Portrait de Maïtreyi Amma
samedi 1er juillet 2006

par Arkhghan


Maïtreyi Amma est une femme occidentale qui enseigne selon les voies de la Tradition Indienne mais, plus encore, elle est une Mère spirituelle incarnant des aspects variés et nombreux de cette entité cosmique qu’en Inde on nomme "La Mère Divine".

La rencontre de cette Mère a été pour moi comme un "20 ans après" de mousquetaire caracolant dans de nouvelles aventures puisque j’ai senti battre mon cœur à la même cadence qu’à l’époque bénie où je sillonnais la France et l’Allemagne pour rencontrer Mère Meera à Thalheim près de Frankfurt et avec un petit groupe pendant environ 7 ans nous allions nous charger de la faire connaître en France. Je ressens la même joie oui, la même espérance, le même élan d’aspiration et la même douceur car il est bien doux en effet de pouvoir favoriser si peu que ce soit le travail de la Mère Divine.

Une Mère Française dans des habits indiens, est-ce possible ? S’il n’y en a pas ou s’il n’y en a plus une, il semblerait bien que cela devrait manquer. Mais c’est possible car la Mère Veille... et c’est aux pieds de la Merveille justement que la rencontre a eu lieu, au Mont-Saint-Michel. Ce lieu de rencontre est tout un symbole à plus d’un titre puisqu’on dirait bien que c’est là que nous devions recueillir une information de toute première importance en rapport avec un haut lieu en Inde, un haut lieu qui sera inauguré le 6 juillet 2006 et que cette date, ce lieu, cet événement cosmique, il est dit qu’un plus grand nombre de personnes doit en être informé et même plus... transformé !

Maïtreyi Amma est née en Normandie le 10 décembre 1952 et pourtant on ne peut pas dire à proprement parler qu’à cette date elle verra le jour puisqu’elle sera aveugle jusqu’à l’âge de six ans et demi. Alors sa famille au grand complet l’emmène découvrir le Mont-Saint-Michel. Quelle idée ! Elle voit alors une colonne de Lumière qui englobe le Mont et l’abbaye et qui part dans l’infini. Ce souvenir ressurgira à sa mémoire dans une circonstance qui vaut d’être évoquée.

JPEG - 21.3 ko
Sri Tathâta

C’est en l’an 2000, elle vit en Inde depuis quatre ans déjà après avoir vécu en France une vie de femme occidentale discrète et pourtant non ordinaire. Elle se trouve aux abords de la ville de Kollur dans le Karnataka quand elle aperçoit alors un temple en construction et juste au-dessus de cet édifice, la même vision d’une colonne de Lumière comme à quarante ans de distance dans le temps.

Ce temple est celui qu’était en train d’édifier le Grand Instructeur Sri Tathâta, grand Maître illuminé Indien qu’elle était destinée à rencontrer, à suivre et dans la mission duquel elle devait rapidement en arriver à jouer un rôle de premier plan.

Ce temple nommé Dharma Pîtha ce qui littéralement traduit du sanscrit signifie "le siège de la Loi Cosmique" est aussi un Sri cakra à cause de sa disposition et de son architecture particulière sur laquelle nous reviendrons ultérieurement dans l’interview de Maïtreyi Amma qui suit cet article.

La Consécration de ce temple est comme une activation de ce Haut lieu et Maïtreyi parle de cet événement et de ce lieu déjà dans cette conférence comme elle l’a fait dans toute sa tournée en France et à l’étranger pour préparer tous ceux qui y sont ouverts à s’harmoniser avec la poussée, l’impulsion que nous devrions expérimenter en direction de l’authentique Nouvel Age. Pour nous préparer à ce 6 juillet 2006, on nous conseille ce jour-là de nous réunir à 7 heures pour commencer à 8 heures et faire une demie heure de silence, puis une demie heure de chant et encore une demie heure de silence.

D’aucuns pourront être surpris en lisant sa biographie de constater à quelle vitesse Maïtreyi Amma s’est trouvée messagère du Dharma de Sri Tathâta, surpris au point de douter. Mais délaissons plutôt le doute et tous les autres jeux du mental. Laissons les sociologues ou les spiritualistes soit sclérosés soit blasés croire que le Nouvel Age est en crise et voyons plutôt avec quelle vélocité un monde nouveau se met en place.

JPEG - 61.8 ko
Le temple Dharma Pîtha

A travers Maïtreyi Amma, le travail de la Mère Divine et le travail d’un Grand Instructeur sont liés. Lisez ses paroles de sagesse et, si vous le souhaitez, mettez à profit la surprenante utilité, l’efficacité stupéfiante de cet enseignement dans votre vie quotidienne. Tous pourront trouver une manne précieuse pour oser enfin vivre l’aventure spirituelle authentique des temps nouveaux. Tous seront côte à côte dans le giron de la Mère, le chercheur aguerri, l’érudit ou celui qui découvre la voie car dans son enseignement la Tradition et la Nouvelle Conscience, la contemplation et l’action, l’Orient et l’Occident, sans cesse se parlent et plus encore se conjuguent nuptialement.

Pour découvrir la transcription de la conférence que Maïtreyi Amma a donnée au Mont-Saint-Michel le 7 juin 2006...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Arkhghan

 

Les photos nous ont été aimablement confiées par Maïtreyi Amma.

Cette page a déjà été visitée 7395 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE La conférence du Mont-Saint-Michel Portrait de Maïtreyi Amma Avec Maïtreyi Amma (1) Avec Maïtreyi Amma (2)

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Maïtreyi Amma
Avec Maïtreyi Amma (2)
Maïtreyi Amma reçoit le prix Shanti Mandir pour la Paix

Meera (Mère)
Le Supramental : une autre planète (3)
"Mai : je m’en vais..."
Mère Meera en France à l’automne 2007

Mère divine (Notre Dame)
De Notre Dame de Paris à l’abbaye de Limon à Vauhallan
Musicien de l’âme, à tes gammes !
Swami Premananda : passé, présent, futur ...
24h de méditation pour la Terre (15h)
Vierges noires, Mère divine

Orient - Occident
Ô Toi !
Les versets de la Lumière
"Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle..."
Prière à Saint Blaise
Ecriture et tradition
Les Orientales, festival de musiques et traditions d’Orient

Rencontre
Sadhinata et les Bâuls du Bengale
La rencontre, l’Autre
Raymond Bernard : "avec une ouverture d’esprit absolue"
Etape 19 : De Redecilla par Belorado à Villafranca Montes de Orca
Inde incroyable et inépuisable
19ème Festival de Musiques Sacrées à Fès

Saint Michel (Mont)
Le vendangeur du Mont-Saint-Michel
Saint Blaise et Gargantua
"Le Voyage alchimique" : sept DVD à découvrir !

Tathâta (Sri)
La conférence du Mont-Saint-Michel
Avec Maïtreyi Amma (1)

Temple
La pierre de Lanleff
Le Temple de Lanleff
Happy New Year from Goa
Hampi New Year !
Bodh Gaya


Il y a actuellement 22 contribution(s) au forum.


Portrait de Maïtreyi Amma
13 décembre 2012, par Legondolier

Nous préparons un moment très intense avec la réunion au Dharma Pitha de près de 300 initiés occidentaux avec Sri Tathata et un certains nombre d’Indiens. Les 5 premiers jours, du 19 au 23 décembre, nous ferons des grands rituels et prières dédiés à l’humanité (puis il y aura tout un cycle d’enseignements). Le 21 décembre 2012 est un grand moment ; beaucoup de gens en ont entendu parler, c’est notamment la « fin » du calendrier maya, mais la justesse dans l’interprétation a été beaucoup déformée ; il ne s’agit en aucun cas de fin du monde mais (en tout cas pour Sri Tathata) du passage d’une grande ère cosmique à une autre. L’ère suivante est annoncée comme celle d’une vie humaine bien plus conforme à l’ordre cosmique, c’est-à-dire avec beaucoup plus de conscience, d’amour, de respect et de coopération entre les humains, un rythme juste pour toute chose, une bien plus de prise en compte du bien commun, bref, beaucoup plus de lumière et d’élévation dans la vie individuelle et collective. Mais comme nous les êtres humains en sommes loin, la transition qui a commencé et va accélérer est pleine de turbulences à tous les niveaux.

Nos rituels et prières pendant ces 5 jours seront conduits avec l’intention que ces énergies cosmiques qui arrivent de plus en plus fort s’orientent vers la transformation des êtres humains et non la destruction pure. En d’autres termes nous prierons pour l’humanité.

Pour la journée du 21 décembre elle-même, Sri Tathata dit que comme c’est la conjonction cosmique, c’est le moment entre tous où une grande énergie va descendre, pour tous les humains ; certains seront complètement prêts à l’accueillir et vont en bénéficier sous forme d’une accélération-facilitation de leur transformation personnelle (quant à ceux qui sont les plus fermés et les moins alignés avec elles, il n’est pas impossible que ces énergies de la nouvelle ère leur jouent quelques tours dans les année à venir). Pour revenir au 21 décembre : il est idéal de recevoir cette énergie cosmique qui va descendre en conscience, ainsi Sri Tathata invite tous ceux qui le peuvent à passer cette journée du 21/12 dans une pause par rapport aux activités habituelles, dans le silence (méditation), avec l’attente positive de cette énergie. Comme toujours, l’intention est essentielle – ici l’intention de recevoir cette énergie le plus en conscience possible. Que l’on ressente ou non les choses est un point secondaire ; de toute façon chacun va mettre des mois et des années à intégrer en soi cette énergie.

Il faut ajouter quelque chose : partout dans le monde, un très grand nombre de personnes fera des prières et/ou méditations le 21 décembre ; par exemple nos amis japonais de Byakko au Mont Fuji ; notre amie Deborah de New York se joindra à un rassemblement à Chichen Itza, Yucatan, Mexique ; en fait il y en aura tellement et tellement d’autres groupes, dans chaque pays ! Un immense mandala de prières et méditation !

C’est en soi quelque chose d’extraordinaire que tant de groupes spirituels différents prient au même moment, c’est peut-être la toute première fois de l’histoire de l’humanité à une telle échelle, nul doute que cela aura un puissant effet de transformation positive des énergies !

Puisse l’humanité se mettre le plus fluidement possible au diapason de la nouvelle Ere, l’Ere du Dharma. Conscience, Justesse, Respect, Amour, Cordialité, Coopération, Rythme juste, Formes collectives justes à tous les niveaux ! Om shanti – Paix !


Portrait de Maïtreyi Amma
1er mai 2010

"Lorsque vous vous réveillez le matin, pensez à moi et je serai avec vous toute
la journée. Si vous vous sentez en colère, impatient, lassé ou déprimé, pensez à
moi et je vous aiderai. Si vous sentez que vous êtes prêt à crier ou parler avec
impatience, arrêtez-vous ! Restez silencieux pendant un instant, pensez à moi et
vos mots deviendront mes mots. Vous direz la parole juste pour la circonstance.
En procédant ainsi, vous pouvez à la fois spiritualiser et réduire vos pensées."

Premananda Satsang – vol 6


Portrait de Maïtreyi Amma
30 avril 2010, par Albertine

Cher Baladin MonsieurAkghan... guerrier spirituel et bonjour aussi à Mika venue ajouter son point de vue au mien.
Votre réponse Monsieur est riche quoique incomplète,faute d’avoir eu connaissance je suppose de la biographie de Sri Tathâta.Un point serait de ne pas confondre Grande Maîtrise avec mégalomanie spirituelle.Le Dharma Pitâ un peu temple un peu OVNI est impressionnant mais cela ne prouve rien. Un messie Cosmo planétaire lui aussi à Castellane avait donné dans la passion des bâtisseurs après avoir fait ses classes à Rishikesh qui valent bien les 4 ans en Inde de Maitreyi Amma. Quand même tout perdu le pauvre homme ,Paix à son âme ! Sri Tathâta retour à sa biographie,est né de parents très pauvres.Papa était méchant et maman était gentille mais ils étaient tous deux des réincarnations de rois et de reines.Lui a eu beaucoup de réincarnations, il connait bien son job d’Avatar ce n’est pas le première fois qu’il vient nous sauver.J’ai deviné toute seule qu’il est la réincarnation de Shankara. Il a été "visité" par Agastya le yogi immortel dans la lignée des Siddhas à la base de la culture tamoule alors que lui n’est pas de ce cette culture.Il se dit une manifestation du Temps mais j’aurais pensé que les Avatars sont issus du Non Temps.Cela me semble une fable pour gamins.Le temps dira si j’ai raison ou si je me trompe.
Dois-je perdre le mien avec ça ? Pour la cyclologie Hindoue si on veut être précis, l’âge de Kali est loin de son terme.L’âge d’or ne serait donc pas pour demain, mais l’ère du Verseau serait quand même un mini âge d’or par rapport au 5000 ans passés.Pourtant comme le dit Mika l’âge d’or des marchants du temple bat son plein de profits, de boniments,d’arnaques et de mirages New Ages.Quelle époque ! Les deux autres candidatures au rôle d’Avatar( grand et petit frère) de même Sri Aurobindo, je veux bien, tout en restant prudente.J’ai apprécié aussi ce que vous dites sur sexophobie, homophobie,platonisme des traditions religieuses.Merci de votre conseil de lecture que je vais peut être suivre.


Portrait de Maïtreyi Amma
27 avril 2010, par Albertine Le Clézio.

Chers Baladins.
Vous ne semblez pas vouloir publier mon message posté hier.
Alors si c’est le cas, laissez moi vous dire que votre objectivité souffre de graves lacunes quand vous ouvrez un espace forum mais censurez ceux qui émettent des doutes sur les affirmations de vos auteurs. Quel est là cet esprit de recherche ouverte que vous semblez revendiquer ? Pourtant j’en rajoute une couche. Après avoir lu le livre "L’aube du Dharma" aux éditions Shrima, où Sri Tathata adresse son message pour le monde + donne une autobiographie, je vous assure que ce n’est pas trop crédible.A vrai dire c’est du canada dry.Cela en a la couleur et le goût mais cet indien qui s’appelle lui-même "celui qui est cela"
eh bien cela n’ en est pas du tout, Taratata ! Il ressemble à Sri Aurobindo, pas tant que ça, il cherche à l’imiter mais nous sommes très loin d’un Sri Aurobindo.
C’est une récupération hâtive de toutes sortes de révélations yoguiques et philosophiques Hindoues mais sans vraie substance.Maitreyi Amma est sympa + sans doute sincère mais elle est je crois prise au piège de sa propre ambition de reconnaissance spirituelle qui s’ajoute à celle de son Maître. Ils déplacent des foules lors de ses venues en France, mais tout cela va bien trop vite.Même à l’aube d’un nouvel âge dont on voudrait nous faire croire que ce yogi est le chef d’orchestre, la vraie connaissance Hindoue ne se livre pas si facilement.Ils ont leur rôle à jouer alors ils peuvent le jouer car l’ambiance du monde est prise dans cette énergie Avatar c’est pourquoi cela est non pas une mise en garde mais un avis pour les chercheurs avancés afin qu’ils ne perdent pas trop de temps à se disperser.


Portrait de Maïtreyi Amma
26 avril 2010, par Albertine

Je suis assez déçue après avoir lu la biographie de Sri Thathata dont je m’étais fais une impression favorable en découvrant votre dossier sur lui.Dire qu’il y aurait là un Avatar, je ne puis y souscrire.Il a rencontré Saï Baba mais n’a visiblement pas été reconnu par lui.
Lui en retour formule une critique non voilée envers les Maîtres qui font des miracles humains. Est-ce que l’Inde nous offre ou nous vend une surenchère d’Avatars ? Le monde est en crise certes mais cette concurrence entre Avatars ne diminue point la confusion.


Portrait de Maïtreyi Amma
14 avril 2010, par Thierry Laurent

Je souhaite, en toute humilité, répondre au message de Marcel... D’autant que mon message n’a rien d’original !
Ce monde n’est que le reflet de notre propre conscience. Nous avons le choix d’utiliser l’energie qui nous vient du Cosmique de manière positive, de voir la Lumière là où nous allons, y compris dans ce qui peut paraitre comme très imparfait (la lumière est justement là pour éclaicir les endroits sombres) ou de manière négative, de nous polariser sur les évènements uniquements dramatiques dont nous assènent les médias. Le monde se construit sur nos pensées ; rien n’existe dans le plan manifesté (phénomènes) qui n’ai été tout d’abord concu sur les plans supérieurs des causes (Noumènes). Une maison ne se construit pas sans les plans d’un architecte... ou alors elle risque bien d’être bancale...
Nous ne pouvons pas ignorer la présence de plus en plus évidente de Grands Sages (Mahatmas) et Avatars qui nous signalent leur présence, pour peu que nous soyons attentifs et réceptifs à leurs messages.
Les plus connus se manifestent surtout en Inde (mais beaucoup de Maîtres et d’Initiés sont présents sur toute la surface de notre bonne vielle Terre, ne demandant qu’à nous guider) et c’est à leur Réalisation(s) tant spirituelles que matérielles que l’on peut juger des changements qui sont produits dans tous les domaines, tant de l’éducation que de la médecine, du service aux plus pauvres d’entre nous, .... Nous pouvons avoir notre part de collaboration dans ce travail, il ne tient qu’à nous. Tout comme l’océan est formé de millards de molléculles d’eau, notre humanité est constituée de la somme des êtres humains qui la compose.
Comme l’a si bien exprimé Jésus dans l’une de Ses paraboles : "Cherchez et vous trouverez, frappez et l’on vous ouvrira, ...".
Penser que le monde va de mal en pis contribue justement sa dégradation. Il ne faut certes pas se voiler la face, mais s’exercer à se perfectionner et à rendre service désintéressé ne peut qu’amener une amélioration à la situation présente.
Les apparences sont bien souvent trompeuses et il arrive que même un être ayant cheminé sur le sentier des mondanités deviennet tout à coup un être aux grandes vertus. Il en est de même pour notre vision actuelle des évènements terrestres, le Nouvel Age peut surgir extérieurement très rapidement, d’autant plus vite si nous l’avons d’abord intégré intérieuremnt !
Alors, si nous voulons que notre monde change positivement, nous devons d’abord entamer ce changement en nous même, ceci est une évidence. Et justement, ces Grands Etres, ainsi que les diverses Traditions Spirituelles, sont là pour nous guider et nous aider à atteindre le But. Chaque pas supplémentaire individuel contribue a l’avancement général.
Fraternellement.
Thierry.



Site : http://thierry.laurent9.free.fr

Portrait de Maïtreyi Amma
17 mai 2008, par Alfred

Bonjour,

Vous parlez toujours que le monde tend à s’arranger. D’année en année ça s’empire. De moins en moins de travail de plus de guerres plus de séparatisme , visas obligatoire, le culte du fric, etc.,et la terre qui n’arrête pas de convulser même si les hommes y sont pour quelque chose. Alors où est ce positif promis ? Ou alors c’est dans dix mille ans !, ce côté si sympathique Je n’y crois pas trop surtout s’il faut simplement y croire.

Merci,
Cordialement,

Alfred.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2016 - Les Baladins de la Tradition