De la Naissance de l'Homme au salut des Mages


Quatrième jour

La Forge de l’existence
samedi 29 décembre 2007

par Guibô


L’Estomac est surtout un lieu de transformations et de transmutations. Immédiatement une notion alchimique apparaît et dévoile la notion d’athanor, creuset mystérieux de sublimes métamorphoses.

L’Estomac peut être en effet considéré comme l’athanor du corps humain et les Alchimistes disent de lui : « Que c’est dans le ventre-estomac de sa mère qu’il faut nourrir l’Enfant Philosophique » et par le ventre, ils entendent ce sublime élément qu’est le Mercure si précieux dans les opérations alchimiques.

Cet organe est donc une « Forge » dans laquelle la matière brute est transformée et se met au service de l’homme et de son existence. La matière en cet endroit de notre corps va devenir énergie et « restaurer » le temple de notre âme.

Quelques locutions populaires sont très imagées : « avoir du cœur au ventre », du courage de la détermination, de même « avoir de l’estomac » ou encore « ventre affamé n’a point d’oreilles ! », il semble que pour pouvoir s’intéresser sérieusement aux principes supérieurs en l’homme il faille que les appétits physiques soient si possible apaisés.

A un niveau spirituel, le partage fraternel du pain et du vin fait de l’estomac le réceptacle d’un instant sacré. La nourriture, ingérée en conscience, devient alors divine.

Les asiatiques placent au niveau du « ventre-estomac » l’énergie du « Chi » ou « Ki ». C’est le centre de manifestation de la puissance vibratoire de cette énergie si particulière recherchée dans les arts martiaux et la méditation.

De même, les représentations (statues ou picturales) de Bouddha ou divinités asiatiques font apparaître un ventre très « rebondi » et très « épanoui » une impression de paix d’harmonie et de sérénité se dégagent de ces personnages.

Il est utile de se rappeler que l’Estomac demande à ce que l’on respecte la qualité des aliments liquides et solides que nous lui transmettons et qui lui permettront d’optimiser l’énergie dont nous avons besoin dans notre incarnation afin de poursuivre, dans les meilleures conditions possibles sur cette Terre-Mère, nos expérimentations et la queste du Soi.

Pour ajouter un commentaire à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Guibô

Les illustrations proviennent des sites : http://www.rexresearch.com/ et http://membres.lycos.fr/.


Cet article s’inscrit dans le cadre des "Enigmes du Sphinx" présentées du 26 décembre 2007 au 6 janvier 2008.
Pour revenir à la page de L’énigme du Quatrième Jour...

Cette page a déjà été visitée 1316 fois.


Jour précédent...

Voir tous les articles

Jour suivant...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

29 décembre
Sous le signe du Cancer : quatrième jour

Alchimie
Eclats de pierre
Voyage symbolique en compagnie de la cigogne
Autour de la Pologne - Madame Hanska
Jeu du pendu des Alchimistes
La loi des polarités sexuelles et de la folie
Anselme Kiefer et l’ésotérisme
Regards éclairés sur la célèbre Collection "L’aventure mystérieuse"

Athanor (creuset mystique)
Limites de l’intellect - recherche unitaire
Forum sur le symbolisme de l’Oeuf
1 - Jehan perdu... Jehan trouvé ! (suite)
"L’Inde, pays de la lumière, de la connaissance"
Les rédempteurs ou les rédemptrices

Bouddha
Le mythe de Rama (2)
Amma
Courtes méditations sur les thèmes du Livre et de la Lecture
Bouddha
Bodh Gaya
"Ecologie et Spiritualité"

Esprit - Matière
Le menhir dans la forêt
Lettre aux 65 youtubeurs d’#OnEstPret !
"Le Coeur est Tout"
Vers une théorie de l’art - la musique
Maître Yoda

Estomac
Une vision de la société : la Théocratie

Nourriture
Les 13 desserts de Noël
Crise de foie
Etape 35 : De Hospital De La Cruz par Palas de Rei à Melide
Etape 14 : De Calahorra par Carca et Lodosa à Alcanadre
La cueillette de champignons

Transmutation
Saint Eloi
La cosmogonie de Jacob Boehme
Rationalisation du mystère


Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.


La Forge de l’existence
9 octobre 2009, par Vignesh

L’organe "l’estomac" nous renvoie au sujet des disciplines ou pratiques spirituelles en lien avec l’alimentation et c’est un véritable yoga. La qualité de notre nourriture est un premier pas vers la transformation de l’être puisque, que nous le voulions ou non ce que nous mangeons nous affecte sur tous les plans.
Un livre révolutionnaire mais une révolution douce, vient de paraître aux éditions Lanore "La nourriture pranique/ Un autre chemin vers la spiritualité".
http://nourriture.pranique.free.fr/
Son auteur Henri Monfort semble déjà très engagé dans la réalisation de l’être gnostique rendue possible pour l’espèce humaine par la descente de cette Lumière désignée Supramentale par Sri Aurobindo. Tout a été dit sur ce sujet et sur les autres sujets d’ailleurs , ce site en rend bien compte. Mais qui veut tenter le passage vers la Nouvelle Terre ? Pour cela il faut avoir comme il est dit dans cet article "de l’estomac".Il s’agit d’une véritable alchimie interne ; ventre = mercure pour se nourrir d’espace puisque Prana = espace = énergie. Mais nous devons d’abord nous concilier concilier les plans de Lumière, ou nous réconcilier avec ces plans d’Amour et de Compassion Infinie qui seuls peuvent nous faire échapper à l’EGREGORE comme disait Bernard Delafosse..Je vous cite le merveilleux livre de Henri Monfort : :" Jamais les Anges ne sont las de nous veiller ! Compassion ! Voilà le maître mot pour qualifier le plan de Lumière et de Compassion infinie. La Compassion supporte tout, aime tout, accepte tout , tolère tout...Mais elle agit, et plus qu’on ne le pense...Si les Forces d’ignorance s’agitent si frénétiquement et si violemment dans les petits actes symboliques ou dans des grands événements planétaires , c’est que la Lumière est forte, implacable et ne tolère plus les Ténèbres.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition