Accueil du site Alphabétiquement vôtre Raymond Bernard Miscellanées "Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle..."




"Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle..."


C’est assurément une grave erreur de considérer le Graal comme de source exclusivement chrétienne. Il serait d’ailleurs tout aussi erroné de l’inclure uniquement dans la phase mystique ou soufie de l’islam.

En réalité, le Graal désigne une voie d’approche vers le divin, vers une participation telle que ce n’est plus l’homme qui cherche à appréhender Dieu mais Dieu lui-même qui "se voit" dans l’homme. Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle, c’est une réalité divine, une présence permanente, c’est la révélation totale et absolue de la sagesse universelle, c’est la suprême initiation.

Ainsi, ce qu’on a appelé "la légende du Graal" appartient aussi bien à l’ésotérisme chrétien qu’à l’ésotérisme islamique ou même à l’ésotérisme hébraïque. La "légende" est universelle, car elle contient l’univers et chaque mystique, quelle que soit son origine, son "état", sa "voie", ou ses bases religieuses, qu’il vive en Occident, ou en Orient, qu’il soit chrétien, musulman ou juif, aspire en dernière analyse, à parvenir par les étapes initiatiques qu’il franchit, à la royauté du Graal, au secret des secrets…

Le symbole de ce sublime mystère est partout un objet sacré. Pour les Celtes, cet objet, c’est la "coupe prophétique". Pour les Chrétiens, le "signe" c’est la coupe ayant contenu le sang du Christ. Pour l’islam, ce sera la pierre descendue du ciel. La conquête du Graal, par définition, est une voie active, qui renferme la parole, la lumière et la vie.

Cette voie l’empruntent les chevaliers de la table ronde, c’est-à-dire ceux qui, sur terre, ont été admis à traverser les épreuves initiatiques d’une tradition authentique et reconnue pour accéder en fin de compte à la chevalerie céleste. Un mystique, un initié, a toujours été un chevalier à toutes les époques et sous toutes les latitudes et comme l’ultime sommet à atteindre est symbolisé par le Graal, celui-ci est marqué du sceau de l’universalité...

Curieusement, et peu l’ont remarqué, l’influence islamique est incontestable dans la transmission des secrets du Graal à l’Occident. Beaucoup, certes, ont reconnu sans hésitation le rôle des Arabes dans cette transmission mais rares sont ceux qui ont admis une influence que les textes, même publics, font cependant apparaître clairement.

Ce qui peut être surprenant pour le non-initié, ce n’est pas la présence d’éléments islamiques dans la voie active du Graal dont l’apparence est sans conteste chrétienne, c’est la cohérence entre ces deux symbolismes - le chrétien et l’islamique - dans la "légende". Pouvait-il en être autrement puisque le Graal est universel ?

Rattachez cette notion à nos explications précédentes. Le Graal devient alors la sagesse éternelle, le "château de l’aventure", celui du "Graal", devient la Connaissance absolue, tous les hauts lieux, secrets ou non, sont les étapes de la conquête du Graal, les maîtres et les initiés sont les officiers et les chevaliers de la table ronde unis en un même combat pour la possession du Graal...

En fait, le Graal se trouve enfoui dans le symbolisme universel de la tradition unique sous ses multiples aspects de cette tradition dont à jamais le verbe est l’âme vivante..."


Raymond Bernard

Extrait de "Rendez-vous secret à Rome" de Raymond Bernard - Editions rosicruciennes - 1989 (Chapitre IX "Le mystère du Graal" pages 67 et 68). Pour relire ce passage dans son contexte : http://www.tradition-mystique.net/


Les textes qui composent ces "Miscellanées" sont de Raymond Bernard (1923-2006). Les extraits des ouvrages sont publiés avec l’aimable autorisation de Madame Yvonne Bernard que nous remercions tout particulièrement.

Pour consulter le forum lié à ce texte

Pour ajouter un commentaire à ce texte



Texte précédent...

Voir tous les textes

Texte suivant...
Pour être informé de la mise en ligne du prochain article,
inscrivez-vous à la liste de diffusion : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

Pour découvrir d'autres articles du site sur les thèmes traités ici : Bernard (Raymond) , Celtes , Chevalerie , Christianisme , Coupe, ciboire , Esotérisme , Graal , Initiation , Islam , Judaïsme , Orient - Occident , Rendez-vous secret à Rome , Romans de la Table Ronde , Sagesse , Soufisme

Cette page a déjà été visitée 3812 fois.

Il y a actuellement 6 contribution(s) au forum.


"Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle..."
24 mai 2015, par Lycopodium

" A la veille de la pentecôte, vers l’heure de none, les compagnons de la Table Ronde qui venaient d’arriver à Camaalot se mettaient à table, après avoir assisté à l’office quand une très belle demoiselle entra à cheval dans la salle..."
Début de "La Queste del Saint Graal". dans lequel le chevalier Désiré est du double lignage de David et de Josèphe d’A.
Disons que Merlin a transmis son savoir sur le Graal à St Blaise pour lequel les templiers avaient une particulière dévotion. Ce loup porteur de la lumière du pôle nous dit que le source du graal en effet est unique.St Blaise sauva un sanglier de la gueule du Loup : l’héritage druidique passe dans la christianisme celte. Les compagnons tailleurs de pierre se nomment les loups.


"Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle..."
7 mai 2009, par Célestin

"Pasce oves meas non tuas". Dans l’Evangile de Saint Jean, XXI, 17, Jésus demande à Pierre s’il l’aime, comme il lui répond oui,Jésus lui demande de s’occuper de Ses brebis et non des siennes. Le disciple n’a donc plus à chercher son propre salut, il doit se mettre au service du Maître, c’est ainsi qu’il fait son salut. Voilà le renversement de perspective de la voie du Graal dont les échos se retrouvent le chant des Templiers : NON NOBIS DOMINE NON NOBIS SED NOMINI TUO DA GLORIAM, dans la pensée Augustinienne ou Pascalienne.
Alors Dieu lui-même agit et peut se voir dans l’homme. Les chevaliers du Graal sont envoyés en mission comme les disciples du Christ. Cette voie d’approche du Divin dont parle Raymond Bernard est donc inséparable de l’engagement du service, dans le cas contraire elle ne serait que pure illusion.
Ceci pour commenter ce passage du texte :
"En réalité, le Graal désigne une voie d’approche vers le divin, vers une participation telle que ce n’est plus l’homme qui cherche à appréhender Dieu mais Dieu lui-même qui "se voit" dans l’homme. Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle, c’est une réalité divine, une présence permanente, c’est la révélation totale et absolue de la sagesse universelle, c’est la suprême initiation.



Site : Pasce oves meas non tuas

"Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle..."
15 mars 2009, par Bayazid

L’idée dela chevallerie spirituelle en Islam, la fotowwat, est celle d’une communauté de jaavânmardan (chevaliers « Amis de Dieu », juvéniles à jamais) qui englobe toute la tradition abrahamique...

Le père de la fotowwat étant Abraham, celle-ci englobe tous les héros de la Bible avec les chevaliers chrétiens représentés par les Sept Dormants que mentionne le Coran...

Ce qui est très frappant, c’est qu’à cette perspective correspond en Occident l’idée d’une chevalerie oecuménique englobant les chevaliers de Chrétienté et les chevalier d’Islam....

Ainsi prend naissance une chevallerie spirituelle se levant à tous les horizons du Livre Saint, et dont le récit divin ne peut se dire qu’en récits visionnaires et en épopées de l’âme..C’est à condition de la comprendre ainsi que notre épopée du Graal nous livre le secret de la chevalerie spirituelle...

La chevalerie dont le monde a pour symbole la Table Ronde est une élite universelle qui recrute en Islam comme en chrétienté : elle représente un monde parfait, un plérôme. On y pénètre en se dépouillant de toutes attaches et ambitions du monde profane, et tel est le sens du mot tajrîd en spiritualité soufie.

Henri Corbin. Conférence prononcées dans le cadre des Rencontres d’Eranos en 1976, rapportée dans "L’homme et son Ange". L’Espace Intérieur. Fayard


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2016 - Les Baladins de la Tradition