C’est par où, Moi ?
dimanche 27 mai 2007

par Ibis


Où je suis donc ?
Qu’est-ce que je fais là ?
Et d’où je viens ? Ca fait longtemps que je tourne dans ce truc ?
Tiens, je suis déjà passé par là, à mon impression. Je sais pas... une odeur, une réminiscence... C’est peut-être moi du reste, cette défécation sur le bord du chemin. Faudra que je me surveille...

J’ai l’impression de tourner là-dedans depuis tout le temps. Depuis que le temps existe.
Bon et puisqu’on y est, j’ai même l’impression de le tisser moi-même le temps... à aller et venir ainsi !!!
A ce compte là, je vais inventer des mondes entiers de temps, rien que du temps en couches superposées comme un immense mille feuilles.
AH ! AH ! AH !!! et du coup, après, ça fera tellement longtemps, que j’aurai complètement oublié que c’est moi qui ai tout construit, les mers, les montagnes, les étoiles, la télé, les élections, toutes les images, ... Pffff ... Ridicule !!

Tiens, qu’est-ce qu’il y a écrit là ? Labyrinthe ? !
C’est un truc à se paumer ça. Non non non... j’irai pas.
Au fond, j’y ai mes habitudes dans ce truc, à force de passer et repasser, y’a des fantômes de moi un peu partout, je les connais bien, leurs peurs sont les miennes, leurs désirs, mes désirs, y’a des fantasmagories à moi un peu partout, dans chaque coin, des rêves à moi qui attendent...
C’est vrai quoi, on sait ce qu’on perd, on sait pas ce qu’on trouve.
Ici c’est pas chez moi, d’accord, mais je connais. A force de tourner en rond....
Tiens j’ai dit : c’est pas chez moi... ben, c’est où chez moi ? Mais alors, C’est par où chez moi ? C’est quoi chez moi ?

Bon... on se calme...

Voyons, visiblement, je me suis perdu sans que je m’en sois aperçu, et là on me propose de me perdre volontairement dans un labyrinthe ?
Avec un peu de chance, au bout du compte je finirai par m’y retrouver, où ? Je sais pas, mais je me sens déjà plus chez moi dans ce truc où je passe et repasse.
C’est vrai, je me sens comme étranger ou apatride.
Du coup, si me croyant à la bonne place j’étais perdu, p’têt’ qu’en me perdant je me retrouverai ?

Bon allez ! GO ! J’y vais.

De toutes façons par où que j’aille, le ciel est toujours bleu.

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Ibis

 

L’illustration provient du site : http://www.oliviergabrielhumbert.com.

Cette page a déjà été visitée 1405 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Le labyrinthe C’est par où, Moi ?

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Espace - Temps
Mon expérience dans les Crops Circles...
Au Puy-en-Velay : naissance d’un pèlerin !
"Dieu" et la civilisation UIGOUR...
Swami Premananda : passé, présent, futur ...
Où nous conduisent les Crops Circles ?

Labyrinthe
Le maître architecte d’Amiens
Les caractéristiques des Crops Circles
Le labyrinthe de Chartres : miroir du Sentier
Saint Martin à Amiens
A propos du labyrinthe...
"Le rocher de la Naine"
Pour les amoureux des labyrinthes...

Peur
Etape 19 : De Redecilla par Belorado à Villafranca Montes de Orca
Méditation marathon (suite et fin)
La bûche de Noël
Jonas, colombe de Dieu
Ombre et Lumière dans Harry Potter
« L’Europe et L’Islam, la liberté ou la peur ? »

Sentier mystique
Limites de l’intellect - recherche unitaire
Etre vrai !
Réaliser un Sri Yantra
Meditation vipassana
Maître Yoda
Retrouvez-nous sur Facebook !

Temps
Jean d’Ormesson
Le Passage sacré
Pas le choix !
Rencontre avec l’esprit du rocher
Le premier chant de l’aube
Calendrier de la Tradition : Janvier !
A Lille, le vidéaste Bill Viola nous immerge dans sa vision mystique du "Passage du Temps".


Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition