Accueil du site Alphabétiquement vôtre Thérèse de Lisieux Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face

Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face
vendredi 27 septembre 2002

par Dazur


Pour revenir au début de cette publication : "Thérèse de Lisieux"

Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face
ou La toute beauté d’une Ame

30 septembre 1897

Il est 19h20. C’est l’aube du XXè siècle. Aux fins fonds de la Normandie, décède dans des souffrances immenses une toute jeune femme. Elle a 24 ans. Depuis neuf ans, elle vit à Lisieux la vie simple et retirée d’une Carmélite.

Quelques mois après sa mort, la voilà célèbre dans toute la France et bientôt dans une grande partie du monde. Moins de vingt-cinq ans plus tard s’ouvre au Vatican son procès de béatification. Le Pape Pie XI la proclame sainte le 17 mai 1925.

Si l’an mille a vu les campagnes se couvrir d’un blanc manteau d’églises - pour reprendre un mot célèbre - l’approche de l’an 2000 les a vu presque toutes s’orner d’un duo quasi incontournable de statues : Jeanne en armure tenant son étendard et Thérèse en habit de religieuse portant une brassée de roses.

Coïncidence ?

Non ! L’une et l’autre ont été canonisées en ce premier quart du XXè siècle à cinq ans d’intervalle, jour pour jour. L’une et l’autre sont liées au pays dans lequel nous résidons puisque le Pape Pie XI fait de Jeanne d’Arc la Patronne de la France au sortir de la Première Guerre Mondiale et que le Pape Pie XII instituera Thérèse de Lisieux, Patronne Secondaire de la France le 3 mai 1944.

Le 24 août 1997, le Pape Jean Paul II au cours de la messe de clôture des Journées Mondiales de la Jeunesse à Paris annonce devant plusieurs millions de fidèles que le 19 octobre de cette même année, jour des Missions dont la jeune Carmélite est la Patronne Principale depuis 1929, il proclamera Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face : Docteur de l’Eglise. De nombreuses gorges se serrent. Jean Paul II est très, très longuement applaudi.

Pourquoi cette ferveur ?
Et d’où vient cette popularité qui dure depuis cent ans déjà ?

Durant sa vie, Thérèse de Lisieux n’a jamais eu d’apparition. Dieu ne lui a pas parlé, ni aucun de ses ambassadeurs célestes. Elle n’a pas eu d’extase mystique. Elle n’a fait aucun miracle. Elle n’est entourée d’absolument aucun phénomène "étrange". Pendant neuf ans, elle a vécu la vie simple et retirée d’une Carmélite....

Alors ?

Permettez-moi de vous emmener au coeur de l’histoire, par les chemins sur lesquels j’ai été conduite et dont les paysages m’ont permis de mieux comprendre celle que l’on a coutume d’appeler "La Petite Thérèse" et qui est pour moi l’un des personnages essentiels de cette fin de cycle.

A travers ce voyage et les personnes que nous rencontrerons, les uns verront une certaine parenté spirituelle, d’autres reconnaîtront des âmes - soeurs - multiples, d’autres encore verront une seule âme. Sachez que tout cela est ici de peu d’importance. En spéculant, nous resterions dans les méandres du mental et tel n’est pas notre propos. Ouvrons plutôt nos esprits et laissons-nous conduire par Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face aux portes de l’âme universelle.

Pour lire la suite : "Thérèse et Jeanne d’Arc"

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Dazur

 

Cette page a déjà été visitée 2598 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Thérèse de Lisieux : le Galaad de notre temps... Voyage à Lisieux Thérèse de l’Enfant Jésus et de la Sainte Face L’enfance de Thérèse Thérèse de Lisieux : 1888 Thérèse de Lisieux : 1888 à 1890 Thérèse de Lisieux : 1890 à 1895 Thérèse de Lisieux : 1895 Thérèse de Lisieux : 1895 et 1896 Thérèse de Lisieux : juin 1897 Thérèse de Lisieux : jusqu’à sa mort...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

03 mai

17 mai

19 octobre

30 septembre
Thérèse de Lisieux : jusqu’à sa mort...

Carmel (Ordre du)
Elie dans les écrits chrétiens en dehors de la Bible
L’enfance de Thérèse
Les deux Thérèse...

Foi
Alphonse de Lamartine
Un jeune médecin catholique
Que Toi qui sois avec moi !
Thérèse de Lisieux : 1895 et 1896
La nuit la plus longue

Jeanne d’Arc
Rivière, Notre Dame et les chimères
Avis à tous les adhérents !
Thérèse et Jeanne d’Arc
Thérèse de Lisieux : 1890 à 1895
Calendrier de la Tradition : Juillet !
Calendrier de la Tradition : Mai !

Lisieux (14)
Voyage à Lisieux

Saint(e)
Les belles vertus de Sainte-Avoye
Maître Bruno
Saint Ambroise
Saint Eloi
Sainte Marie, mère de Dieu
Calendrier de la Tradition : Décembre !
Calendrier de la Tradition : Mars !

Souffrance
Médecin et patient : une co-responsabilité face à la vie et la mort
Une souris et le déclin de l’empire américain
Thérèse de Lisieux : 1888 à 1890
Je suis la Souffrance, je suis.
Un lys pour Blanche, pour Lylia ou pour Lou ?
Une nuit de prière pour les victimes de la torture

Thérèse de Lisieux (Sainte)
Thérèse de Lisieux : le Galaad de notre temps...
Thérèse de Lisieux : 1895
Thérèse de Lisieux
Thérèse de Lisieux : juin 1897
Calendrier de la Tradition : Septembre !
Calendrier de la Tradition : Octobre !


Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition