"Rien par conséquent n’est inanimé."


« Dans cet océan infini d’âme et de conscience qu’est le tout, une partie, aussi infime qu’elle soit, se manifeste pour toi, de façon perceptible. Par tes sens physiques, tu as connaissance de l’univers immédiat qui t’entoure, de la terre où tu vis, de sa matière inerte, de sa végétation, des animaux, des autres hommes. Ame et conscience pénètrent tout et tu n’ignores pas que tout est vibration et que les êtres et les choses ne diffèrent que par leurs fréquences vibratoires particulières. Ce que tu perçois, ce qui a pour toi, une réalité physique, est pénétré d’âme et de conscience. Rien par conséquent n’est inanimé. »


Raymond Bernard

Ce texte est extrait de "La Cathédrale Cosmique" (Editions Dervy - 1994) Page 143.


Les textes qui composent ces "Miscellanées" sont de Raymond Bernard (1923-2006). Les extraits des ouvrages sont publiés avec l’aimable autorisation de Madame Yvonne Bernard que nous remercions tout particulièrement.

Pour consulter le forum lié à ce texte

Pour ajouter un commentaire à ce texte



Texte précédent...

Voir tous les textes

Texte suivant...
Pour être informé de la mise en ligne du prochain article,
inscrivez-vous à la liste de diffusion : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

Pour découvrir d'autres articles du site sur les thèmes traités ici : Ame , Bernard (Raymond) , Cathédrale Cosmique (La) , Conscience , Messages du Sanctum Céleste , Vibration

Cette page a déjà été visitée 1670 fois.

Il y a actuellement 2 contribution(s) au forum.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition