Complainte
dimanche 23 octobre 2011

par Nazur


Marche lourde du passé,
Présent dur à supporter
 
Crispation....Prison.
 
Ecoutez bonnes gens la complainte des enfants.
Ces enfants qui n’parlent plus et leurs yeux qui nous tuent,
Douleurs muettes du regard et des cris hors du temps
Victimes des abus, enfermés dans la rue.
 
Obscurité.....sangs figés.
 
Comm’ un bateau qui ne part plus,
Comm’ un cristal qu’on ne voit plus,
C’est le désert dans tous les cœurs,
Comm’ un jardin sans fleurs,
Comm’ un reflet d’espoir perdu
Comm’ une lumière qu’on ne voit plus,
C’est le désert dans tous les cœurs
Comm’ un jardin sans fleurs.
 
Un homme se souvient de son enfance perdue
Il pleure sur sa vie et se dit : jamais plus !
Jamais plus de pulsions de chaos de frictions.
Un homme se souvient du chemin parcouru
Il saura dir’ à ceux qui meurent de déraison,
Que leur cœur sonne creux,
Que tout n’est pas violences ou répression !
 
Absolution.......nouvel horizon !
 
Alors ils seront libr’ comm’ un bateau qui va partir
Comm’ une lumière en plein jour
Comm’ un jardin d’amour.
Dans le triomphe de leur cœur
Dans leur jardin tout en fleurs,
Ils seront libr’ enfin d’aimer et d’êtr’aimé.
Ils seront libr’ enfin d’aimer et d’êtr’aimé.
 

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Nazur

 

Cette page a déjà été visitée 160 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Complainte

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Prison
Thérèse et Jeanne d’Arc
Sainte Barbe
L’apport fondamental de la version coranique
La légende des Sept Dormants
Les versets de la Lumière

Vie des enfants
À Fathepur avec le Dr Kahn
Etape 21 : De Atapuerca par Burgos à Tardajos
À Dharampur avec le Dr Khan
Un calendrier interculturel pour 2008 !
Produire durablement


Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition