Balzac et le Martinisme : Avant propos
lundi 7 avril 2003

par Célestin Valois


L’initiation Martiniste de Balzac est un peu controversée même si notre opinion personnelle est que Balzac fut détenteur de l’initiation Martiniste, nous ne sommes pas en mesure de le prouver, ce sujet sera abordé en dernière partie.

Il n’est pas non plus possible de faire de Balzac un Martiniste orthodoxe ou de ramener toute sa pensée à une doctrine mystique très précise. Balzac était un chercheur et il a subi l’influence du mysticisme illuministe, ceci est indéniable, mais le romancier avait une liberté que n’ont pas le théosophe, le philosophe, de qui on attend un système, une doctrine.

Le Martinisme est une voie cardiaque plus que philosophique et Balzac a manifestement suivi cette voie cardiaque, ce cheminement intérieur.

Aussi, il serait vain de chercher dans son oeuvre un pur reflet de doctrine, celle de Jacob Boehme, celle de Martinez de Pasqually, celle de Saint-Martin ou celle de Swedenborg. Il y a eu forcément une adaptation personnelle, une compréhension personnelle de la part de l’écrivain du dépôt de connaissance qu’il a reçu.

D’autre part, il importe de situer ce que l’on nomme Martinisme dans l’ensemble de la tradition occulte occidentale. Le Martinisme nous apparaît comme le développement chrétien de la tradition rosicrucienne ou comme l’une des manifestations de cette tradition en lieux et temps particuliers. On pourrait aussi bien dire que Balzac était rosicrucien.

C’est l’une des démonstrations de notre travail ; il nous a plu de montrer l’unité de la gnose à travers ses diverses manifestations individuelles et la continuité, la transmission et la sagesse occulte dans laquelle Balzac s’inscrit sans rien perdre de sa personnalité.

Au contraire, la personnalité intellectuelle mystique de Balzac apporte sa contribution et son propre éclairage à l’édifice. Aussi, au cours de notre travail, il s’est établi une fructueuse dialectique. Partant du postulat qui a été affirmé par certains ésotéristes comme V.E. Michelet ou les rosicruciens modernes que Balzac était Martiniste, ayant accordé notre recherche sur la lecture des romans réputés les plus mystiques ou métaphysiques de l’écrivain, lorsque nous avons voulu comprendre ce qu’est le Martinisme, Balzac nous avait déjà en quelque sorte initié et cette compréhension s’en est trouvée éclairée et un retour au texte de la Comédie Humaine nous a révélé d’une façon plus précise le Martinisme de l’écrivain Tourangeau.

Nous avons ensuite été amené à considérer que Balzac à travers son oeuvre faisait état du haut degré de son implication personnelle dans l’expérience mystique.

C’est ce qui fait qu’il répond pour nous à la définition de l’Initié contemporain, du mystique moderne à la fois spiritualiste et matérialiste et les visions de ce grand voyant nous ont inspiré des rapprochements avec certains précurseurs de l’Ere nouvelle tels Sri Aurobindo et sa compagne, la Mère de l’ashram de Pondichéry.

- Pour continuer la lecture de la présente étude sur "Balzac et le Martinisme"...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Célestin Valois

 

- L’illustration ci-dessus est extraite du site de l’Académie de Strasbourg.

Cette page a déjà été visitée 5425 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Balzac et le Martinisme : Avant propos Balzac et le Martinisme : Introduction Balzac et le Martinisme : Dédicaces Plan général de l’étude sur Balzac

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Aurobindo (Sri)
A propos de la Bhagavad Gita
Sri Aurobindo
Le mythe de Rama (2)
Raymond Bernard : "toute ma vie était pré-ordonnée"
Echec et Mat ! (3)
"Mai : je m’en vais..."
Calendrier de la Tradition : Novembre !

Balzac (Honoré de)
Plan général de l’étude sur Balzac
D’autres idées de visites en Ile-de-France
Balzac et le Martinisme : Introduction

Boehme (Jacob)
Forum sur Jacob Boehme
La vie de Jacob Boehme
Séraphîta
Recherche du langage angélique dans le pouvoir des mots
Autour de la Pologne - Madame Hanska

Martinez de Pasqually
Influences diverses - Le rôle des femmes
La cosmogonie de Jacob Boehme
Louis-Claude de Saint Martin, le Philosophe Inconnu
Forum sur Louis-Claude de Saint Martin
A propos du Martinisme

Martiniste (Ordre)
La volonté
Balzac et le Martinisme : Conclusion
Henri de Latouche
Le Martinisme dans la Tradition
Hommage à Raymond Bernard
Calendrier de la Tradition : Juillet !
Biographie de Raymond Bernard : un web-puzzle de plus de 300 pièces !

Mère (d’Auroville)
Le Supramental : une autre planète (3)
Limites de l’intellect - recherche unitaire
Le mythe de Rama (6)
Le Supramental : une autre planète
Le Supramental : une autre planète (2)

Saint Martin (Louis-Claude de)
Jeux de mots laids
Le Maître Inconnu
L’amitié initiatique révèle le sens de la souffrance
Forum sur Emmanuel Swedenborg
L’Ordre Martiniste

Swedenborg
Emmanuel Swedenborg
Thaumaturgie - pouvoirs de la pensée
Une vision de la société : la Théocratie
Rationalisation du mystère
La Société Angélique
Livres mystiques !


Il y a actuellement 2 contribution(s) au forum.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2020 - Les Baladins de la Tradition