"Deux yeux, deux oreilles. Deux maximes, une bouche. Un visage. SEPT lumières pour éclairer le monde. SEPT mondes pour recevoir la lumière." (Zohar)


La Couronne de l’Avent : 1ère bougie
Premier dimanche de l’Avent
dimanche 28 novembre 2004

par Dazur


La couronne est prête. Nous l’avons entourée de branches de pin. Le cercle, symbole du cycle du temps et des saisons, image du ciel, s’unit à la terre en s’ornant de vert. Posé sur sa circonférence, un quatuor de bougies rouges. Depuis le quatre - le terrestre à nouveau - leurs flammes, représentant la lumière spirituelle, vont s’élever vers l’espace.

En ce premier dimanche de l’Avent, la coutume veut que l’on n’allume qu’une seule bougie.

Faut-il la laisser brûler complètement ou bien un peu seulement ? Les avis divergent sur la question mais il semble que dans de nombreuses familles, on allume la bougie pendant un assez court moment .

Nous dirons que chacun choisira la voie symbolique qu’il préfère. Ceux qui laissent brûler la bougie un moment pour l’éteindre et la rallumer avec la seconde bougie la deuxième semaine etc. auront la quatrième semaine un tourbillon ascendant de flammes. Ceux qui laisseront la première bougie se consumer jusqu’au bout pour la remplacer par deux bougies neuves la deuxième semaine et ainsi de suite auront brûlé durant l’Avent 1 + 2 + 3 + 4 = 10 bougies. Symbolisant ainsi la tétractys pythagoricienne. A chacun de choisir.

Rabbi Nahman de Braslav traduit Khéter - la Couronne par : "Sois prêt !" "Sois prêt à recevoir l’énergie divine en étant entièrement présent à ce que tu es en train de faire !" [1]

L’Avent commence aujourd’hui. Au coeur de nos ténèbres, de nos souffrances, de nos difficultés, la Lumière de Noël vient de poindre.

Sur la Couronne de l'Avent,
nous allumons la première bougie !

Pour consulter l’article sur la deuxième bougie...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Dazur

La photo a été réalisée par "Les Baladins de la Tradition".


[1] Cité par Marc-Alain Ouaknin dans "Mystères de la Kabbale" - 2000 - Editions Assouline


Les articles de ce parcours ne se veulent ni complets ni exhaustifs. C'est pourquoi nous invitons les visiteurs de ce site à utiliser largement le forum lié à chaque article en cliquant sur le lien Pour répondre à cet article afin de noter les réflexions, remarques et commentaires qu'ils souhaiteraient partager ici.

Cette page a déjà été visitée 8173 fois.


"Porte" précédente...

Revenir au carré magique

"Porte" suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

1 - Un
Le Bateleur
Nuits
Impromptu divin
Le Soleil
Libres méditations sur les quarante-quatre lumières de Hannoukah

Cierge - Bougie
La cire, l’huile, les abeilles
Hanoukkah
La Couronne de l’Avent : 2ème bougie
Sainte Lucie
La Couronne de l’Avent : 3ème bougie
Sur ce site, (re)découvrez les lumières de l’Avent jusqu’à l’Epiphanie !

Couronne
La Couronne de l’Avent
La Couronne de l’Avent : 4ème bougie
La double Couronne de l’Orant
La galette des rois
Le menhir dans la forêt

Kether
Les quatre éléments
Géburah ou la Détermination du Chevalier
Les dix émanations ou Sephitoth
L’arbre de vie ou arbre séphirothique
Le Sommeil des Sept Dormants

Lumière - Ténèbres
Séraphîta
Et Jonas dort
Jonas sort des ténèbres
Ombre et Lumière dans Harry Potter
Lumière de la Saint-Jean d’hiver

Saisons
Le Jardin
A petits pas avec ELLE et LUI
Profane, sacré et connaissance
Le Chiffre Quatre
Il est temps que le pigeon voyageur…


Il y a actuellement 2 contribution(s) au forum.


L’Avent
28 novembre 2004, par Simonne

Voici un texte pris dans un ancien missel.

Dans la 1ère semaine de l’Avent, la joie est encore voilée ; l’attente du Seigneur s’exprime par les accents d’une confiance à la fois ferme et paisible. Déjà le fidèle se prépare à la visite du Seigneur.

La 2ème semaine de l’Avent, la station à Sainte Croix en Jérusalem explique les fréquentes allusions à la Ville Sainte qui se rencontrent ce dimanche. Mais Jérusalem est la figure de l’église et c’est elle qui est bien réellement invitée à se réjouir de l’avènement tout proche de son Sauveur

Le 3ème dimanche de l’Avent, l’Emmanuel, le Dieu avec nous va venir et, à son approche prépare à cet l’avènement et, déjà, le Seigneur est au milieu de nous.

Le Mercredi des quatre-temps de l’Avent, la station introduit Sainte Marie Majeure. Ce jour est pénétré de la pensée de la maternité divine de Marie, élue de la terre qui s’épanouit et produit le Rédempteur.

Le Vendredi des quatre temps de l’Avent, C’est vraiment le Seigneur qui vient à nous dans la personne du Messie et, en la nature humaine de Jésus-Christ, se révèleront de façon tangible la justice et la miséricorde de Dieu.

Le Samedi des quatre temps de l’Avent, l’Eglise fait entendre à l’appui de son espérance, une série de prophéties décrivant par avance les principaux caractères de l’œuvre rédemptrice.

Le 4ème Dimanche de l’Avent, la Station des douze apôtres ne comportait pas de Messe parce que l’Office du Samedi se célébrait dans le nuit du Samedi au Dimanche, c’est pourquoi les pièces composant la Messe de ce jour ont été pour la plupart empruntées à divers autres messes.

La Vigile de la Nativité de Notre Seigneur, la Station à Sainte Marie Majeur s’impose car cette nuit même, le Seigneur viendra. Aussi la joie éclate sans contrainte pleine de la certitude du Salut promis.


> La Couronne de l’Avent : 1ère bougie
28 novembre 2004, par Jean-François

Le quatre ne symbolise-t-il pas aussi la matrice, au sein de laquelle la tranformation s’opère ?

dans le même ordre d’idée, dans l’alphabet hébreu, le nombre 4 correspond à la lettre daleth, qui signifie "porte".

Une porte, une matrice, un passage vers...


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition