Accueil du site Sur les routes Inde India-Log De Vishakhapatnam alias Vizag
INDIA-LOG
E-mails expédiés au cours de 5 mois de voyage en Inde

 

Date :
Objet :
De :
A :

 

 

21 octobre 2008 - 10:25
De Vishakhapatnam alias Vizag
jp guillot
un ami

 



Pour revenir à la page précédente…

Je viens au hasard d’une petite rue de trouver un cybercafé hyper tranquille. Ça change des autres !

Avant-hier, en me réveillant d’un sommeil lourd dans une chambre non a/c [1], trois choses déplaisantes pouvaient m’arriver dans la matinée :

1 - je serais contraint une nouvelle fois de changer de chambre dans cet hôtel de bord de mer de cette ville frénétique moderne et moche (Visakhapatnam, alias Vizag) qui est pourtant une destination de week-end pour les bourgeois de Calcutta à 800 km au nord. La réception m’avait prévenu : on ne m’y concédait une chambre qu’à cause d’un désistement. Quant aux autres hôtels du coin, du moins les plus abordables, ils étaient pleins à craquer : période festive, début de l’hiver, saison des mariages...

2 - l’agence de voyage à laquelle je m’étais adressé pour me procurer un billet de train pour Bhubaneswar le lendemain - histoire de m’épargner d’interminables queues à la gare qui est de plus en chantier - m’annoncerait qu’il n’y a pas de place en classe a/c…

3 – last but not least : les menaçants signes avant-coureurs d’une turista se confirmeraient et m’induiraient sous peu dans un effroyable plan foireux.

Une combinaison des trois serait évidemment cata vu que je n’ai aucune envie de prolonger d’une seconde mon séjour à Vizag, mais Ganesh me protège puisque le pb numéro 2 sera résolu : je partirai bien le lendemain en train "3 tiers a/c" [2].

Mais Ganesh n’étendra pas ses bontés au-delà. Pb numéro 1 s’aggrave : non seulement je dois vider ma chambre, mais aussi les lieux. Je plaide en vain, le réceptionniste de mauvaise foi invoque l’arrivée inopinée d’un groupe !

Et pendant que je plie bagages, par une conjonction de contrariétés et de causes à effets (j’avais contrevenu à un principe de base : ne jamais boire de l’eau d’un thermos d’hôtel, même certifiée pane ka pani (potable, filtrée), pb numéro 3 me contraint de me purger à deux reprises avec la violence d’une trombe.

Partir à la recherche d’une chambre dans ces conditions n’est pas sans péril ; mais enfin le Dieu des Petites Choses a pitié de moi et sous la forme d’un rickshaw wallah, me mène, dans un quartier ex-centré, à un Krishna Lodge, établissement folklo hors circuit touristique, proche d’un temple éponyme, où l’on me reçoit avec méfiance (la clientèle est exclusivement indienne) puis, avec compréhension, on m’ouvre une piaule exiguë, minable, mais assez fraîche où je vais passer 24h à avaler exclusivement de l’Imodium, du thé noir et du riz blanc.

Le lendemain, ayant au moins perdu un kilo de surpoids – good ! - je file à la gare, et après 7 heures de train j’arrive à Bhubaneswar où je me trouve fort bien.

Pour découvrir ci-dessous le lien vers l'e-mail suivant...

Pour laisser un commentaire à la suite de cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

jp guillot

Mes photos du jour
(Cliquer sur les vignettes.)

Le port de pêche de Vizag Le temple de Krishna à côté du Lodge où je me suis trouvé bien (...) Sur le bord de mer de Vizag, des saltimbanques La plage de Vizag Un rickshaw et son wallah


[1] a/c : a pour air, c pour conditionné

[2] Train 3 tiers a/c : train à 3 niveaux de couchettes dans le compartiment avec air conditionné


Les photos de cette page ne sont pas libres de droits. Elles appartiennent à l'auteur. Elles peuvent cependant être utilisées à des fins non-commerciales avec son autorisation. Pour le contacter, cliquer ici...

Cette page a déjà été visitée 1096 fois.


E-mail précédent...

Pour revenir à la page principale...

E-mail suivant...
Nous voilà partis pour 5 mois de voyage en Inde durant lesquels nous allons recevoir de temps à autre un mail de jp guillot.
Pour ne rien manquer et être informé par une rapide annonce dans votre boîte aux lettres de la mise en ligne du prochain message,
inscrivez-vous à : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

21 octobre
Sous le signe du Scorpion : huitième jour

Eau
Les fonts baptismaux de Laon
"L’océan tout entier aura pris conscience de lui-même"
La légende de saint Mexme à Rivière
Du maquis à l’humanitaire : le chemin d’un homme
La fontaine de Guingamp

Ganesh
Le rituel de l’Abishekam
Papiers
La vie des Bâuls
Les Bâuls et la musique

Inde
Le Supramental : une autre planète (2)
Arc-en-ciel des couleurs de l’Inde !
Avec Maïtreyi Amma (1)
Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
Une vision de la société : la Théocratie
Samedi 6 avril à 17h à Paris - Récital de chants sacrés indiens au profit du Kérala
Alexandra David-Neel : un nouvel ouvrage remarquable
Nouvelle édition des "Lettres de Nulle Part" !

Système digestif
Hampi New Year !
Etape 30 : De Rabanal del Camino à Molinaseca
Saint Ambroise
Chyle & Chyme

Vishakhapatnam (Inde)

Voyage
Les instruments de la navigation mystique
De Panjim (Goa)
Petites misères à Mysore
Arrivée à Kannur
Des bateaux par milliers !
Chefs-d’oeuvre des transports au musée du Compagnonnage
Joy for the planet !

Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.



Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition