"Nous avons oublié ce que les pierres, les plantes et les animaux savent toujours. Nous avons oublié comment être ; être calme, être nous-mêmes, être où la vie se trouve : ici et maintenant. "
(Eckhart Tolle)


Le menhir dans la forêt
dimanche 3 mai 2015

par Bayazid



Je marchais depuis un certain temps déjà, deux heures peut-être…
Soudain, il fut là devant moi comme une apparition.

JPEG - 257 ko
Il n’aurait pas dû se trouver là.

En Bretagne du Sud, on peut voir beaucoup de menhirs, alignés comme à Carnac, participant du même geste élancé qui les a fait naître, comme un appel du soleil, comme un message aux cieux, rassemblant leurs forces magnétiques conjuguées comme nos lointains ancêtres l’ont voulu, par respect et par foi.

On peut aussi voir des menhirs isolés, en terrain découvert. Cette situation leur donnent beaucoup de majesté : chacun d’eux est comme le centre d’un cercle, facilement imaginé, composé de fervents qui l’entourent rituellement.

Mais dans la forêt ?

Dans la forêt, découvrir une pierre levée, quelque soit sa dimension, fait surgir beaucoup d’émotion.

Comme je le fais souvent avec l’arbre de mon choix, j’avance vers la pierre et je l’enlace.

La sensation est bien différente.

Avec l’arbre, cette étreinte est charnelle.

L’écorce de l’arbre est tempérée, et pleine d’odeurs exquises. Le tronc de l’arbre bouge, les feuilles s’expriment en bruissements variés. On peut se sentir à la fois bercé et revigoré.

JPEG - 107.8 ko
Le Vieux Sage

Avec la pierre, la sensation est magnétique au sens premier du terme.

C’est d’abord aux pieds, sous les semelles, que l’on perçoit comme un petit grésillement.

Puis l’énergie se propage de bas en haut (par la ligne des chakras, ou des séphiroths selon l’imagination active à laquelle on aura recours), et explose dans la tête, en lotus aux mille pétales, ou en couronne.

La forêt, dans notre histoire, a précédé les pierres levées, l’un des premiers actes humains de haute culture.

Mais l’on sait depuis une dizaine d’années maintenant que les arbres « se parlent » et communiquent avec leurs semblables [1]. Et l’on connaît le pouvoir magnétique des pierres, pouvoir associé aussi à la qualité des lieux choisis pour les ériger.

Les mégalithes sont nos premiers temples…

Comment vit donc un menhir dans la forêt ? La communauté des arbres l’accepte, c’est certain : ils se portent bien ensemble.

Il m’amuse d’imaginer que la cohabitation, toutefois, ne fut pas facile… La pierre dressée, parfois, s’habille d’un manteau vert, en signe de participation. Tous ensemble, dans leur verticalité, relient les énergies de la terre et du ciel. Tous ensemble créent entre eux une demeure accueillante.

Et moi, promeneur amoureux, voilà que j’ai une raison supplémentaire pour rendre visite à ces forêts doublement enchantées…

Pour répondre à cet article

Pour consulter le forum lié à cet article

Bayazid

 

La grande photo provient du très beau site du photographe Hugo le Beller : http://www.hugolebeller.com
Les autres photos sont de l’auteur.


[1] http://www.franceinfo.fr/emission/i...


Cette page a déjà été visitée 840 fois.


Pierre précédente...

Pierre suivante...

D'autres articles du site à consulter sur les thèmes traités ici :

Arbre des Séphiroths
Les dix émanations ou Sephitoth
Les quatre éléments
L’arbre de vie ou arbre séphirothique
La Couronne de l’Avent
Correspondances entre les centres d’énergie cosmique et les sphères d’activité sur notre planète

Bretagne
Brocéliande : quelques liens...
Le Sommeil des Sept Dormants
Forum sur Merlin
Le pardon des Sept Dormants à Vieux-Marché
Le Temple de Lanleff
Les 7 Dormants

Centres nerveux (chakras)
Le Mantra Yoga
Le docteur Jouissance
Où nous conduisent les Crops Circles ?
De la musique avant toutes choses
Quand les pierres rencontrent le yoga...

Cercle
A propos du labyrinthe...
Pour découvrir la suite...
Swami Premananda : la libération
Sous le signe des Gémeaux : troisième jour
Pierres des extrêmes
Sur ce site, (re)découvrez les lumières de l’Avent jusqu’à l’Epiphanie !

Communion
Pierres sèches
Alphonse de Lamartine
Itsuo Studa
Qui a rencontré qui ?
"Laissez l’initiative à Dieu"

Couronne
La galette des rois
La Couronne de l’Avent : 4ème bougie
La Couronne de l’Avent : 3ème bougie
Voyage au centre de notre planète, de Jules Verne à George Sand
Thérèse et Jeanne d’Arc

Energie
Pierre Teilhard de Chardin
Jonas, colombe de Dieu
La Pierre, mémoire jaillie de la Source

Esprit - Matière
La doctrine de Saint Martin
La cosmogonie de Jacob Boehme
Balzac et le Martinisme : Conclusion
Vers une théorie de l’art - la musique
Forum sur Louis-Claude de Saint Martin

Forêt
La cueillette de champignons
A vos plumes !
Dans la Forêt
William Beckford à Fonthill
A propos du sanglier...

Mégalithes
La localisation particulière des Crops Circles
Eclats de pierre
Jeu du pendu des Hauts-lieux de France

Menhir
Une exposition sur la Médecine Traditionnelle en Vivaray-Velay

Minéral (Règne)
Ostrakon & Calculi
Rencontre avec l’esprit du rocher

Pierre, caillou, roche
Les pierres, mémoire du Monde dans la tradition Muisca
Les petits cailloux
"Voyage au coeur de la Pierre" : Jour J !!!
Ma pierre
Pierres d’illusions

Temple
Bodh Gaya
Festival des lumières
Le temple du Champ de Mars
Purî et Konârak
"Pour un plus beau temple encore..."

Tolle (Eckhart)

Végétal (Règne)
24h de méditation pour la Terre (4h30)
Qu’est-ce-que la magie ?
Le règne végétal revêt pour l’être humain une importance vitale.
Oeuvrons pour le Printemps de la Planète !

Vibration
Réaliser un Sri Yantra
De la physiologie du mot à l’essence du verbe
Le rituel de l’Abishekam
"Rien par conséquent n’est inanimé."
Le Soleil


 

Durant tout le printemps 2015, un nouvel article de ce "Voyage au coeur de la Pierre" va paraître tous les quatre jours. Pour ne rien manquer de cette aventure et être informé par une rapide annonce dans votre boîte aux lettres de la mise en ligne du prochain article, inscrivez-vous à : "La Lettre des Baladins de la Tradition" ou retrouvez-nous sur "Facebook".

 

Il y a actuellement 12 contribution(s) au forum.


Le menhir dans la forêt
13 mai 2015, par G.rare

Sur la photo "il n’aurait pas dû se trouver là" : on a posé la forêt avant ou après le menhir ? A première vue, compte-tenu de sa conception géométrique, la forêt actuelle a été plantée bien après le menhir, dans un passé récent. Et ce qui ressemble à un chemin est visiblement tracé par les pas des pérégrinants vers ce menhir...
(j’aurai pu signer : un explorateur de menhirs du Pilat...dont plusieurs voient leur énergie inversée, devenue négative voir mortifère...ceci est un avertissement...)


Le menhir dans la forêt
5 mai 2015, par El peregrino

La pierre est mémoire.

Semblant survivre aux siècles

Elle nous interroge.

Aimer laisse-t-il une trace,

Le corps devenu poussière ?


Le menhir dans la forêt
3 mai 2015, par CV

La rencontre de ce menhir en pleine forêt semble aussi insolite que la découverte d’une tombe en pleine campagne. Qui est chose possible en Corse mais ailleurs le péril n’a de chances qu’en une certaine Arcadie qui inspirerait le peintre Nicolas Poussin curieux de la géographie de l’Aude et son pays d’Arques. Mais là autour de ce menhir pour de gardiens, les mystères de l’être de la vie et de la mort rodent cependant et comme le menhir nous nous sentons enlacés par le promeneur par les phrases de son récit aux miroitements enchantés tout au moins.


Pour ajouter un nouveau commentaire à cet article

 


Accueil - Alphabétiquement vôtre - Sur les Routes - Horizons Traditionnels - Champs du monde - Plan du site
Copyright © 2002/2019 - Les Baladins de la Tradition