De la Naissance de l'Homme au salut des Mages


Septième jour

Force et fragilité
mardi 1er janvier 2008

par Rosine de Beaucourt


L’étoile a guidé les trois Mages tout au long du voyage.
Septième jour.
Pensent-ils à l’enfant qui renaît ?

Sectionné le cordon ombilical, de la circoncision paraît le nouveau cycle. Renoncement, dénuement, déjà peu de jours après la conception, les reins se souviennent de la séparation des organes sexuels.

JPEG - 5.8 ko
Chrysolithe

Calice, pyramide, néphrons, glomérules, doux noms pour le fonctionnement si complexe et délicat des purificateurs. 12 cm de haut et 6 cm de large, jolis chiffres qui vont par deux, en forme de haricot, ou d’oreille.

Tout un système de peloton de très petits vaisseaux qui filtrent le sang à travers les parois pour former l’urine et qui va être acheminée par un tube pour déboucher dans un calice jusqu’au bassinet, pour l’élimination des déchets.

Transformation, élimination, réabsorption et régulation du milieu intérieur indispensable aux cellules qui y baignent et cela, quelles que soient les variations de son environnement. Constance, adaptabilité, maintien de l’équilibre des substances en les éliminant ou en les retenant, mais aussi sécrétion et fabrication d’hormones…

Pas trop de deux et de l’aide d’un million d’unités élémentaires chacun… pour ce travail alchimique qui nous permet de nous révéler à nous-mêmes, par engendrements intérieurs successifs et perpétuels.

Distinction engendrée du Ying et du Yang, eau et feu. Equilibre cellulaire et dans les reins se manifeste la Sagesse divine. « Dieu perce mes reins sans pitié, il répand mon fiel à terre.. » (Job XVI,13)

Délivrance…

Qui suis-je réellement ?

Fiché sur mes deux pieds,
Du creux de mes reins,
J’écoute monter le lent respir.
Il envahit mes veines, brûlant.
Ruisselant, dilaté, je l’entends exploser.
Secoué d’illusions, en contractions
J’expire.
Reste la Chrysolithe, « pierre d’or
Où persiste l’éclat du soleil fécond ».
De mes larmes âcres et douces
Elle ôte le sel.
Vers le reflux sanguin, purifié,
Miséricordieux,
L’amour confiant, se meut.

Pour ajouter un commentaire à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Rosine de Beaucourt

- Le mudra des reins est une photo des "Baladins de la Tradition".
- La chrysolithe provient du site http://laflammedivine.chez-alice.fr/.


Cet article s’inscrit dans le cadre des "Enigmes du Sphinx" présentées du 26 décembre 2007 au 6 janvier 2008.
Pour revenir à la page de L’énigme du Septième Jour...

Cette page a déjà été visitée 1164 fois.


Jour précédent...

Voir tous les articles

Jour suivant...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

2 - Deux
La Couronne de l’Avent : 2ème bougie
Janvier et le Janus à deux visages
Sous le signe du Taureau : deuxième jour
L’élégance du Compas
Libres méditations sur les quarante-quatre lumières de Hannoukah

01er janvier
2009 : Trois voeux pour notre Monde !
Sous le signe de la Balance : septième jour
2011 : Trois voeux pour notre Monde !
2010 : Trois voeux pour notre Monde !
Sainte Marie, mère de Dieu
Un calendrier interculturel pour 2008 !

Chrysolithe ou Péridot
Pierres, Pouvoir et Tradition

Mudras
Le Mantra Yoga
Cheruthuruthy

Purification
Voldemort et la Licorne
Swami Premananda : la libération
Le rituel de l’Abishekam
A propos de l’Abishekam
Ondoiement et premier pas

Reins


Il y a actuellement 1 contribution(s) au forum.


Force et fragilité
1er janvier 2008, par loulie

J’apporte ici ma modeste contribution de chercheuse et pratiquante de la condition humaine . L’urine n’est pas constitué de déchets à moins que les organes de la filtration ne soient endommagés ou malades. Elle est stérile, sans aucune toxicité, et contient les éléments en excès de l’organisme, minéraux, vitamines, oligo-éléments... Elle peut aussi contenir des restes de médications. Les déchets sont plutôt acheminés dans les matières solides.

Sous le vocable Amaroli ... Eau d’Or ... l’urine est la médecine universelle donnée à l’Homme par la Nature . Elle soigne l’intérieur et l’extérieur de son organisme, sans aucune restriction.
Amaroli se pratique tout au long du jour, mais l’eau matinale est la plus riche et la plus propice à aider à rééquilibrer le métabolisme, voire soigner un organe.

Le secret Invisible d’Amaroli est qu’elle possède la faculté de réveiller , révéler, et purifier les vieilles mémoires enfouies à ceux et celles qui vont à l’aventure de leur propre existence.
Elle est Véritablement le Grand Oeuvre du corps humain .


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition