"Laissez l’initiative à Dieu"


« A l’échelon suprême, celui du divin, et dans le déroulement du plan infini des choses, l’action et le résultat ont pour assise la vérité première. Ils constituent la phase positive dont nos conceptions sont l’expression négative. Il ne faut jamais inverser les rôles. Par rapport à Dieu, vous devez devenir des exécutants et c’est le moyen le plus efficace pour sortir du labyrinthe de l’erreur. Dès lors, dans la communion cosmique, laissez l’initiative à Dieu. Tout en vous-mêmes, y compris la possibilité du choix dont vous aurez ensuite la responsabilité, doit avoir pour dessein la volonté de Dieu afin de l’accomplir. Souvenez-vous que la loi suprême de l’homme est de le servir. L’exécution des ordres du Créateur ne peut s’agrémenter des murmures ou palabres dont on est si coutumier dans le monde des affaires humaines.

La communion cosmique consciente demeure un privilège. Lorsque l’étudiant est prêt, le maître apparaît. Lorsque vous avez atteint le stade de préparation voulue, vous vous devez à vous-mêmes, vous devez à tous les autres de travailler avec persévérance, courage et fidélité. Vous vous rendrez compte ainsi de votre degré de communion cosmique et vous vous élèverez peu à peu vers les hauteurs infinies d’une communion consciente. Vous connaîtrez des instants d’extase, où tout votre être participera à l’expérience sublime d’une fusion temporaire dans la conscience du tout. Comment accéder d’une façon particulière à cet état, comment faire l’expérience de la communion cosmique au sens le plus général de cette expression ? Par une vie de consécration, de service et de dévouement à autrui.

Oubliez de solliciter, apprenez à rendre grâces. Sachez remercier, non pas en paroles, mais avec tout votre être. Il suffit, pour éprouver cet élan de l’âme, d’écarter quelques soucis, aussi préoccupants qu’ils soient, et de considérer les bienfaits auxquels vous participez et que trop souvent l’habitude vous fait regarder comme un droit, pour autant que vous les voyez encore. Alors s’ouvriront devant vous les portails de l’éternité où déjà vous êtes et vous connaîtrez à jamais l’ineffable bonheur de la conscience cosmique, de l’extase, et le flux apaisant de la paix profonde. »


Raymond Bernard

Extrait de l’ouvrage de Raymond Bernard : "La Cathédrale Cosmique" - Edition Dervy 1994 - pages 110 et 111


Les textes qui composent ces "Miscellanées" sont de Raymond Bernard (1923-2006). Les extraits des ouvrages sont publiés avec l’aimable autorisation de Madame Yvonne Bernard que nous remercions tout particulièrement.

Pour consulter le forum lié à ce texte

Pour ajouter un commentaire à ce texte



Texte précédent...

Voir tous les textes

Texte suivant...
Pour être informé de la mise en ligne du prochain article,
inscrivez-vous à la liste de diffusion : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

Pour découvrir d'autres articles du site sur les thèmes traités ici : Bernard (Raymond) , Cathédrale Cosmique (La) , Communion , Conscience , Courage , Dévouement , Dieu , Etre suprême , Extase , Persévérance , Volonté

Cette page a déjà été visitée 1556 fois.

Il y a actuellement 5 contribution(s) au forum.


Laissez l’initiative à Dieu
2 mars 2011, par Isha

Dire "laisser l’initiative à D.ieu" laisse supposer qu’Il n’a pas l’initiative ! or, depuis le jour de la Création qui a été Son initiative, il semble bien qu’Il en ai gardé le contrôle quoi qu’il en paraisse.L’homme est corrompu, ou plutôt "l’homme est mauvais" comme cela est écrit dans la Genèse c’est là le constat de D.ieu Lui-Même ! et s’Il semble laisser à l’homme l’initiative et la responsabilité de ses actes, c’est toujours à l’initiative de D.ieu. Disons que ce qui semble être l’initiative de l’homme dépend de l’initiative de D.ieu qui ouvre à l’homme la voie de l’expérience, cette voie de l’expérience qui a été choisie par Adam et qui l’a fait sortir du Jardin d’Eden. L’Initiative de D.ieu a été alors de permettre à l’homme la possibilité d’un retour à ce Jardin d’Eden et ce retour passe par l’expérience du Bien et du Mal - Aussi avant que de parvenir à cette "communion cosmique" il y a bien des étapes à passer tant intérieures qu’extérieures. Les Maîtres sont rares, et discrets et ils ne sont que des Témoignages de ce qui peut être offert au cherchant dont la quête est cet Absolu Divin et seule alors l’Initiative d’ouvrir la Porte appartient à D.ieu. Le Maître n’en est que l’intercesseur silencieux.
L’âme lorsqu’elle se rapproche de son Créateur, dirige alors le corps et sait, sans que le mental ne le lui dise, rendre grâce et les actes sont alors un don, ou une prière qui dépasse sa propre existence ! dire à l’Autre d’apprendre à remercier, de rendre grâce, etc... tant qu’il n’aura pas les oreilles pour entendre cela ne restera que des mots ... ce n’est que par l’exemple et les actes et la louange que l’on exprime que l’éveil peut se faire, non pas par des mots,transformés en "conseils" toujours les mêmes qui restent vides de sens pour le monde de l’ordinaire auquel tous, sans exception, nous sommes confrontés.
Que D.ieu garde l’initiative et nous garde en Lui .


Laissez l’initiative à Dieu
10 février 2011, par El peregrino

Laissez l’initiative à Dieu... !

Le titre de cet article me met mal à l’aise...

Serait-il alors responsable de nos déboires… ?

Non, il nous laisse cette formidable Liberté du choix de notre chemin… Il nous a fait le don de la vie sans restriction à nous d’assumer chaque jour nos choix et d’attendre sereinement l’Orient Éternel….


Laissez l’initiative à Dieu
10 février 2011

travaillons dur !
http://www.youtube.com/watch?v=RNRk...


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition