Accueil du site Sur les routes France Ile-de-France Paris Mystérieux motif à Saint-Germain-des-Prés

Mystérieux motif à Saint-Germain-des-Prés
Réponse à l’énigme n°73
mardi 7 avril 2009

par Azalaïs


La photo de l’énigme N°73 se trouve sur le portail ouest de l’église Saint-Germain-des-Prés à Paris, en bas à gauche quand on lui fait face. Ce motif m’a tellement cligné de l’oeil que j’ai eu envie de le partager avec les Baladins...

En 542, le roi Childebert Ier en guerre contre les Wisigoths, mit le siège devant Saragosse. Selon Grégoire de Tours, les habitants ne cherchèrent pas à se défendre mais confièrent leur sort à la plus insigne relique que possédait la ville, la tunique du saint diacre martyr Vincent, et Childebert leva le siège mais demanda à l’évêque de lui donner la relique. L’évêque de Paris, Germain, lui suggéra de bâtir une abbaye pour l’abriter ainsi que la croix ornée de pierres précieuses qu’il avait ramenée de Tolède. Ainsi naquit l’abbaye dédiée à Sainte Croix et Saint Vincent qui prit ensuite le nom de l’évêque enterré entre ses murs et devint Saint-Germain-des-Prés.

L’auteur de la Vie de Saint Germain la décrit ainsi : « Les arceaux de chaque fenêtre étaient supportés par des colonnes de marbre très précieux. Des peintures rehaussées d’or brillaient au plafond et sur les murs. Les toits composés de lames de bronze doré, lorsque les rayons du soleil venaient à les frapper, produisaient des éclats de lumière qui éblouissaient les yeux. Ce n’était pas sans raison d’après tant de magnificences qu’on nommait autrefois par métaphore cet édifice le palais doré de Germain. » Childebert lui-même y fut enterré et, après lui, plusieurs rois et reines des dynasties mérovingiennes.

De cette première splendeur, il ne reste rien. Plusieurs raids vikings, entre 845 et 886 pillèrent et incendièrent l’abbaye sans jamais la détruire entièrement. Elle fut reconstruite, notamment l’église, vers l’an mille puis au XIIe siècle dans le but de l’embellir. Les dynasties se succédèrent, les capétiens préférèrent Saint-Denis pour y installer leurs tombeaux, mais Saint-Germain-des-Prés demeura abbaye royale tout au long. En 1631, les bénédictins de Saint-Maur y installèrent leur maison mère, ce qui en fit le centre des études historiques alors en plein essor, avec des érudits comme dom Jean Mabillon.

Le 13 février 1792, l’abbaye fut fermée, après quoi la plus grande partie fut vendue comme bien national et l’on installa dans l’église une fabrique de salpêtre qui fonctionna de 1794 à 1802, lorsque Napoléon Ier rendit à l’Eglise catholique nombre de biens confisqués. Toutefois, l’abbaye ne fut pas relevée. Les bâtiments conventuels forment une bonne partie des immeubles du quartier. Seule l’église redevint un lieu de culte mais en tant que paroisse.

Si les tombeaux des rois mérovingiens, du moins ce que l’on a pu retrouver après la révolution, ont été transférés à Saint-Denis, il reste la tombe du roi de Pologne Jean Casimir Sobieski, celui qui délivra Vienne du siège turc et finit abbé de Saint-Germain des Prés.

Et beaucoup encore à découvrir, si vous passez par là...


Pour découvrir une nouvelle énigme sur les routes de la Tradition....

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Azalaïs

 

Les photos ont été prises par l’auteur.

Cette page a déjà été visitée 1004 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE L’ange de Saint-Sulpice L’arche de Notre Dame Le crocodile de Saint-Sulpice Le zodiaque du métro Le vieil homme de Notre-Dame Baptême à Saint-Julien-le-Pauvre Le temple du Champ de Mars Mystérieux motif à Saint-Germain-des-Prés

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

A visiter : Eglises, chapelles
Le livre d’Anne à Notre-Dame la Riche
Le tétragramme de la chapelle du château de Versailles
Le dromadaire de Runan
Dieu le père à Saint Cado
Rivière, Notre Dame et les chimères

A visiter à Paris
L’ange de Saint-Sulpice
Le crocodile de Saint-Sulpice
L’arche de Notre Dame
Le temple du Champ de Mars
Le vieil homme de Notre-Dame

Abbaye
Topo-guide de l’étape 3
Le vendangeur du Mont-Saint-Michel
L’abbaye de Coat-Malouen
Forum général sur William Beckford
Saint Martin à Amiens
Festival de musique sacrée de l’abbaye de Sylvanès, du 12 juillet au 30 août 2009

Childebert Ier

Eglise
Happy New Year from Goa
La Vierge couchée, Notre Dame du Yaudet
La vierge noire Notre-Dame de Belloc
Le lion de Chamalières-sur-Loire
Etape 25 : De Calzadilla de la Cueza par Moratinos à Sahagun

Germain (Saint)

Moyen-Age
La Spiritualité dans les chansons des "Derniers Trouvères"
A propos du labyrinthe...
Etape 20 : De Villafranca Monte de Orca par San Juan de Ortega à Atapuerca
Des bateaux par milliers !
L’histoire des Crops Circles
Les bâtisseurs de cathédrale : pédagogie des métiers et savoirs
Templum Aeternum

Paris
Les hôtels parisiens de William Beckford
William Beckford de 1787 à 1822
Qui était William Beckford ?
Topo-guide de l’étape 1
De Notre Dame de Paris à l’abbaye de Limon à Vauhallan
"Le Voyage alchimique" : sept DVD à découvrir !
"La Reine des Fées - La Mère des Justes"

Relique(s)
Le culte de Saint Blaise
Les évêques croisés bâtisseurs de la cathédrale de Cahors
Le sacraire de Notre Dame d’Avaugour
Autour de Saint Blaise...
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay

Vikings
Le Temple de Lanleff


Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2022 - Les Baladins de la Tradition