William Beckford de 1777 à 1783

A 17 ans, il séjourne chez des parents à Genève. Il est reçu à Ferney par Voltaire. Quelques mois plus tard, il écrit son premier conte "oriental" : "La Vision" . Il revient en Angleterre et repart pour son "Grand Tour" de l'Europe. En 1781, il atteint sa majorité et devient ainsi le "fils le plus riche d'Angleterre" selon le mot de Lord Byron. A Noël, il organise pour quelques amis une fête pendant laquelle ils vivront enfermés durant trois jours et trois nuits dans la maison familiale de Splendens à Fonthill. Cette fête fera grand bruit dans l'entourage de William Beckford. Personne ne saura en effet ce que vécurent les jeunes gens pendant ces trois jours... Peu de temps après, il écrit en français, "Vathek, conte arabe" .

Ils parlent de William Beckford
Louisa Beckford, sa cousine
William Courtenay

Eléments de chronologie

 Années

Age 

Evénements

 Rencontres

 Oeuvres

 1777  17 ans  Séjour à Genève chez ses cousins Hamilton  Est reçu par Voltaire à Ferney. Fait la connaissance de Pierre de Grailly. Cozens est remercié par Mme Beckford.  Ecrit "La Vision"
1778  18 ans  Retour à Fonthill.    Ecrit "Suite de Contes Arabes" et "Histoire du Prince Ahmed"
 1779  19 ans    Sympathise avec William Courtenay, Louisa Beckford  
 1780 20 ans  19 juin : part pour son 1er Grand Tour. Rencontre Lady Emma Hamilton, sa tante, en Italie.  Publie anonymement : "Vies authentiques de peintres imaginaires" et "Voyage d'un rêveur éveillé"
 1781  21 ans  Passe par Paris et revient en Angleterre.  Noël : fête à Fonthill  
 1782  22 ans  Part pour son 2nd Grand Tour. Passe par Paris. Rencontre Madame de Starck Ecrit "Vatheck" en français et ajoute des épisodes.


Copyright © 2002/2009 - Les Baladins de la Tradition