"Quiconque aura mangé le matin sept dattes ’adjoua ne sera pas incommodé ce jour-là ni par le poison ni par la magie." (El-Bokhari, TIn t. IV, p.88)


Les 13 desserts de Noël
samedi 18 décembre 2004

par Alain Goine


La tradition des 13 desserts est très prisée en Provence, dans le sud de la France. Un peu partout dans toutes les traditions, au solstice d’hiver, on invoque le soleil pour qu’il revienne après ces mois tristes et froids, ici, en Provence, pays béni des Dieux, c’est le pays du soleil, il y a élu son domicile tout au long de l’année. Ceux qui ont habité la Provence ou la Côte d’Azur savent quel Jardin d’Eden c’est. Et pourtant les traditions sont présentes et très tenaces. Il existe même un “marché aux 13 desserts” à Aix-en-Provence, dans la semaine précédent Noël.

Ce nombre “13” interpelle tout de suite, c’est l’antagonisme entre le sucré et ce nombre porte-malheur (oui je sais, il porte bonheur pour certains, mais restons dans la multitude). Il n’y a pas que pour les desserts que la mystique des nombres est présente, il y aura aussi “7” plats pour ce gros souper de Noël.

Le “13” fait penser au Christ et à ses douze apôtres, lors de la cène du Jeudi Saint. L’histoire était déjà écrite à la naissance de l’enfant Jésus, l’ombre de la croix était déjà sur le nouveau né. Le “13” se comprend en “12” + “1” : la fin et le début, la lame “13” du tarot est la mort, fin et début !

D’une ville à une autre, ces 13 desserts varient, mais il y a basiquement les “4 mendiants” [1] (eu égard à leur couleur).

Les 4 mendiants sont :
- Les noisettes ou les noix (symbole des Augustins)
- Les figues sèches (symbole des Franciscains)
- Les amandes (symbole des Carmes)
- Les raisins secs (symbole des Dominicains)

Après ces quatre premiers desserts, nous trouvons suivant les villes et les familles :
- Les dates (qui peuvent être farcies de pâte d’amande)
- La pompe à huile ou fougasse à Arles (gâteau à l’huile d’olive et à la fleur d’oranger), elle doit être rompue, comme le Christ l’a fait avec le pain lors de la cène.
- Le nougat blanc (aux pistaches)
- Le nougat noir (au miel)
- Les Calissons d’Aix (spécialité)
- La pâte de coing ou confiture
- Du raisin blanc
- Le melon de Noël
- Les oranges (signe de richesse)
- Les melons confits (ou d’autres fruits confits)
- Les pommes ou les poires
- Les clémentines
- Les prunes.

Les fruits sont des symboles de l’abondance de cette belle région de Provence. Ces 13 desserts ne sont-ils pas, symboliquement, une corne d’abondance qui déverse ses bienfaits sur les convives. La corne d’abondance symbole de la profusion des cadeaux des Dieux.

Dans les 13 desserts, il peut y avoir aussi :
- La galette de lait
- Les gâteaux aux amandes
- Du fromage blanc
- ...
- Les papillotes (pour les enfants) À l’origine, les 13 desserts étaient composés de fruits récoltés dans les campagnes. Autrefois, il y avait beaucoup de fruits conservés dans les greniers, en prévision du réveillon de Noël.

Aujourd’hui, certains magasins proposent des coffrets “13 desserts”. Respecter la tradition, oui, mais sans perdre de temps en préparation. Mais n’est-ce pas l’intention intérieure qui prévaut dans une telle démarche.

Toujours plus concis, le 13 en 1 : la bûche de Noël, mais là, c’est une autre tradition...

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Alain Goine

Les illustrations proviennent des sites : http://www.tarascon.org/fr/, http://www.lepain.ch/ et http://www.akhena.com/.


[1] “4” toujours un chiffre fort, en effet le “4” fait partie de beaucoup de symboles. Presque tout est “3” et “4” : le cercle et le carré, le Ha tha Yoga, la Croix de Vie (égyptienne), le Soleil et la Lune, le Vajra, le Calice et l’Eucharistie, l’Équerre et le Compas, la Fleur de Lys, les Pyramides...


Les articles de ce parcours ne se veulent ni complets ni exhaustifs. C'est pourquoi nous invitons les visiteurs de ce site à utiliser largement le forum lié à chaque article en cliquant sur le lien Pour répondre à cet article afin de noter les réflexions, remarques et commentaires qu'ils souhaiteraient partager ici.

Cette page a déjà été visitée 10202 fois.


"Porte" précédente...

Revenir au carré magique

"Porte" suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

4 - Quatre
"Silence..."
Le Chiffre Quatre
Libres méditations sur les quarante-quatre lumières de Hannoukah
Les toupies de Hanoukkah
Le motif central de la marque
Sur ce site, (re)découvrez les lumières de l’Avent jusqu’à l’Epiphanie !

13 - Treize
La grenouille du cloître de la cathédrale de Barcelone
La Charité et l’Inconnu

Amande, amandier
Etape 2 : De Xerta à Gandesa

Apôtre(s)
Les belles vertus de Sainte-Avoye
La fête de l’Epiphanie
La Saint Jean d’hiver
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay
L’histoire du portail Nord de la cathédrale de Cahors

Coing, cognassier
Les plantes sur les sentiers 24 à 28 de l’Arbre de vie

Dattes

Dominicains (Ordre des)
Vie de Maître Eckhart

Figue, figuier
Les cartes et les planisphères
Le sacraire de Notre Dame d’Avaugour

Franciscains (Ordre des)
Les amoureux de San Fortunato
Sainte Claire d’Assise

Noël (Nativité)
Les bergers de Noël
La bûche de Noël
Nuits
La Vierge couchée, Notre Dame du Yaudet
William Beckford de 1777 à 1783
Calendrier de la Tradition : Décembre !

Noisette, noisetier

Nourriture
Etape 14 : De Calahorra par Carca et Lodosa à Alcanadre
La Forge de l’existence
La cueillette de champignons
Etape 35 : De Hospital De La Cruz par Palas de Rei à Melide
Le rituel de l’Abishekam

Orange, oranger

Pomme
Etape 34 : De Sarria par Portomarin à Hospital de la Cruz
Christkindel
Le sapin de Noël
Les décorations de Noël
"La partie de dés" (2)


Il y a actuellement 4 contribution(s) au forum.


Les 13 desserts de Noël
5 décembre 2006, par suzyki

Chez nous on pratique toujours la cacio fieu qui est un rite de noël qui se fait avec le plus vieux et le plus jeune de la maison. O,n fait 3 fois le tour de la table, le plus jeune portant une buche de bois, le plus vieux un verre de vin de l’année. On dépose la buche dans l’atre, le plus vieux verse le vin sur le feu et dit : a l’an que ven, sies sen pas mai, que sies pas men ? ce qui veut dire ; à l’an qui vient si nous ne sommes pas plus que nous ne soyons pas moins. On a 3 nappes blanches sur la table de fête et le coin de la dernière est relevée sur un côté, sur la table un candélabre à 3 feux et un pain dans lequel est planté un rameau d’olivier signe de longévité. Une place vide est mise pour CELUI QUI DOIT VENIR. La Provence est une terre de traditions chétiennes et symboliques que nous préservons jalousement afin de donner à ceux qui nous suivront le désir et l’amour de leur terre. !Naturellement les 13 desserts changent un peu selon le terroir mais ils sont 13 en souvenir du dernier repas du Seigneur et de ses apôtres.


Les 13 desserts de Noël
21 novembre 2006, par Philippe

je suis a la recherche d’informations concernant les 13 desserts : symboliques, contes, origines, etc

merci de m’en communiquer si vous en posseder

Philippe


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2018 - Les Baladins de la Tradition