Balzac et le Martinisme : Introduction
lundi 7 avril 2003

par Célestin Valois


"Oui, nous n’hésitons pas à le proclamer !". Le génie qui écrivit des lignes était un authentique Rose-Croix" (Pierre Mariel - Secrets et mystères des Rose-Croix).

Les rapports entre la littérature et l’ésotérisme sont toujours difficiles à étudier, car la littérature est alors envisagée dans sa relation avec un objet qui, par définition même, se cache.

Chercher un message ésotérique chez un auteur procède donc toujours d’une hypothèse de base selon laquelle son discours renferme un "non dit" secret ou codé réservé à ceux qui ont des yeux pour lire. Supposer un tel discours chez un écrivain, c’est le soupçonner d’être détenteur d’une INITIATION, d’être gardien d’une CONNAISSANCE dont son oeuvre serait alors pour ainsi dire imprégnée.

Or, que cette GNOSE lui soit parvenue par le canal personnel de son subconscient, comme c’est le cas de certains grands génies, qu’elle résulte de son apprentissage au sein d’un mouvement TRADITIONNEL, s’abreuver à la source de la Divine Sapience c’est toujours parcourir un sentier obscur qui vous dérobe à la vue du commun des mortels. Aussi cette recherche, quand elle est authentique, s’accomplit toujours dans la plus grande discrétion. En période d’obscurantisme religieux ou politique, elle ne peut se poursuivre que dans le plus grand secret.

Quoi qu’il en soit, la nature même de notre sujet requiert l’abandon d’un esprit par trop scientifique, il ne saurait être question pour nous de prouver que Balzac était un initié Martiniste. Les preuves, si elles existent, sont dans les archives des confraternités qui les gardent comme quelque chose les concernant à titre privé, n’ayant cure de l’opinion publique scientifique ou universitaire à ce sujet.

Notre propos est donc plutôt d’offrir une lecture Martiniste de BALZAC et de laisser le lecteur juge de décider si elle est ou non opérante, ayant soin également de rassembler certains indices qui assureront notre légitime esprit critique français que l’hypothèse du Martinisme de BALZAC est plausible. A n’en pas douter, ce travail peut enrichir notre réflexion et notre connaissance à la fois dans le domaine de l’ésotérisme et dans celui de la littérature. L’écrivain héraut du temple ! Notre étude pourrait bien aboutir à une perspective sur la littérature et le rôle de l’écrivain asciomatique, pour ne pas dire idéologique, mais ce terme est hélas trop galvaudé et devenu par là restrictif.

Pour les ésotéristes, les mystiques et philosophes, cette étude sur BALZAC vise à éclairer une prodigieuse illustration de l’illuminisme philosophique. La Comédie Humaine est un remarquable champ d’application de la quête philosophique et fournit beaucoup de clés au chercheur dont il peut faire un utile profit.

Pour les uns, pour les autres et pour tout intellectuel, pourvu qu’il soit ouvert et sans préjugés, BALZAC paraîtra puiser son inspiration à une source qui n’est pas tarie pour l’homme du XXème siècle, tout au contraire. Pour notre part, cette étude nous a révélé un BALZAC plus que moderne aujourd’hui, un Balzac précurseur, voire prophète.

Le lecteur occasionnel de Balzac est bien surpris si on lui dit que celui-ci était un mystique, un passionné de sciences occultes tant l’oeuvre de l’écrivain s’est imposée par son caractère de fresque sociologique, ou par le réalisme, ou par son caractère romantique.

Le fait est que, IDEALISME ou REALISME sont les côtés indissociables du profil psychologique de tout véritable initié et de l’adepte rosicrucien qu’était BALZAC en particulier. L’histoire traditionnelle de la Rose-Croix est très complexe comme c’est le cas des mouvements hermétistes en général, car la nécessité politique du secret dans le passé, ainsi que sa valeur intrinsèque à la pédagogie initiatique conduisent souvent à mêler les faits à la légende. Le voile du mystère est soigneusement maintenu devant le profane. Nous tâcherons néanmoins d’éclairer les aspects historiques pour la période qui nous concerne car, s’il y a influence rosicrucienne sur Balzac, elle s’est manifestée par ce qui à cette époque était connu en Europe comme l’illuminisme Martiniste.

Notre étude va donc commencer par une approche historique de la pensée traditionnelle et des contours idéologiques de ce que l’on définit comme la Tradition. Nous nous pencherons alors sur ces auteurs qui ont constitué pour BALZAC une véritable nourriture spirituelle : J. Boehme, Swedenborg, Martinez de Pasqually et Louis-Claude de Saint-Martin.

Dans une deuxième partie, nous étudierons différents thèmes particulièrement Martinistes évoqués dans la Comédie Humaine. Cette incursion nous conduira principalement dans les oeuvres suivantes : Louis Lambert, Le Lys dans la Vallée, Ursule Mirouët, la Peau de Chagrin, la Recherche de l’Absolu, Melmoth réconcilié, Séraphîta, l’Envers de l’Histoire Contemporaine.

Les sujets analysés dans cette perspective seront :
- les valeurs chrétiennes : la charité, l’inconnu, la solidarité fraternelle dans le concept de l’ami, la souffrance, le principe de volonté.
- une certaine vision : de l’histoire légende, mythe ou utopie ; de la société.
- le surnaturel ou les deux natures de l’homme.
- la science.
- de la recherche du langage angélique à une possible théorie de l’art.
- l’androgynat pour comprendre Seraphîta.

On a dit de Papus, le grand occultiste du XIXème siècle, qu’il était le Balzac de l’occultisme. On pourrait peut-être tout aussi bien dire que Balzac était le Papus de la littérature. En tout cas, c’est l’individu Balzac qui retiendra notre attention en dernière analyse car nous tenterons de déceler quels furent ses liens avec le monde de l’occulte et avec la tradition. Quelles influences directes il a pu subir.


- Pour continuer la lecture de la présente étude sur "Balzac et le Martinisme"...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Célestin Valois

 

- L’illustration ci-dessus est extraite du site officiel de la Maison de Balzac à Paris.

Cette page a déjà été visitée 4817 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Balzac et le Martinisme : Avant propos Balzac et le Martinisme : Introduction Balzac et le Martinisme : Dédicaces Plan général de l’étude sur Balzac

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Balzac (Honoré de)
Plan général de l’étude sur Balzac
D’autres idées de visites en Ile-de-France
Balzac et le Martinisme : Avant propos

Envers de l’Histoire Contemporaine (L’)
Louis-Claude de Saint Martin, le Philosophe Inconnu
Balzac et le Martinisme : Conclusion
Séraphîta
La Charité et l’Inconnu
La Société Angélique

Louis Lambert
Vers une théorie de l’art - la musique
Influences diverses - Le rôle des femmes
Limites de l’intellect - recherche unitaire
Rationalisation du mystère
La volonté et son utilisation démoniaque

Lys dans la Vallée (Le)
De la physiologie du mot à l’essence du verbe
La femme - L’homme et l’androgynat
Les rédempteurs ou les rédemptrices
La loi des polarités sexuelles et de la folie

Martiniste (Ordre)
A propos du Martinisme
La doctrine de Martinez de Pasqually
La volonté
Forum sur Louis-Claude de Saint Martin
L’Ordre Martiniste Traditionnel et la Rose-Croix
Calendrier de la Tradition : Juillet !
Un site consacré à Raymond Bernard

Melmoth Réconcilié

Peau de chagrin (La)

Recherche de l’Absolu (La)
Jeux de mots laids
Autour de la Pologne - Madame Hanska

Rose-Croix (Ordre de la)
Henri de Latouche
Raymond Bernard : "avec une ouverture d’esprit absolue"
L’Ordre Martiniste
Forum sur Jacob Boehme
La vie de Jacob Boehme
10 janvier 2008 : une interview inédite de Raymond Bernard !
Expo "Franc-Maçon" à Tours

Séraphîta

Solidarité
24h de méditation pour la Terre (15h)
La Lumière dans l’initiation
Auguste Comte
Raymond Bernard : "ce village global, universel qu’il faut réaliser"

Ursule Mirouët
L’instrument et la mélodie
Une vision de la société : la Théocratie


Il y a actuellement 5 contribution(s) au forum.


Balzac et le Martinisme : Introduction
19 novembre 2007, par Célestin

Cher Edhophebus Hugo Pratt est un Baladin de la Tradition et vous lui emboîtez le pas.Pour rester dans le contexte de cet article posant la question du lien entre littérature et ésotérisme,on devrait inclure la bande dessinée ayant acquise avec Hugo Pratt et d’autres ses lettres de noblesse.Dans son "Sirat Al Bundunqiyyat" il va tout de même très loin.Il y aurait un décryptage à faire y compris sur les noms des personnages comme chez Balzac. Exemple :Le Teone,père d’Hipazia ( j’ai pensé à elle quand vous avez évoqué Hipatia la disciple de Ammonius sacas de Plotino) fait penser à Max Theon :
http://abpw.net/cosmique/theon/index.htm
Quant aux explications en rapport avec l’insigne de Prévot et Juge Irlandais des Loges de Perfections elles frisent l’imprudence...Balzac à la recherche de l’Histoire Invisible est bien là aussi.
Alors Adieu et n’oubliez pas... "L’organisation mondiale a des lois de fer"


Balzac et le Martinisme : Introduction
16 novembre 2007, par Ephodhebus

Bonjour Célestin , votre présentation est essentielle effectivement. Je pense au fameux Livre de la jungle de Kipling qui incarne une spiritualité profonde et un message à plusieurs niveaux. Kim ou Mowgli dans les deux cas Mowgli et Kim jouent le rôle de l’agent secret des sages , le feu des alchimistes. Le Village est somme toute le rôle des freres ainés qui possedent le feu et cuisent les aliments , c’est à dire les contenus de l’âme creuset , le récit nous conduit dans un cheminement hermétique mais aussi hindouiste. Bagheera est shiva et Baloo brahman . les bandars logs l’humanité qui se croit initiée dont les murs des temples faux s’écroulent , enfin ce qui est ecrit sur la malle de Ohara dans Kim , les cris mantriques de Mowgli , il vit sur la ligne avec son épouse entre les deux mondes , la rencontre avec les vautours suggerent l’harmonie et le dépassement , l’harmonie de Mout de la mere divine , puis avec Sheere khan le tigre c’est la rencontre magique de l’âme et du passage du seuil ..quand j’explique toute cette histoire à mes petits enfants ils ne font pas mine de ne pas comprendre..mais cette histoire est tellement belle...oui bien sûr cette recréation des romans nous séduit et fait jubiler notre âme qui se surprend à devenir intelligente comme par mimétisme avec l’auteur...amitiés de lectures à vous



Site : double sens

Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition