"Dieu est la lumière des cieux et de la terre ! Sa lumière est comparable à une niche où se trouve une lampe. La lampe est dans un verre ; le verre est semblable à une étoile brillante. Cette lampe est allumée à un arbre béni : l’olivier qui ne provient ni de l’Orient, ni de l’Occident et dont l’huile est près d’éclairer sans que le feu la touche. Lumière sur lumière ! Dieu guide, vers Sa Lumière, qui Il veut, Dieu propose aux hommes des paraboles. Dieu connaît toutes choses." (Coran - Sourate 24, 35. Traduction de D. Masson)



Les versets de la Lumière
mardi 16 janvier 2007

par Bayazid

JPEG - 31.1 ko
"Dieu est la lumière des cieux et de la terre"

Sâhib ul-mathal al-a'là
Qu'à Dieu, l'Unique, appartienne le symbole suprême de la Lumière !

« A l'instar de la lumière, qui change de nom mais non de réalité, l'essence de Dieu et son Etre sont Un ; son être et l'être de l'univers sont un, l'être de l'univers et l'univers sont un ! »

Dans une église, un jour, je dis à une jeune fille chrétienne :
« Bien-aimée, toi qui a pris mon cœur au piège !... Combien de temps auras-tu la honte de voir trois dieux au lieu d'Un seul ? »

Elle ouvrit ses lèvres de miel et me répondit :
« Si tu connais vraiment le secret de l'Unité divine, tu ne dois pas nous taxer d'impiété. Dans trois miroirs, la Beauté éternelle a reflété son visage éblouissant. La soie ne devient pas trois étoffes, que tu appelles parniand, hârir ou parand ! ».





JPEG - 25.6 ko
"Sa lumière est comparable à une niche où se trouve une lampe"

La Lumière divine « niche » dans le cœur de l'homme, en son centre secret,
réceptacle de la foi et de l'amour qui le guide.

De même que le souffle de l'Esprit Saint, insufflé en Marie, lui a fait concevoir l'enfant divin, (Coran 21, 91) de même, « lorsque la Parole de Dieu (kâlam-al-hâqq) pénètre dans le cœur de quelqu'un et que l'inspiration divine emplit son cœur et son âme, sa nature est telle qu'en lui est produit un enfant spirituel (walad ma'nawî).
L'appel de Dieu octroie à quiconque le reçoit ce qu'il a octroyé à Marie ».





JPEG - 55 ko
"La lampe est dans un verre ; le verre est semblable à une étoile brillante."

« Il est des cieux, dans le royaume de l'âme, qui gouvernent les cieux de ce monde ».

Dans ces cieux, l'homme est une étoile brillante.

S'il est devenu transparent comme le verre, accueillant comme le verre, la lumière de Dieu est en lui. Il devient la coupe où se désaltèrent ceux qui sont dans l'ivresse de Dieu.

Etoile, il guide tous ceux qui Le cherchent.

« Nous sommes la harpe, et c'est Toi seul qui joues sur nos cordes. »





JPEG - 22.6 ko
"Cette lampe est allumée à un arbre béni : l’olivier qui ne provient ni de l’Orient, ni de l’Occident..."

La lumière de la foi s'adresse à tous les croyants, quelque forme que prenne cette croyance.

« Mon cœur devient capable de toutes les images :
Il est prairie pour les gazelles, couvent pour les moines,
Temples pour les idoles, Mecque pour les pèlerins
Tablettes de la Thorah et livre du Coran
Je suis la religion de l'amour, partout où se dirigent ses montures,
L'amour est ma religion et ma foi »





JPEG - 55.6 ko
"...et dont l’huile est près d’éclairer sans que le feu la touche."

La connaissance illuminative est cette « l'huile qui éclaire sans que le feu ne la touche ».

Un jour, que se passe-t-il ?
Une trouée dans le quotidien d'un être : une peine, une joie, provoquent un séisme intérieur. D'un seul coup, le temps s'arrête.
Une sensation de plénitude, de grâce et de paix, un sentiment d'amour partagé pour tout l'univers créé et la certitude intime de l'Unité submergent l'être.
Sa croyance n'est plus la « foi » simple, elle est un vécu personnel que rien ne peut plus réfuter ou infirmer.
Celui qui a fait cette expérience spirituelle unitive sait qu'il n'y a qu'une vérité.
C'est là le Premier Appel.





JPEG - 46.4 ko
"Dieu guide vers sa lumière qui il veut..."

Je suis proche, en vérité.
Quand mes serviteurs t'interrogent à Mon sujet ;
Je réponds à l'appel de celui qui m'invoque, quand il m'invoque (Coran II, 186)

Celui qui l'a reçu sera aspiré par l'Appel. Il devient un « désirant ». Il n'aura de cesse de parvenir à contempler Celui qui lui a donné le bonheur de traverser le voile.

« Bien-Aimé, allons vers l'union...
Allons la main dans la main,
Entrons en la présence de la Vérité,
Qu'elle soit notre juge
Et imprimons son sceau sur Notre union
à jamais »





JPEG - 19.3 ko
"Lumière sur lumière"

Lumière sur lumière, « lumen de lumine», gloire à Toi au plus haut des cieux !

Dieu, au plus haut des cieux, siège dans le Jabarût, le monde des pures intelligences. De nombreux voiles s'interposent entre Lui et ceux qui sont animés d'amour éperdu, et aspirent à être absorbés dans la contemplation divine.

Celui qui persévère dans la voie tracée par son maître, qu'il soit le sheikh des soufis, ou l'Archange Gabriel, l'Ange/Esprit-Saint, il saura accéder au monde intermédiaire (le malakût), le monde de l'âme et des révélations spirituelles, le monde des théophanies.

Son cœur comprendra ce qui lui est révélé.

« ...Je restai ébahi, stupéfait, je m'avançai vers lui.
Je m'inclinai devant lui jusqu'à terre, et j'étais pour ainsi dire anéanti dans la lumière qu'il irradiait.
Il me dit « Courage ! Maintenant tu dois retourner à la prison terrestre,
car les entraves, tu n'en es pas complètement dépouillé ».
Lorsque j'entendis ces mots, ma raison s'envola.. Je criai et suppliai.
Il me dit ...« Je vais t'annoncer deux bonnes nouvelles. La première, c'est qu'une fois retourné à la prison, il te sera possible de revenir facilement vers notre paradis, quand tu le voudras.
La seconde, c'est que tu finiras par être délivré totalement.. »





JPEG - 37.2 ko
"Dieu propose aux hommes des paraboles. Dieu connaît toutes choses"

« Lis le Coran comme s'il n'avait été écrit que pour toi ».

Le monde est le miroir de Dieu. Toute image du monde est une évocation de Dieu. L'Essence ne se révèle que sous la forme de la prédisposition de celui qui reçoit cette révélation. Le monde spirituel est infini, comment des mots finis peuvent-ils l'atteindre ?

« Quelle est cette mer dont la parole est le rivage ?
Quelle est cette perle qu'on trouve dans les profondeurs ?
L'être est l'océan, la parole est la rive
Les coquilles sont les lettres,
Les perles, la connaissance du cœur...»

De même que Dieu te connaît et que tu te connais en Lui,
La mer immense de son amour est égale à la mer immense de l'amour que tu portes à tes frères humains.





***

Avec, par ordre d'entrée pour leur participation au commentaire des versets de la Lumière : Aminour, Hamzah Fansûri, Hâtef Isfahânî, Rûmî, Sanâ'î, Ibn Arabi, Mehdi bel Maati, Sohravardî, Mahmûd Shabestari.

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Bayazid

 

- La calligraphie de la Sourate de la Lumière est représentée d’après celle qui se trouve sur le site : http://aminour.unblog.fr/.
- Le coucher de soleil provient du site : http://www.astrosurf.com/.
- La photo du mausolée de Sidi Brahim à El Ateuf provient du site : http://bobleponge.photo.doctissimo.fr/.
- La photo de la Comète Hale-Bopp provient du site : http://funivers.free.fr/.
- Les photos de l’éclair sur la montagne et du rayon violet sont de l’auteur.
- La photo de dunes provient du site : http://photos.linternaute.com/.
- La photo de l’aurore boréale provient du site : http://www.colorimetrie.be/.
- La huitième photo provient du site : http://oz.irtc.org/.


Les articles de ce parcours ne se veulent ni complets ni exhaustifs. C'est pourquoi nous invitons les visiteurs de ce site à utiliser largement le forum lié à chaque article en cliquant sur le lien Pour répondre à cet article afin de noter les réflexions, remarques et commentaires qu'ils souhaiteraient partager ici.

Cette page a déjà été visitée 9848 fois.


Lune précédente...

Revenir au sillage de Lumière

Lune suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Allah
Le coq
Elie dans la tradition musulmane
La Société Angélique
Le mois de Ramadan 2016 commence le 7 juin

Comète
Pierres des extrêmes

Coran
Tours et détours en prélude au Chemin...
Le ramadan : un mois de piété dédié à la Révélation
Joseph et la femme de Putiphar
La Théologie apophatique
L’épreuve qui va exalter le destin de Joseph.
Aïd el Fitr le 25 juin 2017

Coran (Sourate 24)

Dieu
Raymond Bernard : "avec une ouverture d’esprit absolue"
"La prière, la vie, la mort"
Fidélité à Notre Dame
Thérèse de Lisieux
Jean d’Ormesson
Comprendre l’humain, en regardant les témoignages de "6 milliards d’autres"
"Une Chapelle pour le roi"

Etoile
La Spiritualité dans les chansons des "Derniers Trouvères"
L’Etoile des Mages
Mots-croisés N°1
...au salut des Mages !
Etape 10 : De Torres de Berrellen par Luceni à Gallur

Etre intérieur (Soi, Sirr, centre secret)
"Le recueillement en soi-même"
"La prière unit l’homme à Dieu..."
Ibn Arabi
Empreintes dans la pierre
Jai Guru !
"Images et Symboles" au Centre Européen d’études Jungienne

Huile
Thérèse de Lisieux : jusqu’à sa mort...
La cire, l’huile, les abeilles
Hanoukkah

Ibn Arabi
Le sacraire de Notre Dame d’Avaugour
Profane, sacré et connaissance

Islam
Raymond Bernard : "ce village global, universel qu’il faut réaliser"
24h de méditation pour la Terre (20h-21h)
Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
Des bateaux par milliers !
"Le Graal, c’est l’accession au secret de la vie universelle..."
L’édition 2008 du Festival des Musiques Sacrées de Fès se déroule du 6 au 16 juin.
« L’Europe et L’Islam, la liberté ou la peur ? »

Lumière
Le Jugement
La Maison-Dieu
Festival des lumières
Swami Premananda : choisir sa vie
La cosmogonie de Jacob Boehme
"Le Voyage alchimique" : sept DVD à découvrir !
Sur ce site, (re)découvrez les lumières de l’Avent jusqu’à l’Epiphanie !

Mecque (La)
Le Bâton
Eclats de pierre

Monde imaginal (Malakut)
Le martyr byzantin de Notre Dame du Puy-en-Velay
Recherche du langage angélique dans le pouvoir des mots

Olive, olivier
Etape 5 : De Caspe à Escatron
Etape 2 : De Xerta à Gandesa
Les plantes sur les sentiers 24 à 28 de l’Arbre de vie

Orient - Occident
Prière à Saint Blaise
Portrait de Maïtreyi Amma
Le docteur Jouissance
Retour
St Valentin en Inde
Les Orientales, festival de musiques et traditions d’Orient

Prison
Thérèse et Jeanne d’Arc
Sainte Barbe
La légende des Sept Dormants
Le labyrinthe
Le Supramental : une autre planète (2)

Rayon
Souvenirs imaginaires d’Henry Lansdown
L’expédition de 1421
Thérèse de Lisieux : 1890 à 1895
Le Chiffre Quatre
Swami Premananda : être ou ne pas être...

Réalité
"Le monde est fait d’apparences."
Etre vrai !
Pratiques - suite (Kannur )
24h de méditation pour la Terre (18h-19h)
Inde incroyable et inépuisable

Rûmî (Djalâl al-Dîn Rûmî)
Vie de Maître Eckhart
Le Sommeil des Sept Dormants
Djalâl al-Dîn Rûmî
Epilogue...
Le vendangeur du Mont-Saint-Michel

Sohravardî (Shahab al-Din Yahya as-Sohrawardi)

Soufisme
La vie des Bâuls
Elie dans les écrits chrétiens en dehors de la Bible
Jeanne Guesdon
19ème Festival de Musiques Sacrées à Fès
Festival des Musiques Sacrées du Monde à Fès

Unité
"La création est un respir de Dieu."
Balzac et le Martinisme : Conclusion
Raymond Bernard : "pourquoi j’ai fondé le CIRCES..."
Quand les pierres rencontrent le yoga...
Du carbone au diamant


Il y a actuellement 10 contribution(s) au forum.


Les versets de la Lumière
1er janvier 2011

J’aime beaucoup la photo avec le désert, dommage que la résolution est basse, j’aurais pu la mettre en fond d’écran.



Site : coran audio

Les versets de la Lumière
16 janvier 2007, par abd al haqq

As Salam mon frère !

Mon coeur a bondi en lisant tes lignes. Elles sont le signe de celui qui a vraiment vu Sa Lumière.
En pleine communion !

Abd al Haqq


Les versets de la Lumière
16 janvier 2007, par Marciel

Quelle joie profonde de se sentir unis à Dieu dans l’harmonie de la parole sainte des Biens Aimés. Merci Bayazid de nous faire communier par le Coran à la lumière offerte à tous.


Les versets de la Lumière
16 janvier 2007, par Maryam

Quel bonheur de voir que toutes les religions, dans leurs essences, sont toutes les chantres de l’Amour Universel et de l’Union Divine. Et aujourd’hui nous avons une manifestation de la poésie, de la délicatesse des sentiments, et de l’envol passionné des "Dévoués à Dieu". Merci pour ce beau rappel de ce qui unit.


Les versets de la Lumière
16 janvier 2007, par Marc G.

Cette nuit j’ai fait un très beau rêve.Je voyais une Cathédrale souchée sur une arbre.Vision prodigieuse de l’Eglise invisible Ma moitié étaint nichée sur sa facade. Occidentale.Cet arbre béni devait être "l’Olivier qui ne provient ni d’Orient ni d’Occident".L’huile de son fruit est son travail, elle est comme vous le dites la connaissance illuminative.Il est troublant de voir comment le prophète de Clairaux, Malachie( qui est mort dans les bras de St Bernard) a su, encore une fois désigner merveilleusement la devise du 111e pape Benoît XVI, grand théologien devant l’Eternel :"111. De la gloire de l’olive.(De gloria olivae)".Il a aussi une mission de Paix en particulier entre l’Islam, le Judaïsme et le Christianisme.Son "dérapage" devant les étudiants de l’Université de Rastibonne est surtout un malentendu orchestré par la grande fabrique de sourds que sont les médias, mais elle a été le faux pas providentiel plaçant Benoît (branche d’Olivier symbole de St Benoît)au coeur de la problématique de son Pontificat.Le coeur de son propos est bien celui-là :« La diffusion de la foi à travers la violence est une chose déraisonnable. »
Donc le véritable Islam, celui de Bayazid et son merveilleux article n’est aucunement visé par les propos savants du Pape .Les éléments dans le monde Musulman, réactifs à son exposé répondent hélas à l’adage : qui se sent morveux se mouche.Ceci dit je reste à penser que la vision transcendante de Dieu dont l’Islam est porteur est au de-là de tout dialogue raisonnable avec le monde chrétien, ou avec la philosophe grecque,donc avec l’occident, le chemin vers la non violence vers la Paix pour cet Islam qui ne peut se dénaturer,cet Islam dont nous avons en fait besoin ne peut passer à mon avis que par son regard tourné, absorbé même dans la perspective prophétique de la Venue du Juste que le croyant doit pouvoir anticiper, la Venue ...de l’Imam caché.


Les versets de la Lumière
16 janvier 2007, par El Peregrino

Ces versets et ces paroles m’enchantent...
Ils sont le rappel en moi d’une réalité charnelle et spirituelle entrevue comme un éclair sur les chemins de Compostelle... Des moments comme une explosion sauvage et incontrôlée. L’homme solitaire marche en pleine nature et il a la sensation forte, incommunicable, d’être partie intégrante d’une harmonie universelle... Il prend conscience de la totalité de son être de la fatigue de son corps, d’une présence d’esprit et des palpitations de son cœur... Unicité devinée, exaltation peut-être ?... Mais un moment d’Amour inoubliable... Merci à toi Bayazid d’avoir provoqué en moi ce rappel à mon cœur...


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2016 - Les Baladins de la Tradition