Les caractéristiques des Crops Circles
mardi 19 avril 2011

par Plume


Pour revenir à la page précédente de cette étude...

Ces caractéristiques permettent de reconnaître les véritables Crops Circles de leurs imitations humaines plus ou moins réussies.

1 - La rapidité d’exécution
Les Crops Circles se forment très rapidement et généralement il n’y a que peu de témoins, comme si les auteurs avaient un certain humour et attendaient qu’on ait tourné le dos pour les faire. On a cependant des centaines de témoignages et quelques enregistrements vidéo attestant de la présence de boules lumineuses se déplaçant au-dessus des champs juste avant l’apparition des Crops Circles.

Pour celui d’Eastfield apparu le 7 juillet de cette année [1], il y avait toute une équipe, dont la journaliste Linda Moulton Howe, qui guettait dans le champ dans l’espoir de voir se former un Crop Circle, le champ étant connu pour ses formations régulières chaque année. Les caméras étaient braquées sur le champ, lorsque, vers 3h30 du matin, il y a eu un grand flash, analysé par la suite comme ayant produit une impulsion électromagnétique. Lorsqu’ils sont revenus avec une nouvelle batterie quelques minutes après ils ont eu la surprise de découvrir un magnifique Crop Circle de 300 mètres formé de 90 cercles (on l’a appelé le OM car il représente ce symbole). Les analyses de l’enregistrement indiquent qu’il est apparu en moins d’une minute [2].

Un autre exemple qui date du 7 juillet 1996, celui d’un pilote parti faire le plein de son avion en survolant Stonehenge. A l’aller les champs traversés étaient intacts, et lorsqu’il est repassé au même endroit 30mn après, il a découvert un beau Crop Circle (l’escargot) de 115 mètres de large.

2 - Les observations constatées dans les cultures
Les tiges des blés ou autres cultures ne sont pas cassées mais seulement pliées au premier nœud du bas, couchées et tressées d’une manière dense, souvent dans un sens de spirale.

On a même constaté pour le premier Crop Circle de la saison 2007 apparu exceptionnellement tôt cette année, le 15 avril, à coté d’Oliver’s Castle dans un champ de colza, qu’une tige sur deux seulement était pliée et l’autre intacte.

Les blés prélevés dans les Crop Circles montrent un changement au niveau moléculaire par rapport à ceux externes à la formation : taches au niveau cellulaire, différences dans la grosseur et la longueur des nœuds de croissance des épis. Les observations montrent qu’une énergie est à l’origine du phénomène et en aucun cas un piétinement. Une énergie qui aurait provoqué une dilatation du nœud comme avec des micro-ondes. Les blés sont étirés, gonflés, chauffés avec une énergie électromagnétique. Le sol où sont apparus des Crops Circles devient plus fertile, comme après un orage, enrichi en hydrogène. On a constaté que les graines prélevées ont une anomalie de croissance (la croissance est + rapide que la normale ou le contraire selon le stade de murissement du champ au moment de la formation). On a relevé des métaux et isotopes radioactifs rares (radioactivité 350 fois plus élevée que la moyenne), des métaux rares. Parfois on trouve du cristal de silice d’une telle pureté qu’il na pu être obtenu que de deux manières : soit suite à une pression énorme, soit par une chaleur élevée de l’ordre de 700 à 3000 degrés centigrades, comme s’il y avait eu un éclair. On trouve aussi de la magnétite d’origine météorique dans une concentration 600 fois plus élevée que la normale.

En bref toutes ces observations et analyses faites prouvent que les cultures ont été soumises à une énergie très intense et brève.

3 - Les perturbations géomagnétiques
On a constaté la présence d’anomalies géomagnétiques dans les formations, surtout évidentes lorsque le Crop Circle vient d’être fait : les boussoles perdent le Nord ou l’aiguille se met à tourner. Des mesures constatant ces anomalies ont été prises par le géophysicien Kobus Nieuwmeijer en 1990-91 avec un magnétomètre. Plus tard un physicien, Simon Hein, a effectué des mesures électrostatiques dans les Crops : dans certaines formations les piles se vidaient et les appareils tombaient en panne. Il a constaté la présence d’un puissant champ électromagnétique à l’intérieur des cercles, plus intense vers le centre.

JPEG - 157.7 ko
Crop Circle de Bradbury Castle

4 - Leurs dessins
Les dessins sont d’une précision, d’une harmonie, d’une beauté remarquables, impossibles à reproduire par l’être humain, surtout en si peu de temps, même avec l’aide de satellites. Ils sont souvent représentatifs de volumes que l’on ne peut apercevoir que du ciel en avion ou hélicoptère. D’ailleurs leur taille impressionnante ne permet pas de se rendre compte de la précision de leur dessin qui est au centimètre près, lorsqu’on les parcourt à pied. C’est une fois vus d’en haut que l’on peut admirer la perfection de leurs formes.

Mais avant tout c’est ce qu’ils transmettent qui peut nous permettre de savoir que les auteurs de ces agroglyphes sont porteurs d’un savoir et d’une connaissance qui nous dépassent, tant sur le plan spirituel que scientifique.

Ces dessins témoignent en effet de la connaissance des anciens (calendrier maya de Sibury Hill le 09/07/04), de la géométrie sacrée (pyramide aux proportions de celle de Gizeh, Alton Barnes le 7/06/2007), et de connaissances mathématiques avancées (fractale de Koch, Milk Hill 1997). Dans le livre "Les cercles dans les blés et leurs mystères", on précise : "En été 1996, apparut une formation qui se trouvait être une représentation exacte du cinquième théorème d’Hawkins" , théorème sur les rapports diatoniques qu’il n’avait pas publié car il avait mis au défi ses lecteurs de trouver ce cinquième théorème qui dérivait des quatre premiers qu’il avait formulés. Celui d’Oud-Beijerland, en Hollande, apparu en 1998, "semblait presque être un dérivé avancé du premier théorème de Hawkins". Un autre Hawkins, prénommé Gerald, de l’université de Boston, "a entrepris d’analyser la géométrie de 25 pictogrammes, analyse qui allait lui fournir la clé du cinquième théorème d’Euclide" [3].

Ils peuvent aborder des connaissances aussi bien thérapeutiques que numérologiques, astrologiques, astronomiques (Westbury Hill le 13 juin 2007), prophétiques, ou le langage universel de la musique. Ils nous parlent également à travers les symboles de toutes les traditions du monde. Quelquefois, ils répondent à nos questions comme à Chilbolton en Angleterre en 2001, où un Crop Circle a apporté la réponse au message envoyé dans l’espace en 1974 depuis le radiotélescope d’Arecibo à Porto-Rico dans le cadre du programme SETI. Le Crop Circle reprenait tous les éléments envoyés en 1974 avec cependant des variantes. Par exemple, l’ADN représenté comprenait un triple hélix, les proportions du corps étaient un peu différentes et le système de planètes également. A coté de ce Crop Circle, il y en avait un autre représentant un visage, un peu différent du nôtre.

Ces Crops Circles peuvent nous emmener dans d’autres dimensions par des couloirs spatio-temporels (Golden Ball Hill le 29 juin 2007) ou des couloirs du temps (West Kennett 28 juin 2007), dans des labyrinthes (West Kennett 30 juillet 2004).

En tous cas, actuellement, "si on ne sait pas avec certitude ce qui produit les Crops Circles", on sait, grâce à des physiciens, mathématiciens, et chercheurs de toutes disciplines, développer "une véritable expertise" qui nous permet de "reconnaître instantanément" un vrai Crop Circle d’un faux.

Pour découvrir la suite de cette étude...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Plume

 

Les illustrations proviennent des sites :
- http://remicourt.monblogue.branchez...
- http://blog.shkdee.info/


[1] Il s’agit de l’année 2007.

[2] Revue "Sacrée Planète" N°23

[3] Revue Nexus N°52

Cette page a déjà été visitée 978 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Pour découvrir la suite... L’histoire des Crops Circles Les caractéristiques des Crops Circles La localisation particulière des Crops Circles Où nous conduisent les Crops Circles ? Mon expérience dans les Crops Circles...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Blé
L’histoire des Crops Circles

Boussole
La Boussole d’Or
A propos de la navigation mystique
Les instruments de la navigation mystique

Champs de céréales
La pierre percée de Villers-Saint-Sépulcre

Connaissance
"Il est bon que l’homme réagisse par des "pourquoi ?""
Le versant éclairé
"Entrer dans le silence..."
Visualisation
La Pierre, mémoire jaillie de la Source
"Le Voyage alchimique" : sept DVD à découvrir !
« L’Europe et L’Islam, la liberté ou la peur ? »

Dessin
William Beckford et l’héraldique
Du carbone au diamant
Avec Jean-Pierre Bayard : la Franc-Maçonnerie, les rites et le Compagnonnage...
William Beckford de 1760 à 1777

Energie électromagnétique
Voyage au centre de notre planète, de Jules Verne à George Sand

Espace - Temps
Mon expérience dans les Crops Circles...
Swami Premananda : passé, présent, futur ...
"Dieu" et la civilisation UIGOUR...
Où nous conduisent les Crops Circles ?
C’est par où, Moi ?

Graines
Etape 34 : De Sarria par Portomarin à Hospital de la Cruz
Graine d’Agni
Les décorations de Noël
Sainte Barbe

Hawkins

Labyrinthe
Le labyrinthe
A propos du labyrinthe...
Amiens et le symbolisme ?
Saint Martin à Amiens
D’autres idées de visites en Ile-de-France
"Le rocher de la Naine"
Pour les amoureux des labyrinthes...

Nombres
La Couronne de l’Avent
Ostrakon & Calculi
Un carré magique pour fêter la Lumière
Les points de Ranrouët ?
Vers une théorie de l’art - la musique

Programme SETI
A la Rencontre de l’Incroyable !

Pyramide
Pierres reconstituées et rêves d’Empire

Radioactivité

Stonehenge

Visage
Panchakarma à Kannur
Qu’est-ce qu’elle a ma tête ?
Massage & Méditation


Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition