"Quand la Pierre est née, l’alchimiste doit la nourrir comme un enfant
jusqu’à ce qu’elle puisse supporter un grand feu."
(Raymond Lulle)


Pierres d’illusions
lundi 13 avril 2015

par Aïon



En mai 2007, ce site proposait l’énigme N°36. Le « mystère » à découvrir était celui-ci :

D’où venait cette sculpture ? Que représentait-elle ?

Elle a été découverte en 20 jours. Il s’agissait d’une des nymphes entourant Apollon et l’assistant dans son bain. Le groupe sculptural figure au sein du parc du château de Versailles dans une grotte du bosquet dit depuis « des bains d’Apollon » : la grotte de Thétis.

Le cadre plan large de cette trouvaille a immédiatement été illustré par la photo suivante :

Puis dans un cadre encore plus large, par la photo suivante :

Sur la photo élargie, on voit l’ensemble des trois blocs sculptés : l’oeuvre est due à Hubert Robert qui l’a aménagée dans un style « à l’anglaise » en 1778.

Quelle ne fut pas ma surprise, il y a un mois, de découvrir dans la dernière brochure éditée par le château de Versailles pour vanter les beautés de son parc, la photo suivante :

JPEG - 164.5 ko
Bosquet des Bains d’Apollon
http://commons.wikimedia.org/wiki/F...

Regardez bien !

Si vous êtes comme moi frappés d’une « paréidolie », cette sorte d’illusion qui consiste à associer un stimulus visuel sensé être informe à un élément clair et identifiable (souvent une forme humaine ou animale) [1], vous ne verrez plus les groupes de statues d’Hubert Robert… vous verrez avant tout l’ensemble du rocher, cette faramineuse tête de géant dont la bouche semble avoir bavé l’étang qui est devant elle, les yeux grands ouverts quoique un peu « battus » comme après une fête gargantuesque, notre groupe central d’Apollon et de ses nymphes paraissant juste un petit objet placé sur son nez, et, les deux groupes de chevaux des petits bouchons d’oreilles !

Voilà ce que nous offrent parfois les pierres !

Mais il faut se déplacer pour chercher ces aperçus. Peu de photographes ont eu accès à cet angle de vue. Dans le cas de notre grotte, il faut se mettre de côté, par rapport au chemin qui y mène, et qui nous fait voir celle-ci habituellement de trois quarts.

Les pierres d’illusion sont donc aussi des pierres de révélation...

Il y en a beaucoup de par le monde, de plus célèbres que celle-ci. Rien qu’en France, en voici quelques exemples :

JPEG - 75.5 ko
Le serpent de la forêt de Fontainebleau
© xavier séguin – http:\\www.eden-saga.com
JPEG - 100.6 ko
Les amoureux des calanques de Piana en Corse
http://commons.wikimedia.org/wiki/F...
JPEG - 32.3 ko
Le Lion de Rocapina en Corse
http://messagesdelanature.ek.la/meg...
JPEG - 83.1 ko
L’Apache d’Ebihens en Bretagne
http://commons.wikimedia.org/wiki/F...

Certains se questionnent lorsque l’aspect des rochers paraît presque une sculpture. Tout est dans ce « presque ».

Serge Hutin, qui fut d’abord attaché au CNRS avant de se spécialiser dans les arts traditionnels (alchimie, astrologie), fut très intéressé par les rochers de Fontainebleau, qui, selon lui ne sont pas tous façonnés par le jeu naturel de l’érosion. Des mains humaines seraient passées par là en confectionnant des « proto-sculpture » en quelques sortes, qui auraient eu pour vocation de jalonner des parcours initiatiques, de préférences nocturnes.

Des hommes de science prudents évoquèrent la possibilité que des randonneurs, ou des artistes séjournant à Barbizon aient exercé très récemment leurs talents sur quelques rocher de facture « moderne », comme pour cet éléphant par exemple...

JPEG - 72.1 ko
L’Eléphant de la forêt de Fontainebleau
© xavier séguin – http:\\www.eden-saga.com

Il n’empêche, un doute demeure chez les amateurs de merveilleux… Mais pourquoi s’opposer à leurs rêves que nos ancêtres aient pu être guidés dans la forêt par des pierres sculptées, brillant à la lumière féerique de la lune ?...

Quant à moi, pour évoquer les rites et les parcours initiatiques du passé je préfère les mégalithes, dont non seulement la forme, mais l’alignement, est comme un pont vers le ciel, son soleil et ses astres, ainsi qu’un appel à l’énergie de la terre et de l’eau.

En ce qui concerne nos pierres d’illusion, j’aime l’idée qu’il faille faire un effort pour les voir tout à coup « animées », elles qui ne sont que des pierres façonnées par le temps et les éléments, présentant une forme qui nous amuse et nous remplit de joie. Cette joie, c’est celle d’avoir gagné cette vision en acceptant qu’elle soit éphémère : sous un nouvel angle de vue, elle disparaît.

C’est comme si la pierre jouait avec nous, et nous faisait retrouver une âme d’enfant.

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Aïon

 


[1] Pour en savoir plus sur la paréidolie, voir cette page : http://fr.wikipedia.org/wiki/Paréidolie


Cette page a déjà été visitée 980 fois.


Pierre précédente...

Pierre suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

A visiter : Parcs et jardins initiatiques
Cocteau à Milly-la-Forêt
D’autres idées de visites en Ile-de-France

A visiter en Ile de France
Le vieil homme de Notre-Dame
Baptême à Saint-Julien-le-Pauvre
Le temple du Champ de Mars
Le crocodile de Saint-Sulpice

Eléphant
Le rituel de l’Abishekam
Le dromadaire de Runan
Avis à tous les adhérents !
Echec et Mat ! (1)

Enfance (Esprit d’)
Thérèse de Lisieux : juin 1897
Thérèse de Lisieux : 1895
Thérèse et Jeanne Guyon...
La Spiritualité dans les chansons des "Derniers Trouvères"
Les petits cailloux

Fontainebleau (78)

Grotte, caverne
La crèche de Noël
Rencontre avec l’esprit du rocher
Eclats de pierre
Histoire de Saint Blaise
La Caverne des Sept Dormants

Lion
William Beckford à Paris
Dialogue à Saint-Benoît-sur-Loire
Le Sommeil des Sept Dormants
Le petit cerf de Chartres
Le lion de Chamalières-sur-Loire

Lulle (Raymond)

Oeil - Yeux - Vue
Le symbolisme du puits
Ecrire au tableau ou... la conscience de la marmotte
Lumière de Compostelle
Le Diable
Etape 20 : De Villafranca Monte de Orca par San Juan de Ortega à Atapuerca

Pierre, caillou, roche
Les tables de l’Alliance
Charles Ferdinand Ramuz
Les pierres, mémoire du Monde dans la tradition Muisca
Empreintes dans la pierre
Le menhir dans la forêt

Révélation
Thérèse de Lisieux
Amma
Le mois de Ramadan 2016 commence le 7 juin

Robert (Hubert)
William Beckford de 1783 à 1785
Les proches de William Beckford

Sculpture

Serpent
La localisation particulière des Crops Circles
Les symboles de l’aléthiomètre

Versailles
Apollon et les nymphes
Le tétragramme de la chapelle du château de Versailles
"Une Chapelle pour le roi"


 

Durant tout le printemps 2015, un nouvel article de ce "Voyage au coeur de la Pierre" va paraître tous les quatre jours. Pour ne rien manquer de cette aventure et être informé par une rapide annonce dans votre boîte aux lettres de la mise en ligne du prochain article, inscrivez-vous à : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

 

Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition