Le symbolisme du puits
lundi 21 mai 2007

par Aymeri


Le puits revêt un caractère sacré dans la Tradition en réalisant la synthèse des trois ordres cosmiques : ciel, terre, enfer... des trois éléments : eau, terre et air... Il est lunette astronomique géante braquée du fond des entrailles de la terre sur le pôle céleste - ses reflets fugitifs de l’eau remuée, son écho caverneux épaississent son mystère...

Chez les Hébreux, il est symbole de l’abondance et source de vie pour qui les eaux vives ne résultent guère que du miracle. Le puits de Jacob où Jésus abreuva la Samaritaine a le sens d’eau vive et jaillissante comme breuvage de vie et d’enseignement.

Dans de nombreuses civilisations au même titre que les sources, le puits est considéré comme une voie d’accès au monde souterrain qui abrite des forces mystérieuses.

Dans le Zohar, un puits alimenté par un ruisseau symbolise l’union de l’Homme et de la Femme. En hébreu du reste, le puits possède le sens de la Femme.

Dans l’Islam, le puits de forme carrée est symbole de paradis.

JPEG - 59.2 ko
Poulie du puits de l’hôtel de Cluny à Paris

Dans certains tableaux de l’ère chrétienne, il y a un puits qui se dressait dans le jardin d’Eden d’où quatre fleuves prenaient leur source. C’est grâce au puits que l’eau, élément primordial de la vie, paraît à la surface de la terre mettant ainsi en relation avec le baptême et avec les flots de sang qui s’échappent des plaies du Christ.

Depuis les temps immémoriaux les Hommes ont attribué à l’eau jaillissant de la terre des vertus médicinales comme le prouvent de nombreux cultes consacrés à des sources.

Le christianisme a repris cela à son compte en créant différents lieux de pèlerinage à proximité de sources qui faisaient l’objet de légendes miraculeuses. Ces lieux sont le plus souvent associés à la Vierge Marie et principalement liés à la guérison des maladies des yeux par association avec le miroir de l’eau et l’œil, miroir de l’âme.

Diverses légendes mentionnent l’existence de fontaines de jouvence qui redonnent la jeunesse aux vieillards. Et comme le représente la psychanalyse, le puits représente souvent dans les contes et dans les rêves des lieux d’accès à des mondes inconnus et inconscients que nous ne pouvons atteindre dans notre vie quotidienne - s’y trouve associé le symbole du bain purificateur de la source de vie à laquelle l’homme vient se ressourcer ou apaiser sa soif de connaissances supérieures.

Toutefois dans l’Apocalypse de Jean, le puits de l’Abîme d’où jaillissent le feu et le soufre, le diable vaincu s’y trouve enfermé pour 1.000 ans.

Au fait ne dit-on pas : « La vérité est au fond du puits ? »

Image de la connaissance ou de la vérité, le puits symbolise pour certains par son bord, sa margelle, le Secret, et par sa profondeur le Silence pris sous forme de Sagesse contemplative dans le sens supérieur de l’évolution spirituelle et de la maîtrise de soi où la parole s’abîme et se résorbe en elle-même.

Gilbert Durand, auteur de nombreux ouvrages sur la Tradition, en citant un extrait de « La contemplation suprême » de Victor Hugo souligne : « Chose inouïe, c’est au-dedans de soi qu’il faut regarder le dehors - le profond miroir sombre est au-dedans de l’homme - là est le clair-obscur terrible... en nous penchant sur ce puits, nous y apercevons à une distance d’abîme, dans un cercle étroit, le monde immense... »

Je me demande bien si le puits n’est pas finalement l’Homme lui-même en tant que microcosme...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Aymeri

 

- La photo en tête d’article provient du site : http://membres.lycos.fr/diden3/
- La photo du puits de l’Hôtel de Cluny à Paris a été prise par "Les Baladins de la Tradition".

Cette page a déjà été visitée 7216 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Le symbolisme du puits Comme cette femme de Samarie...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Apocalypse
Sous le signe du Bélier : premier jour
Ecriture et tradition
La Saint Jean d’hiver
La Pierre, mémoire jaillie de la Source
Le calendrier de l’Avent

Durand (Gilbert)

Fontaine
Le pardon des Sept Dormants à Vieux-Marché
La fontaine de Barenton
La fontaine de Guingamp

Marie (Vierge)
Sous le signe de la Vierge : sixième jour
Au Puy-en-Velay : naissance d’un pèlerin !
L’église d’Irlande : fondation et particularités
A propos des Vierges noires...
Voldemort et la Licorne
Les 7 Dormants
Calendrier de la Tradition : Novembre !

Oeil - Yeux - Vue
La lumière des regards
Ecrire au tableau ou... la conscience de la marmotte
"Le silence"
Etape 37 : De Arca à SANTIAGO DE COMPOSTELLA
Sainte Lucie

Psychanalyse
Le Rire
L’histoire
L’apport fondamental de la version coranique
"Les guérisseurs, la foi, la science !" : un DVD à découvrir sans tarder !

Puits
Nuits
Comme cette femme de Samarie...
Méditation sur un verset du Qôran

Vérité
Maurice Maeterlinck
Sur les traces du sanglier
De la physiologie du mot à l’essence du verbe
La pierre d’angle
Swami Premananda : passé, présent, futur ...


Il y a actuellement 4 contribution(s) au forum.


Le symbolisme du puits
15 juin 2007, par Gauri

Paroles du sage indien Swami Premananda en réponse à une question sur les miracles qu’il réalise :"Le pouvoir qui m’a été donné est au-delà de la compréhension scientifique. Si je faisais des miracles en cachant des objets vous pourriez le découvrir immédiatement.Si on vous demandait comment l’eau jaillit d’une source vous répondriez que c’est normal car il s’agit d’une source.Quelle est l’origine de l’eau ? Vous avez creusé, vous avez trouvé une source et il y a de l’eau, mais vous ne savez pas comment la source est née.De même il n’est pas nécessaire de savoir comment j’ai obtenu ces pouvoirs, il suffit de savoir qu’ils se manifestent.C’est quelque chose de spontané qui ne s’épuise jamais, c’est comme le puits du pouvoir divin qui ne dépend pas des saisons."


Le symbolisme du puits
23 mai 2007, par Célestin

Il y a aussi le puits de Jacob dans lequel les frères de Joseph vont jeter Joseph, préfigure Biblique de Jésus que nous retrouverons dans le Nouveau Testament auprès de la Samaritaine sur la margelle d’un puits.Tant de mystères des profondeurs qui nous invitent au silence puisque le Verbe s’est fait chair.Merci Ameyri.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition