Accueil Horizons traditionnels Symbolisme Voyage au coeur de la Pierre Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...

"Sois pur, clair, ferme comme un diamant,
Afin qu’aux yeux de Dieu tu puisses avoir du prix."
(Angelus Silesius)


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
mardi 16 juin 2015

par Vignesh



« Le lingam de Shiva est un symbole des commencements du monde, le passage du non manifesté au manifesté. C’est la première forme de la création et le modèle elliptique de celle-ci pour tout l’Univers. Le lingam, en fait, est Cosmique, il est Tout l’Univers puisqu’ il est l’œuf primordial, autrement dit, il est le Temple de la Divinité exactement comme le corps de l’Homme. Ce lingam est sorti du corps de mon maître pendant la grande nuit de Shiva. D’après les Védas ce processus a lieu seulement tous les 5000 ans à travers certains Rishis. » [1]

Sri Premananda présentant un lingam
Lingodbhava 2008

Lingam ou linga veut dire signe en sanscrit. C’est donc un signe du divin destiné aux hommes, ici signe de Shiva, le dieu de la destruction des illusions et forces du mal préparant une régénération. Son culte est le culte le plus ancien de la planète qui soit toujours vivant, un culte pré védique des pierres semblables à celui des celtes chez les autochtones Dravidiens. Le lingam est de forme phallique souvent associé au yoni alors, ou ovoïde. Les lingams ovoïdes naturels proviennent de certaines rivières comme la rivière Narmala dans l’Himalaya qui est née de la sueur du Dieu Shiva. La pierre naturelle du lingam est le jaspe, roche sédimentaire parfois volcanique aux coloris variés et tâchés. On dit que les marques rouges, indications de la présence de fer, proviendraient de météorites tombées il y a très longtemps… Chaque lingam naturel est donc unique même s’ils sont ensuite polis par la main de l’homme. De même sont uniques mais ne se modifient que sous l’action de la prière des fidèles les lingams surnaturels manifestés par les sages. Certains lingams ovoïdes vénérés dans les temples sont en cristal.

Sri Premananda est un Avatar ou une incarnation divine ce qui est le plus haut niveau du prophétisme Hindou. Il est venu dans un corps Tamil né au Sri Lanka à Matale en 1951. Ces lingams sont sortis de son corps par la bouche comme une sorte d’accouchement au moment de la sainte nuit des fêtes de Mahashivaratri et ce pendant plus de 45 ans jusqu’à son Mahasamadhi en 2011. La question se pose de savoir si ces lingams sont des pierres. Les lingams qui sont utilisés pour la vénération dans les temples ou sanctuaires domestiques sont des pierres mais en ce qui concerne ces lingams surnaturels il a été dit que s’ils ont l’apparence de la pierre leur structure moléculaire serait inconnue sur terre. J’aimerais avoir une confirmation scientifique, c’est en tout cas ce que l’écrivain Michel Coquet affirmait quand il a présenté Premananda aux chercheurs français. Si c’est le cas, les lingams de la sainte nuit de Shiva sont des pierres « extra terrestres. »

Lingams du Temple Sri Premeshvarar

J’ai la chance d’être en possession de quatre de ces lingams et quotidiennement je travaille, je prie, une heure sur eux dans mon temple domestique de Shiva en psalmodiant des mantras particuliers.

Cette pratique suit un protocole qui m’a été peut être inspiré mais en tout cas me convient. Ce que je peux dire c’est que ces lingams deviennent alors un Graal et sont même dans une coupe en porcelaine puis dans une autre coupe en pierre pendant mes prières après avoir été retirées de leur support sur mon autel qui n’est autre qu’une pierre améthyste.

Où trouvons-nous une référence au Graal comme étant une pierre dans la Tradition ?

C’est dans le dernier roman du Graal, Parzifal, celui du chevalier teutonique Meistersinger Wolfram Von Eshenbach. Cette pierre venue du ciel, nous en aurons une explication sinon exhaustive tout au moins édifiante par Nicolas Roerich, le peintre initié explorateur de l’Asie dans ses enseignements sur Shamballa.

Son récit « Au cœur de l’Asie » est divisé en une partie racontant son expédition en Asie centrale et une autre qui évoque Shamballa. Roerich dit que des Bouriates et des Mongols après leur avoir parlé de la réapparition du calice du Bouddha leur ont parlé de la pierre miraculeuse venue d’une lointaine étoile qui est transportée par des étrangers d’un pays à l’autre, disparaît, réapparaît.

La plus grande partie de cette pierre demeure à Shamballa tandis qu’une autre partie circule à travers le monde d’un bout à l’autre de la terre en gardant un lien magnétique avec la principale.

Salomon, le roi Juif constructeur du célèbre temple de Jérusalem dont les Francs Maçons perpétuent le Tradition de son école de sagesse, et Akbar, le plus grand des empereurs Monghol de la Renaissance qui a été aussi un grand bâtisseur en mélangeant les styles Hindous et Musulmans, l’ont possédée. Tous deux ont donc un lien avec la pierre des constructeurs. Nous apprendrons qu’il s’agit d’une météorite provenant de la constellation d’Orion sans doute de l’étoile Sirius. Le nom sanskrit de cette pierre est Chintamani. Cette pierre céleste au rayonnement plus fort que celui du radium accompagne les grands sages dans leurs missions. Roerich en aurait envoyé un fragment en Europe pour la création de la Société des Nations.

Or le voyage des Roerich en Asie centrale avait une double mission l’une scientifique et l’autre secrète, c’était une quête du Graal, la réception de cette pierre Chintamani.

"Chintamani" de Nicolas Roerich

Voici les explications données par un spécialiste de Roerich, Vincenzo Pisciuneri :

« Le matin du 6 octobre 1923, quelqu’un a frappé à la porte de la chambre des conjoints Roerich à l’Hôtel Byron. George Roerich ouvrit la porte. Le visiteur se présenta comme un employé de Bankers Trust à Paris. Le mandataire eut vite fait de remettre à Yuri un mystérieux paquet et repartit aussitôt. Lorsque Helena, George et Nicholas ont ouvert le paquet, ils ont trouvé dans une petite boîte décorée par des silhouettes humaines, celle d’une femme, d’un martin-pêcheur, avec quatre lettres gothiques « M » gravé sur les bords, une pierre aérolithe brillante vert foncé. »

« La pierre donnée aux Roerich était enveloppée dans un morceau de vieux tissu portant une image du soleil, ainsi que les lettres latines IHS à l’intérieur du cercle du soleil. La Fraternité Blanche avait confié à Roerich la pierre sacrée Chintamani. Dans la tradition bouddhiste tibétaine la pierre Chintamani est dépeinte comme un bijou ou une pierre enveloppée dans les flammes. Selon la tradition, la pierre Chintamani, une météorite provenant de la constellation d’Orion, est envoyée partout dans un objectif de créer une mission spirituelle d’une importance vitale pour l’humanité et elle ne doit être retournée que lorsque la mission est accomplie. »

Elle protège les cœurs purs, promet la souffrance au mal. Helena Roerich aurait eu également un fragment de météorite de Shamballa pour soutenir la création de l’école de l’Agni Yoga.

Les lingams venus par le corps de Sri Premananda sont des « pierres » mystiques surnaturelles dont les effets protecteurs guérisseurs et accélérateurs de vibrations spirituelles sont immenses.

Lingam (2011)

Il m’arrive de penser que Sri Premananda avait annoncé la réunification des religions. Il est facile de voir dans sa vie et sa mission en quoi Il incarne la geste des Avatars comme Krishna et Rama car les luttes contre lui furent une sorte de Mahabharata ou de Ramayana. Son enseignement est très proche de celui des Bouddhistes, dans ses discours en particulier, et il est né au Sri Lanka une terre de prédilection Bouddhiste. Il a étudié dans sa jeunesse dans une école chrétienne, et, parmi les Maîtres Hindous, il est l’un de ceux qui est allé le plus en direction du monde chrétien, sa vie et ses épreuves sont christiques.

C’est jusqu’aux lingams foisonnant qui font penser à des œufs de Pâques, surtout ceux que nous recevons du ciel comme une résurrection pour la fête de Maha Shivaratri. Mais le lien avec l’Islam m’a semblé longtemps plus lointain alors que cette grande religion est dans une crise de transformation urgente dont les dégâts collatéraux prennent l’aspect terrifiant qui secoue le monde entier. Or les lingams du ciel me font penser à la pierre noire de la Kaaba dont on dit qu’elle serait une météorite et cela m’a fait me souvenir de l’un des faits les plus extraordinaires liés aux lingams du Swami.

Je faisais lors du retour de mon voyage en Inde en juillet 2000 la lecture du livre de Sergio et Rosa Domian : « Swami Premananda l’enseignement d’un Maître de Sagesse » et tombais sur un passage où il donne des explications sur les lingams que j’avais malgré toute ma foi bien du mal à croire. Alors que je m’adressais mentalement à Lui pour m’enlever mes doutes, quelqu’un amène une revue comportant un article scientifique d’actualité disant que les savants astronomes sont complètement dans l’incompréhension devant les erreurs de calculs qu’ils ont pu commettre dans l’évaluation de la trajectoire d’une comète qui devait s’approcher selon eux bien plus près de notre planète… Et oui, c’est le genre de choses courantes que le Swami nous faisait vivre et ce n’est pas terminé ! C’est donc porté par une foi inébranlable que j’ai pu intervenir lors de l’université d’été du Cesnur (centre d’étude des Nouveaux mouvement religieux de Turin) à Riga en Lituanie pour parler de cet Avatar.

Voici maintenant les paroles du Swami au sujet des lingams et de la comète.

Lingams (2001)

« Vous voulez savoir si les lingams sont vivants. Les lingams se trouvent dans une petite poche et lorsqu’ils sortent, ils sont plein de vie. A ce moment-là, il est possible de voir la vibration mais après quelques instants les lingams durcissent. Les lingams sont quelque chose de vivant. Il y a en eux la divinité. Ils exercent une influence sur la Terre et sur l’Homme. La naissance de ces lingams apporte une régénération pour le monde. Ils ont un effet positif qui a un but précis. Il y a longtemps, on avait annoncé qu’en l’an 2000, on allait assister à la fin du monde. Une météorite, en suivant sa trajectoire est en train de se diriger vers la Terre et s’il la touche la Terre pourrait exploser. L’impact était prévu pour l’an 2000. Ce petit lingam qui paraît insignifiant, a la capacité , le pouvoir de modifier légèrement la trajectoire de ce météorite qui est en train de se diriger vers la Terre, ceci en changeant son orbite suffisamment pour qu’il puisse passer sans entrer en collision avec elle. Je peux donc vous assurer que la destruction de la Terre qui était prévue pour l’an 2000, n’aura pas lieu… Les lingams qui étaient arrivés précédemment avaient déjà modifié légèrement la trajectoire de ce météorite et son orbite sera certainement déplacée par rapport à celle de l’origine. Pendant 2400 ans, il ne dérangera plus, il n’y aura pas de risque de destruction de la Terre. »

Le météorite est reparti pour un tour de piste de 2400 ans ce qui est la durée de l’ère du Verseau et Sri Premananda a dit que son énergie est là dans ses Ashrams et ses centres surtout dans le temple de Shiva de son samadhi (tombeau) pendant 2500 ans. L’Avatar du Verseau a fait son travail avec les autres Maîtres et même si cela ne se voit pas encore, et même si nous voyons le contraire, le Sanathana Dharma en tant que Tradition Primordiale a réabsorbé toutes les religions qui n’ont plus de divisions effectives. C’est fait !

Quoi qu’il en soit, lorsque nous prions sur ces lingams, dans un centre Premananda ou chez soi ou à l’ashram en Inde, nous pouvons avoir le sentiment, sinon l’impression, que non seulement nous sommes reliés à tous les autres lingams et à ceux qui les prient à travers le monde, mais aussi que nous activons et entretenons la radiation de ces lingams sur toute la Terre et même dans le système solaire, pourquoi pas jusque dans le cœur de notre étoile elle-même. Ainsi la mission de protection de l’Univers du Seigneur Vishnou devient une partie de notre propre insignifiante existence terrestre : que c’est exaltant !!!!

En vérité l’ère de Shamballa est arrivée, le nouveau cycle Manvantara commence ! Voilà le message que me donne les prières sur les lingams de notre centre et la contemplation quotidienne sur photos des lingams du ciel.

Lingam (2015)

Jai Prema Shanti !

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Vignesh

 

Les illustrations sont publiés avec l’aimable autorisation de l’Ashram Sri Premananda que nous remercions tout particulièrement : http://sripremananda.org/home/.

Le tableau de Nicolas Roerich provient du site : http://erichandchintamani.files.wor...


[1Pour en lire davantage sur les lingams manifestés par Sri Premananda Maharaj, lire sur le présent site l’article intitulé « Ondoiement ».


Cette page a déjà été visitée 6668 fois.


Pierre précédente...

Pierre suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Bouddhisme
24h de méditation pour la Terre (16h-17h)
La fête de Boddhi
"La prière, la vie, la mort"
Initiation au bouddhisme tibétain
Au monastère Root
Alexandra David-Neel : un nouvel ouvrage remarquable
"Gestes et Symboles du Bouddhisme"

Christianisme
De l’Unique vers le Banal ? !
Les apports du monachisme celte dans le monachisme, l’église et la société des européens
Pardon des Sept Saints Dormants d’Ephèse
L’église d’Irlande : son substrat celte
Jean-Pierre Bayard parle de la Franc-Maçonnerie et de l’Eglise
L’édition 2008 du Festival des Musiques Sacrées de Fès se déroule du 6 au 16 juin.
Sur ce site, (re)découvrez les lumières de l’Avent jusqu’à l’Epiphanie !

Création du Monde
Le dragon, cracheur de feu
"La partie de dés" (1)
Jean d’Ormesson
"La création est un respir de Dieu."
Fiat Lux

Elipse
Pierres des extrêmes

Eschenbach (Wolfram von)
Kyot, le maître sage

Himalaya
Varanasi
Avec Maïtreyi Amma (2)
Swami Premananda : choisir sa vie
Séisme au Népal : appel aux dons

Hindouisme
"L’Inde, pays de la lumière, de la connaissance"
Forum sur le symbolisme de l’Oeuf
Le Sri Yantra : une philosophie
24h de méditation pour la Terre (15h)
Le mythe de Rama (1)

Inde
Raymond Bernard : "avec une ouverture d’esprit absolue"
Ecriture et tradition
Inde incroyable et inépuisable
Avis à tous les adhérents !
Sadhinata
Nouvelle édition des "Lettres de Nulle Part" !
Samedi 6 avril à 17h à Paris - Récital de chants sacrés indiens au profit du Kérala

Islam
Pourquoi une étude ayant pour sujet le prophète Elie ?
Le pardon des Sept Dormants à Vieux-Marché
Elie dans la tradition musulmane
Joseph et la femme de Putiphar
Les versets de la Lumière
« L’Europe et L’Islam, la liberté ou la peur ? »
Le mois de Ramadan 2023 commence le 23 mars

Jaspe
Sous le signe du Bélier : premier jour
Pierres, Pouvoir et Tradition

Mahashivaratri
De Shivanataraj au Shivalingam
La Belle de Sri Premananda

Maître spirituel (Guru, Sheikh)
Pratiques de méditation
Le Mantra Yoga
"Le monde entier est TON maître."
La Tarte à la Crème
"La toiture sera posée et mon œuvre terminée…"

Monde incréé - Monde manifesté
"Tout fut, est et demeure éternellement en Dieu."
La vibration de la roche
"Le Coeur est Tout"
De Goa au Père-Lachaise
Qu’est-ce que la littérature ?

Oeuf
L’oeuf d’or de Brahma

Pâques
La surprise du Bélier
Saint Colomban et le monachisme du 7e siècle
Le monachisme Irlandais et Colombanien
La Passion à Ménilmontant : 80e anniversaire !

Parsifal
Les racines du "Vieux Code"
Eclats de pierre

Premananda (Swami)
Swami Premananda : la libération
Le mythe de Rama (4)
Ondoiement et premier pas
Swami Premananda : être ou ne pas être...
Le rituel de l’Abishekam

Religions
Raymond Bernard : "ce village global, universel qu’il faut réaliser"
Qui suis-je ?
Swami Premananda : passé, présent, futur ...
Regards éclairés sur la célèbre Collection "L’aventure mystérieuse"
"Calendrier de Fêtes" a 10 ans !

Roerich (Nicholas)
Matins
La Caverne des Sept Dormants
L’Etoile des Mages
Agni, dieu de la Lumière
La Société Angélique

Salomon
Hanoukkah
La lumière des regards

Shamballa

Shiva
Graine d’Agni
La Saint Jean d’hiver
Forum sur Shiva
La vie des Bâuls
Sadhinata et le Sri Yantra

Sirius
Sirius Black et les étoiles...
Le "Vieux Code" : les textes sacrés

Sri Lanka

Védas
Le Supramental : une autre planète (3)
La naissance de Mithra


 

Durant tout le printemps 2015, un nouvel article de ce "Voyage au coeur de la Pierre" va paraître tous les quatre jours. Pour ne rien manquer de cette aventure et être informé par une rapide annonce dans votre boîte aux lettres de la mise en ligne du prochain article, inscrivez-vous à : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

 

Il y a actuellement 33 contribution(s) au forum.


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
9 mars 2024, par Vignesh

Nuit du vendredi au samedi 08 au 09/03/2024. Mahashivaratri :
Une belle vidéo pour s’harmoniser :
Swamiji chants Om Namah Shivaya

« https://youtu.be/QVFlzqvrpwc »


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
4 août 2023, par OM

"Dans le compte-rendu de ses voyages en Asie Centrale, l’explorateur Nicolas Roerich, nous décrit une Tour très proche de celle des Yézidis, bien qu’il ne qualifie pas explicitement celle-ci de maléfique et qu’il la relie avant tout au mythe indo-tibétain de Shambhala. Nicolas Roerich, nom parfois translittéré du russe en Nikolai Konstantinovitch Rerikh, né le 27 septembre ou bien encore le 9 octobre 1874 à Saint-Pétersbourg et mort le 13 décembre 1947 à Naggar dans l’Himachal Pradesh, est un peintre et explorateur russe, très connu pour s’être intéressé à la Cité Mythique de Shambhala ; par ailleurs, les services secrets russes qui, dès 1919, avaient réussi à attirer le peintre explorateur dans leur orbite, l’envoyèrent en 1920 aux États-Unis dans le but de préparer tout à la fois depuis là-bas son expédition en Asie Centrale et de tenter d’infiltrer les hautes sphères civiles et militaires des États-Unis. A ce propos, nous aimerions citer Louis de Maistre qui, à la page 371 de son étude Dans les Coulisses de l’Agartha, s’exprime en ces termes : « Il sera bon de rappeler dans ce contexte la mission diplomatique secrète menée par Nicolas Roerich – lequel servit de médiateur avec les Japonais pour le compte du gouvernement russe – et supervisée par un collaborateur (et membre des services secrets russes du Guépéou) de l’ambassade soviétique à Berlin, Gueorgui Aleksandrovitch Astakhov. En 1925, le peintre, aidé en cela par son associé Chibaev, s’était chargé, avec ses vieux amis japonais de la société secrète du Dragon Noir, à bord du navire Katori Maru, de surmonter les obstacles qui opposaient le gouvernement de Tokyo et celui de Moscou. Attardons nous donc un instant sur ce que disait sensiblement Nicolas Roerich à propos de cette fameuse "Tour de Shambhala", qui selon ses propres affirmations aurait conservé la pierre sacrée de Chintamani que l’explorateur Russe disait venir de la constellation d’Orion, probablement de Sirius et qui est décrite comme "plus forte que le radium" » mais d’une fréquence totalement différente due à sa grande sensibilité aux vibrations mentales : « Depuis les temps les plus anciens, la majeure partie du bloc étrange a été conservée dans la Tour de Shambhala, mais de petits éclats sont parfois transportés en certains points du monde, soit à l’approche d’une ère nouvelle, soit qu’un nouveau centre de civilisation doive être fondé. Cependant les petits fragments disséminés de Chintamani restent "en rapport" avec la masse principale en Asie. » C’est ce qu’affirme aussi Andrew Thomas dans Shambhala : Oasis de Lumière, Roerich aperçut dans les ténèbres de la nuit des éclairs et des colonnes de lumière en plein ciel : « Ce ne pouvait être ni une aurore boréale, dans cette région himalayenne, ni des décharges électriques, dans cette nuit sereine et étoilée alors qu’était-ce ? » se demandait l’explorateur. Et les lamas de lui répondre : « Ce sont les rayons lumineux qu’émet la Tour de Shambhala », expliquant que ces lueurs provenaient d’une pierre placée sur la tour et qui étincelait comme le diamant"


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
8 mars 2023, par Vignesh

Cette vidéo est très bien faite. C’est la seule fois où j’ai assisté en présence physique à la Mahashivaratri en 2010. Il est dit que pour les humains qui participent physiquement à une Mahashivaratri avec la naissance des lingams ils peuvent être libéré de samsara. Bon mais de toute façon il y a les voeux du Boddhisatva. Cet événement en tout cas est gravé dans ma conscience pour l’éternité. Comme par exemple certains événements ou Mystères survenus en France au Palais des papes d’Avignon. La il s’agit en réalité de la naissance du nouveau cycle cosmique. La vidéo montre aussi les lingams matérialisés avec la vibhuti sur la statue et poudre de santal après le samadhi de l’Avatar Sri Premananda dans son ashram et dans son temple en Inde du sud.https://www.facebook.com/Sri.Preman... Le film montre encore l’apparition de la cendre sacrée sur tout le corps et par la bouche de Premananda qui suivait la naissance des lingams . Nous étions si proches de Lui !


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
19 février 2023, par Vignesh

18.2.2023 Mahashivaratri au Sri Premananda Ashram
Cinq lingams sont apparus aux pieds de la statue de Swami Premananda dans le temple Sri Premeshvarar un peu après 20 heures, heure indienne.
Reprise donc du processus qui était survenu pendant une dizaine d’année pendant pendant fête du Shiva
Cette année, la nuit dernière, pour la Mahashivaratri du 18/19.
Encore 5 lingams venus d’en haut, pour notre protection et le Devenir divin de cette humanité.
Nous traversons une période critique, mais nous ne sommes pas seuls.

Jai Prema Shanti !

e https://www.facebook.com/photo/?fbi...2023


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
7 mars 2016, par OM

Chers Amis Spirituels

Un SMS de Kasturirangan actuellement à l’Ashram vient de nous annoncer qu’un Lingam est apparu dans le temple Premeshwaram :

Un gros Lingam gris est apparu dans la vibhuti de la statue de Swamiji, aux environs de 18h30, pendant que Vinodhini terminait l’abishekam au Lingam du Samadhi de Swamiji et faisait le tour des autres statues du temple...
Le programme a été quelque peu modifié... pour laissé place à un astotra.

Des informations plus officielles vous parviendront certainement ultérieurement,. Puisse la grâce de Shiva et de Swami être avec vous.

Om Namah Shivaya

DL


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
14 août 2015, par paradygme

Le Lingam matérialisé est il une manifestation du surmental (Shiva serait sur le plan du surmental, d’après la Mère (Aurobindo) ?


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
13 juillet 2015, par Sitha et Ram

On peut voir sur YouTube une vidéo résumant la nuit de Mahashivaratri à l’ashram de Swami Premananad en 1994, suivie d’un autre phénomène quelques jours plus tard, la manifestation de vibhuti. La référence sur Youtube est :

https://www.youtube.com/watch?v=CTjVC4EuB7o


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
1er juillet 2015, par Lycopodium

L’ambiance lorsque vienent les lingam pendant la grande nuite de Shiva doit être un peu celle de l’apparition de la Lumière Incrée dans le Saint Sépulcre à Jérusalem. Un miracle qui se reproduit tous les anshttps://www.youtube.com/watch?v=vsq...


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
17 juin 2015, par Héphaïstos

Moi qui croyais que la photo de titre était un oeuf à la coque !


Les lingams venus d’en haut : un plan sur la comète...
16 juin 2015, par aymeri

J’en ai vu en Inde d’impressionnants ....


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2024 - Les Baladins de la Tradition