A propos de la vinaigrette...
dimanche 5 janvier 2003

par Dazur


Vous souhaitez réagir à propos du texte intitulé Réintégration et... vinaigrette ! ? Je me ferai une joie d’échanger avec vous sur ce sujet ;-)

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Dazur

 

Cette page a déjà été visitée 4128 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE A propos du labyrinthe... A propos de la navigation mystique A propos des Vierges noires... A propos du Bâton... Echanges sur "Conscience" A propos de la vinaigrette... Echanges sur "Le Silence" Echanges sur "La Souffrance" A propos du sanglier...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Ame
Maurice Maeterlinck
Maurice Maeterlinck
Mots Croisés N°4
Swami Premananda : choisir sa vie
Alphonse de Lamartine

Char, charrette
L’Ankoù de Locmaria
Réintégration et... vinaigrette !
D’une lune à l’autre...

Moutarde
Les plantes sur les sentiers 19 à 23 de l’Arbre de vie

Réintégration
La cosmogonie de Jacob Boehme
Lettre à un jeune chevalier
Qu’est-ce que la littérature ?
Angelus Silesius
La conférence du Mont-Saint-Michel


Il y a actuellement 10 contribution(s) au forum.


A propos de la vinaigrette...
20 juin 2008, par Bayazid

Revenons à la conférence de l’orateur, commenté par Dazur :

...L’orateur cita en ces mots un sage ancien : "La Réintégration va à la vitesse d’une vinaigrette." Puis il enchaîna avec cette question : "Comment la Réintégration peut-elle aller à la vitesse d’une vinaigrette ?", avant d’ajouter que ceux qui le souhaitaient pouvaient réfléchir à la question...

Le "sage ancien" cité par l’orateur parlait-il forcément de la chaise à porteur, qui date de 1680 ? En tous cas, "faire vinaigre" c’est se dépêcher, n’est-ce pas ? Et aussi Se dé-pécher.

Oui, la réintégration nécessite de se dé-pécher. Comment ? Pas en tentant un ascétisme pieux, basé sur tel ou tel dogme religieux.

Il faut retrouver l’Unité, par l’incorporation des multiples aspects du moi : ceux qui sont si peu maîtrisés en nous : l’ombre, l’inconscient, le personnage, la "persona", masque social. Mais aussi ceux qui font de nous, potentiellement, des parcelles d’éternité : le sage, le connaissant, l’habitacle de Dieu.

Faire l’Unité en nous, ce n’est pas de la tarte ! Mais la vinaigrette, la vraie, celle du petit logo apposé par dazur sur son article, elle fait tout cela. Grace aux mouvements rapides des couverts en bois, le vinaigre, si lourd qu’il reste au fond, s’incorpore parfaitement à l’huile douce et légère qui est en surface. Avec ces élément hétérogènes, voila qu’on a fait une sauce unique !

Ah ! La cuisine donne bien des leçons !!!


A propos de la vinaigrette...
18 juin 2008

"Depuis que le Christ est venu pour effacer les péchés du monde( pas ceux de l’individu) en purifiant le coprs du désir de notre planète, la liaison entre le corps physique et le corps éthérique de l’homme a été relâchée à un tel point que, au moyen d’un entraînement spécial, on peut les séparer comme nous l’avons décrit plus haut. C’est pourquoi les portes de l’initiation sont ouvertes à tous."
Max Heindel Cosmogonie des Rose-Croix


A propos de la vinaigrette...
17 juin 2008, par Azalaïs

La vitesse de la vinaigrette est celle du pas humain, un pied devant l’autre et on recommence comme dans la chanson. Pas du marcheur, du pèlerin, du promeneur ou de l’homme pressé, pas cadencé du soldat, pas lent et profond du montagnard, du paysan... Mais la vinaigrette de la salade a sa place aussi dans cette histoire puisqu’elle est faite de moutarde (le grain de sénevé de qui pousse un arbre), de vinaigre ou de vin pour purifier les blessures et d’huile pour aider la cicatrisation, comme dans la parabole du Bon Samaritain. Une façon de dire qu’il faut aussi la foi et soigner les vieilles blessures pour entrevoir la réalité derrière ce mot de "réintégration". D’ailleurs, réintégrer quoi ? Quelle demeure perdue ? Quelle fonction ? Quel état ? Peut-on en avoir une idée qui ne soit pas un rêve tant qu’on ne l’a pas atteinte ?


> A propos de la vinaigrette...
15 mai 2003

votre article me fait penser a un article de la tradition chinoise
"le char le cheval et le conducteur"nittob


> A propos de la vinaigrette...
20 février 2003, par janine

quel beau conte, riche d’enseignements tant intellectuels que sprituels. Merci d’avoir partagé cette découverte.

Je rejoins tout à fait votre cheminement et son issue.


> A propos de la vinaigrette...
1er février 2003, par eques ab intimo transitu

Très bel exposé conclu par une profonde communion des coeurs dans un cadre quelque peu original mais ô combien révélateur -
merci de ce partage à l’auteur ( que j’ai cru reconnaître mais chut ! )
amitiés .
ps : hé ! t’as fini de nous remuer !


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition