 2090 visites)


mardi 6 novembre 2007
La loi des polarités sexuelles et de la folie
par Célestin Valois
L’écueil de Lambert, Frenhofer, Gambara, Claës, c’est justement la femme, preuve que la clé de la sublimation alchimique leur manquait. Gambara finit par retrouver sa femme qui (...) Lire la suite (Déjà 4181 visites)


vendredi 9 novembre 2007
Le voile d’Isis retombe sur le mystère brumeux
par Célestin Valois
C’est là un renvoi au "Chef d’oeuvre inconnu". Poussin serait l’un des rares à utiliser un langage supérieur. Si Balzac appartenait comme Poussin, Nerval, Verne, G. Sand, à une (...) Lire la suite (Déjà 3430 visites)


samedi 27 octobre 2007
Qu’est-ce que la littérature ?
par Célestin Valois
L’écriture, dans sa fin la plus sublime, est une tentative pour retrouver le langage angélique. Elle constitue donc avec les autres arts un moyen offert à l’homme, à l’artiste (...) Lire la suite (Déjà 1591 visites)


vendredi 26 octobre 2007
Recherche du langage angélique dans le pouvoir des mots
par Célestin Valois
Cette exploration très poussée du langage, c’est la démarche spirituelle du Gnostique, du Jnani Yogui, ici de l’écrivain Balzac/Lambert. Cette discipline n’est pas sans danger (...) Lire la suite (Déjà 1922 visites)


samedi 27 octobre 2007
Vers une théorie de l’art - la musique
par Célestin Valois
Louis Claude de Saint-Martin étant lui-même musicien, il jouait du violon. La musique reflète la Grande Unité, l’accord parfait primordial. Le texte d’Aurélia parle de cette musique (...) Lire la suite (Déjà 2680 visites)






Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition