Les plantes sur les sentiers 24 à 28 de l’Arbre de vie
dimanche 28 décembre 2014

par D.Clam


Pour revenir à la page précédente : "Les plantes sur les sentiers 19 à 23 de l’Arbre de vie"

Les plantes du vingt-quatrième sentier, reliant Tiphereth et Netzach présentent des qualités différentes, suivant qu’elles vont de Tiphereth à Netzach (sentier descendant) ou de Netzach à Tiphereth (sentier ascendant). Les plantes du vingt-quatrième sentier descendant- souci, gardénia, rose, angélique, marguerite ont pour sphère cosmique dominante le soleil et sont régies par le Feu, l’Air, l’Eau et la Terre. Seul le pois de senteur est de préférence dominé par Netzach- Vénus, et a par conséquent, comme élément dominant le Feu. Les plantes solaires de ce sentier apportent harmonie, élévation spirituelle, gloire et succès. Ainsi que toutes les plantes solaires à l’électromagnétisme parfait, elles aident à modifier notre structure en nous purifiant et en nous équilibrant réellement (équilibre des quatre éléments).

Dans le cas de la rose, le rouge vibre sur le plan le plus élevé (la Briah de Tiphereth) apportant des vibrations d’harmonie et de haute spiritualité ; elle se situe d’ailleurs en réalité sur le 25e sentier descendant qui va de Tiphereth à Yesod. Tandis que les roses pales- roses jaunes etc. ainsi que les marguerites sont plutôt en harmonie avec la sphère de Netzach, facilitant la manifestation de sentiments tendres, sincères, élevés ; notons cependant que la marguerite manifeste également ses qualités solaires par l’inspiration spirituelle qu’elle facilite. L’angélique possède un pouvoir de guérison de très nombreuses maladies et son aspect vénusien joint à sa dominante solaire lui permet de protéger des envoûtements amoureux. Le gardénia tient également des deux sphères ; le soleil lui confère ses attributs de protection et de chance ; son côté vénusien vibrant sur le plan de Briah, lui permet de favoriser l’amour pur, durable ainsi qu’une créativité très lumineuse. Le pois de senteur lui, gouverné sur un plan élevé par vénus favorise un amour qui ne serait pas essentiellement passionnel et sensuel.

Toutes les plantes du vingt-quatrième sentier ascendant sont régies par Vénus et ont comme élément dominant un Feu vibrant à un niveau élevé, ce qui leur permet de favoriser des sentiments sincères et durables plutôt que la passion sensuelle. Certaines comme le géranium, la gentiane, le bouleau protègent également des passions destructrices et des envoûtements d’amour. La cannelle, la verveine et le jasmin se situent à un niveau encore plus élevé : outre les propriétés précédentes au point de vue relationnel qui sont d’ailleurs étendues au domaine de l’amitié et des relations en général, elles canalisent la vie au sens plein du terme et gouvernent l’équilibre électromagnétique ; elles purifient, apportent sérénité et joie et favorisent la réceptivité psychique et la créativité artistique.

Le vingt-cinquième sentier comporte lui aussi deux groupes de plantes : celles qui empruntent le sentier dans le sens ascendant, c’est-à-dire de Yesod à Tiphereth, ou dans le sens descendant, de Tiphereth à Yesod. Les plantes du vingt-cinquième sentier ascendant ont comme sphère cosmique dominante Yesod et comme Elément dominant l’Eau, l’Air, le Feu et la Terre d’après le schéma de circulation des éléments de la figure II [1]. Il est vrai que selon d’Estissac, la sphère de Yesod serait régie seulement par l’Eau et l’Air. Comme on pouvait s’y attendre, d’après les domaines qu’influence Yesod - Lune, les plantes de ce sentier agissent particulièrement sur le psychisme qu’elles purifient et protègent, sur le foyer et tout ce qui en ressort- la femme en tant que mère, les enfants, les grossesses. La plupart de ces plantes auront donc un pouvoir purificateur assez marqué ; citons en particulier le citron, le chou, la lavande. « (Cette dernière) est employée dans les onguents destinés à guérir les plaies éthériques ... elle est aussi très efficace auprès des nouveaux nés, des malades, des mourants et ses émanations attirent dans le foyer des énergies de paix, d’entente, de joies ... » [2]. Enfin, la mauve facilite la production de rêves clairs et prémonitoires, tandis que le lotier corniculé (lotus) développe les dons de voyance.

Les plantes du vingt-cinquième sentier descendant ont comme Sphère Cosmique dominante Tiphereth (Soleil) et ses éléments dominants sont le Feu, l’Air, l’Eau et la Terre. Ces plantes apportent également la richesse comme le thym et le safran. Beaucoup de plantes de ce sentier - le gui, le thé, l’olivier, la sarriette, le laurier, l’héliotrope, le genévrier - manifestent en outre des propriétés typiques de Hod-Mercure. Cela n’a rien d’étonnant car, si nous considérons l’Arbre de Vie, nous voyons que suivant le circuit décrit par les flèches de la figure I [3], la sphère précédant immédiatement Yesod et lui apportant par conséquent son influence est Hod qui favorise le travail intellectuel, le commerce. Ainsi, le thé manifeste les propriétés typiques qui stimulent aussi l’activité mentale. Autre plante notable de ce groupe : le gui qui manifeste également des propriétés mercuriennes par la sagesse et la prospérité qu’elle apporte et des propriétés issues de Tiphereth-Soleil : le bonheur, la paix, la prospérité et la santé. D’autres plantes de ce groupe vibrent à un niveau encore plus élevé, dans le plan de Briah : le santal, l’eucalyptus, l’hysope, l’acacia et l’armoise. Ces plantes, à part protection, guérison et inspiration apportent harmonie, paix, sainteté comme dans le cas de l’acacia et une voyance élevée dans le cas de l’hysope. L’armoise, elle, facilite la voyance. Citons encore, parmi les plantes de ce sentier, l’oranger et le matricaire qui ont une nature plutôt passive ; elles ont la propriété de garder et fixer les vibrations qu’on leur apporte ; on devra donc les utiliser pour renforcer les demandes faites avec d’autres plantes ; ainsi, « en ajoutant du gui à l’oranger, on peut obtenir l’argent ; avec du ginkgo, et de la salsepareille, on peut obtenir l’argent et avec de la rose, de la violette et du vétiver, on peut favoriser l’amour  » [4] . Quant au matricaire, il consiste un excellent condensateur fluidique.

Le vingt-sixième sentier va dans le sens descendant de Tiphereth-Soleil à Hod-Mercure et dans le sens ascendant de Hod à Tiphereth.

Dans la première direction nous avons le lin, l’alysse, le peuplier, l’ananas, le basilic et le frêne. Dans la seconde, nous avons l’origan et la tulipe. Les plantes du vingt-sixième sentier descendant sons régies par Tiphereth-Soleil et ont par conséquent comme éléments dominants, le Feu, l’Air, l’Eau et la Terre. D’une façon générale, les plantes de ce sentier permettent la purification des centres psychiques, facilitant ainsi la voyance et elles sont également utilisées pour faciliter la chasteté lorsque certains travaux ou rituels l’exigent. Certaines d’entre elles, comme le lin, le basilic, l’euphraise ont également un pouvoir de guérison marqué. De façon plus spécifique, le lys aide à dénouer les nœuds karmiques et apporte la réalisation des vœux ; l’ananas attire la splendeur, la chance, l’argent et la prospérité ; le peuplier agit surtout sur les sphères mentales en leur octroyant lucidité et capacité accrue de discrimination ; le basilic qui est également classé dans le vingtième sentier descendant apporte protection, clarté mentale et favorise l’acquisition de hautes facultés psychiques ; l’alysse confère légèreté, adaptabilité, indépendance et gaieté ; quant à l’euphraise, des compresses de cette plante sur les yeux (eau distillée mélangée de jus d’euphraise) permettent non seulement la vue physique, mais également de développer la voyance.

La tulipe et l’origan, plantes du vingt-sixième sentier ascendant sont plutôt dominées par Hod-Mercure et régies par l’élément Eau. Comme on peut se rendre compte d’après le schéma de l’Arbre de Vie, Netzach qui précède immédiatement Hod dans ce domaine, ce sentier va contribuer à nuancer ses propriétés particulières : la clarté mentale apportée par Hod sera utilisée par les plantes de ce sentier pour protéger des égarements apportés par Vénus et pour rationaliser et consolider les passions.

Les plantes du vingt-septième sentier, sont divisées en deux groupes : le premier va de Netzach à Hod et est constitué par des plantes vénusiennes et par conséquent dominées par le Feu. Ce sont l’achillée, le clou de girofle, la rhubarbe, le sureau. D’une façon générale, ces plantes apportent le dynamisme, le courage et renforcent le désir amoureux. Elles contribuent à équilibrer l’électromagnétisme des individus ce qui leur permet un pouvoir d’attraction sur le sexe opposé. Le feu vibrant dans ces plantes leur confère également la propriété de détruire les influences maléfiques environnantes. La rhubarbe facilite en outre un amour profond et fidèle et le sureau protège des passions amoureuses et des envoûtements d’amour ; ce dernier calme en outre « le feu des eaux » c’est- à-dire, guérit des rhumatismes, de l’arthrite et de l’arthrose.

JPEG - 57.3 ko
Fleurs de souci

Les plantes parcourant le vingt-septième sentier de Hod-Mercure à Netzach-Vénus-carvi, menthe, noisetier, rhue, tomate sont mercuriennes et dominées par l’élément Eau. Comme toutes les plantes mercuriennes elles vont agir sur les facultés mentales en renforçant la lucidité et en contrôlant l’imagination ; elles apaisent également le système nerveux. La menthe purifie en outre intensément. C’est pourquoi l’utilisation d’essence de menthe est recommandée pour vaporiser régulièrement les rideaux et les tentures d’une chambre de façon à purifier l’atmosphère autour de soi. La rhue est surtout active sur les plans denses attirant puissamment l’argent et favorise le commerce et la créativité littéraire.

Les plantes du vingt-huitième sentier descendant c’est-à-dire allant de Netzach à Yesod sont des plantes vénusiennes, gouvernées par le Feu. Ce sont l’abricotier, l’aneth, l’avocat, la damiana, la violette. Ces plantes qui captent de préférence le feu dense de la sphère de Vénus, attisent le désir charnel en donnant aux relations une tournure plus érotique qu’affective. Le renforcement de l’électromagnétisme qu’elles apportent leur permet d’intensifier le pouvoir d’attraction sur le sexe opposé. Ainsi, la violette, attire l’amour mais ne lui donne pas la force de la stabilité. Son émanation féminise l’aura en apportant à cette dernière l’élément passif qui lui manque. L’avocat stimule la vitalité, donne une forte sexualité et amène une chance typiquement vénusienne : nouvelles rencontres, créativité ; il est également aphrodisiaque et apporte longue vie et beauté. Notons qu’au point de vue physique et matériel, l’avocat est utilisé en cosmétologie pour la beauté des cheveux et de la peau.

Les plantes du vingt-huitième sentier ascendant c’est-à-dire allant de Yesod à Netzach sont régies par la sphère lunaire et ont comme éléments dominants l’Eau, l’Air, le Feu et la Terre. Parmi ces plantes, nous avons le figuier, le fraisier, le framboisier, la pervenche, le camélia, le cognassier, le concombre, le cyclamen. Comme toutes les plantes lunaires elles vont influencer tout particulièrement le foyer, les enfants, la femme en tant que mère. Certaines d’entre elles comme le concombre, le fraisier, le figuier agiront également sur la fécondité, la stérilité et faciliteront la grossesse et l’enfantement. Le cyclamen, la pervenche facilitent également le mariage et préservent le couple légitime et ses enfants. Le camélia, lui, possède des attributs un peu différents : il attire le luxe, le confort, la richesse.

Pour lire la suite de cette étude : "Les plantes sur les sentiers 29 à 32 de l’Arbre de vie"

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

D.Clam

 

La fleur d’acacia provient du site : http://unisversnature.blogspot.fr/2...
La fleur de souci provient du site : http://mon-jardin-potager-47.over-b...


[1] La figure II est consultable sur cette page : "Les quatre éléments"

[2] Mikhaël d’Estissac, De l’usage des herbes, poudres et encens en magie, édité par l’auteur, 1988, Paris

[3] La figure I est consultable sur cette page : "Les dix émanations ou Sephitoth"

[4] Idem 1

Cette page a déjà été visitée 1143 fois.


AUTRES ARTICLES DE CETTE RUBRIQUE Les plantes sur les sentiers 19 à 23 de l’Arbre de vie Les plantes sur les sentiers 24 à 28 de l’Arbre de vie Les plantes sur les sentiers 29 à 32 de l’Arbre de vie

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Abricot, abricotier

Acacia
Elie dans la tradition musulmane
Les plantes sur les sentiers 29 à 32 de l’Arbre de vie

Achillée

Air
Les quatre éléments
La cosmogonie de Jacob Boehme
Le règne végétal revêt pour l’être humain une importance vitale.
Mystérieuses météorites

Alysse

Ananas
Arbres et Palais de Mysore

Aneth

Angélique

Arbre de vie (Sentiers de l’)
Les plantes sur les sentiers 19 à 23 de l’Arbre de vie
La légende de saint Mexme à Rivière
Correspondances entre les centres d’énergie cosmique et les sphères d’activité sur notre planète

Armoise

Avocat (fruit)

Basilic (plante)
Le Jardin

Bouleau
1 - Jehan perdu... Jehan trouvé !

Briah
L’arbre de vie ou arbre séphirothique
Libres méditations sur les quarante-quatre lumières de Hannoukah

Camélia

Cannelle

Chou
Etape 32 : De Pereje par Trabatelo et La Faba à Ô Cebreiro
Beauté, où es-tu ?
1 - Jehan perdu... Jehan trouvé ! (suite)

Citron
Etape 1 : De Tortosa à Xerta
A propos de l’Abishekam

Clou de girofle

Coing, cognassier
Les 13 desserts de Noël

Concombre
Hampi New Year !

Cumin (carvi)

Cyclamen

Eau
Les fonts baptismaux de Laon
"L’océan tout entier aura pris conscience de lui-même"
Jonas, colombe de Dieu
Comme cette femme de Samarie...
Du maquis à l’humanitaire : le chemin d’un homme

Eucalyptus
Etape 39 : De Negreira par Portocamino et Corzon à Olveiroa
Etape 38 : De Saint Jacques de Compostelle par Transmonte à Negreira

Euphraise

Feu
Pierre Teilhard de Chardin
24 h de méditation pour la Terre (9h-10h)
Pierres des extrêmes
Sous le signe du Bélier : premier jour
Voyage au centre de notre planète, de Jules Verne à George Sand

Figue, figuier
Le sacraire de Notre Dame d’Avaugour
Les cartes et les planisphères

Fraise, fraisier

Framboise, framboisier

Frêne

Gardénia

Genévrier

Gentiane

Géranium

Ginkgo

Guérison
La pierre percée de Villers-Saint-Sépulcre
Les rédempteurs ou les rédemptrices
Le Mantra Yoga
De Mohanam Homestay à Kannur
Une exposition sur la Médecine Traditionnelle en Vivaray-Velay
"Les guérisseurs, la foi, la science !" : un DVD à découvrir sans tarder !

Gui
La cueillette du gui
A propos du sanglier...
Sur les traces du sanglier

Héliotrope

Hod
Les dix émanations ou Sephitoth

Hysope

Jasmin
La Tarte à la Crème

Laurier
L’Amoureux
Le Bateleur
Les symboles de l’aléthiomètre

Lavande

Lin

Lotus
Ondoiement et premier pas
Sadhinata et les Bâuls du Bengale
Agni, dieu de la Lumière
La colère de Jonas
Le Supramental : une autre planète (2)
"Gestes et Symboles du Bouddhisme"

Lune
Enigme à Tarascon
Haïti : une société profondément attachée à ses traditions populaires
A propos du Sillage de Lumière...
La Lune
La lune

Marguerite

Mauve

Menthe

Mercure
Sous le signe des Gémeaux : troisième jour
La volonté et son utilisation démoniaque
Sous le signe de la Vierge : sixième jour

Netzach

Noisette, noisetier

Olive, olivier
Les versets de la Lumière
Etape 2 : De Xerta à Gandesa
Etape 5 : De Caspe à Escatron

Orange, oranger

Origan

Pervenche
L’histoire

Peuplier
Impromptu divin
Pas le choix !

Phytothérapie
Etrange saule...

Pois de senteur

Rhubarbe

Rose
Le calendrier de l’Avent
Antoine de Saint-Exupery
Echanges sur "Conscience"
La volonté
A propos du labyrinthe...

Safran
Harmonie dans la fusion des contraires ou les paradoxes de la Lumière Safran.
St Valentin en Inde

Salsepareille

Santal
Kashi

Sarriette

Sentier 24

Sentier 25

Sentier 26

Sentier 27

Sentier 28

Souci

Sureau
A propos du Bâton...

Terre (L’élément)
Sous le signe du Taureau : deuxième jour

Thé

Thym
William Beckford à Fonthill

Tiphereth

Tomate

Tulipe

Vénus
Un carré magique pour fêter la Lumière
Sous le signe des Poissons : douzième jour

Verveine

Vétiver

Violette

Yesod


Il y a actuellement 0 contribution(s) au forum.

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2016 - Les Baladins de la Tradition